A la Une

Un compte rendu du Congrès éclaire les alarmes: Les Etats-Unis d’Amérique pourraient perdre un conflit avec la Russie ou la Chine

Photo illustrative / flickr.com / U.S. Département de la Défense Photos actuelles

Les Etats-Unis d’Amérique craignent de perdre leur domination militaire dans un contexte de consolidation croissante de la suprématie régionale.

La supériorité militaire des Etats-Unis d’Amérique sur la scène internationale s’est « érodée » à un point tel que le pays pourrait perdre une éventuelle guerre contre la Russie ou la Chine, conclut un nouveau rapport publié mercredi par une commission bipartite conçue par le Congrès pour évaluer la stratégie de défense de l’administration Trump.

Selon le document, le pays est actuellement confronté à une « crise de sécurité nationale » et risque de voir sa domination militaire se détériorer davantage, surtout s’il est confronté à plus d’un conflit à la fois ou dans le cas d’une guerre contre la Russie ou la Chine.

« L’armée des Etats-Unis d’Amérique pourrait subir des pertes inacceptables et d’importantes immobilisations dans un conflit à venir », indique le rapport. En fait, il énumère plusieurs scénarios réalistes de conflits potentiels dans lesquels Washington serait désavantagé s’il n’augmentait pas ses fonds. Parmi eux figure une attaque de la Corée du Nord contre Séoul ou l’invasion de Taïwan par les forces chinoises.

L’insuffisance des investissements en matière de défense pour atteindre les objectifs stratégiques ambitieux de Washington constitue un autre risque essentiel sur lequel les auteurs du document se concentrent. « Identifier le montant exact en dollars nécessaire pour financer entièrement les besoins de l’armée dépasse le cadre de notre travail, mais les ressources disponibles sont clairement insuffisantes », ont-ils déclaré.

Le budget des Etats-Unis d’Amérique de la défense s’élève cette année à 716 milliards de dollars, mais, selon le document, il ne suffit pas de mener à bien l’innovation et de définir la hiérarchisation des priorités nécessaires pour contrer les menaces actuelles, même s’il est quatre fois supérieur au budget chinois et 10 fois supérieur à celui de la Russie.

Tout cela ajoute une peur supplémentaire à la concurrence avec ces pays qui, pour leur part, consolident leur suprématie dans leurs régions. « Ils ont tiré les leçons de notre succès et, alors que nous menions un type de guerre différent, ils se sont préparés à une classe de guerre d’une envergure supérieure dans laquelle, en réalité, nous ne sommes pas impliqués depuis longtemps », a déclaré Eric Edelman, senior Pentagone sous l’administration Bush, cité par le Washington Post.

Toutefois, comme l’a affirmé le 31 octobre dernier le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, le budget de la défense du pays sera réduit. Cette décision fait suite à une augmentation de 17% du déficit du budget fédéral au cours de l’exercice (année fiscale) 2018.

Parmi les recommandations des auteurs du rapport, il est proposé de moderniser l’arsenal nucléaire des Etats-Unis d’Amérique et de charger un haut responsable du Pentagone de développer de nouvelles défenses anti-missiles et anti-aériennes, ainsi que de prêter davantage attention aux innovations et aux technologies de pointe dans le domaine des programmes expérimentaux visant à préserver la domination militaire du pays.

De manière générale, la Commission avertit le Congrès que « la prise de décision est de plus en plus penchée sur l’armée sur les questions d’importance nationale », une tendance qu’elle considère « maladive ».

[Le volume des fonds ne suffit pas!

Et si les deux pays comprenant les enjeux unissaient leurs efforts et additionnaient leurs forces pour contrer les actions belliqueuses des Etats-Unis d’Amérique, que se passerait-il ? Quand l’argent est maître et que l’essentiel se repose uniquement sur l’ampleur du volume des finances, rien ne peut fonctionner ou être défini correctement ! Car en y regardant de près, on constate que les Etats-Unis d’Amérique sont hyper-endettés et en additionnant les budgets militaires chinois et russe, le total se situe largement en dessous du budget militaire des Etats-Unis d’Amérique, et ce, depuis longtemps. Comment ont donc été affectés et utilisés les immenses fonds alloués au Pentagone depuis ces nombreuses années ?

MIRASTNEWS].

Traduction et commentaire : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

L’armée des Etats-Unis d’Amérique pourrait perdre un conflit potentiel contre la Russie et la Chine – Rapport

© AP Photo / Matthias Schrader

WASHINGTON – Les Etats-Unis d’Amérique ont perdu leur avantage militaire à un point tel qu’ils pourraient perdre une future guerre avec la Russie ou la Chine, a annoncé mercredi un nouveau rapport au Congrès des Etats-Unis d’Amérique.

« L’armée des Etats-Unis d’Amérique pourrait subir des pertes inacceptables et d’importantes immobilisations lors de son prochain conflit. Elle pourrait avoir du mal à gagner, voire à perdre, une guerre contre la Chine ou la Russie », a déclaré le rapport préparé par la Commission de la stratégie de défense nationale, groupe d’experts bipartite créé par le Congrès.

La commission a averti que si les États-Unis d’Amérique n’agissaient pas rapidement pour remédier à la situation, les conséquences seraient « graves et durables ».

LIRE AUSSI: Maison Blanche: Trump a eu des discussions productives avec Poutine et d’autres dirigeants à Paris

Le rapport a mis en garde contre la menace croissante non seulement des grandes puissances telles que la Russie et la Chine, mais également d’autres pays tels que l’Iran et la Corée du Nord.

« Ces pays ont développé des armes plus sophistiquées et des tactiques asymétriques employées de manière créative », a-t-il déclaré.

De plus, les États-Unis d’Amérique font face à une menace grandissante d’organisations terroristes transnationales, en particulier de groupes djihadistes radicaux.

« Dans le monde entier, la prolifération de technologies de pointe permet à davantage d’acteurs de contester le pouvoir militaire des Etats-Unis d’Amérique de manière plus menaçante », indique le rapport.

La commission a approuvé la stratégie de défense nationale (SDN, SND) présentée par l’administration du président Donald Trump en janvier 2018, qui visait à réorganiser l’armée des Etats-Unis d’Amérique pour contrer les menaces croissantes de la Russie et de la Chine. Mais le rapport a également averti que les États-Unis d’Amérique n’avaient pas agi assez vite ni investi suffisamment d’argent pour mettre en pratique la stratégie de Trump.

LIRE PLUS: La Russie espère reprendre des négociations à part entière avec les États-Unis d’Amérique sur le traité INF – Poutine

La Commission pour la stratégie de défense nationale, composée de 12 membres, a été créée par le Congrès en vertu de la loi relative à l’autorisation de la Défense nationale pour l’exercice 2017. Cette commission, présidée par l’ancien sous-secrétaire pour la politique de la Défense, Eric Edelman, et l’ancien chef des opérations navales des Etats-Unis d’Amérique, Gary Roughead, est chargée d’examiner la stratégie de la défense nationale actuelle afin d’évaluer les risques potentiels.

L’organe est chargé de faire ses recommandations au président, au secrétaire à la Défense et au Congrès. Le rapport a été soumis au Congrès mardi et mis à la disposition du public mercredi.

LIRE PLUS: La Chambre des députés des Etats-Unis d’Amérique pourrait à la fois modérer et renforcer les politiques de Trump – Professeur

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :