A la Une

La Libye n’a aucune idée de qui a profité des milliards de Kadhafi gelés en Belgique

© Sputnik / Alexei Druzhinin

Les fonds de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi dans des banques étrangères ont été gelés à la suite d’une directive du Conseil de sécurité des Nations Unies. Toutefois, des reportages dans les médias ont laissé entendre par la suite que certaines banques européennes n’étendraient pas la mesure aux intérêts accumulés par les fonds gelés, rendant en conséquence les actifs disponibles pour le retrait.

La Libyan Investment Authority (LIA), un fonds de fortune géré par le gouvernement, a admis le 11 novembre que le pays recevait des paiements d’intérêts provenant de fonds bloqués dans des banques belges depuis 2011 à la suite d’une décision de l’ONU, a rapporté Al Arabiya. Dans le même temps, la LIA n’a pas nommé la partie qui a bénéficié de ces paiements, qui a duré jusqu’en octobre 2017, laissant entendre que l’argent aurait pu être détourné ou utilisé à mauvais escient.

La LIA a noté que les paiements d’intérêts avaient été transférés sur des « comptes d’autorité spéciale à l’étranger ». L’autorité a en outre déclaré que les intérêts de l’argent de Kadhafi avaient été retirés conformément au « système de sanctions imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies », ce qui laisse supposer qu’il ne concernait que les fonds initiaux.

L’autorité a admis qu’elle ignorait où les fonds avaient finalement été versés, car il sait seulement qu’ils ont été transférés sur les comptes de la LIA auprès d’Euroclear Bank. La LIA a expliqué que les transferts d’argent avaient eu lieu pendant le mandat de l’administration précédente et qu’elle ne disposait donc actuellement d’aucune information sur leur destination finale. Les autorités ont ouvert une enquête et promis de présenter un rapport à l’ONU dès sa conclusion.

LIRE PLUS: Des fonds gelés de banques belges de Kadhafi pourraient avoir été envoyés à des terroristes – MP

Les médias belges ont rapporté fin octobre que Bruxelles avait ouvert une enquête sur les activités des banques belges qui auraient violé l’interdiction des Nations Unies de transférer des fonds appartenant à l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. Selon les médias, l’argent aurait pu être entre les mains de groupes armés, y compris ceux impliqués dans des activités terroristes.

Après la mort de Kadhafi à la suite des troubles politiques dans le pays, ses fonds dans des banques étrangères ont été gelés conformément à une décision du Conseil de sécurité des Nations unies en 2011.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :