A la Une

L’horloge tourne pour Hillary Clinton étant donné que le juge de la CD demande des réponses sur le scandale des courriels

© AP Photo / Andrew Harnik

Judicial Watch a engagé une action en justice contre le Département d’État plus tôt ce mois-ci en vertu de la Freedom of Information Act, demandant l’accès aux documents relatifs au statut spécial d’emploi accordé à Huma Abedin, ancien conseiller de Clinton, alors que Clinton était secrétaire d’État.

Le juge Emmet G. Sullivan de la Cour de District des Etats-Unis d’Amérique a décidé que Mme Clinton était obligée de répondre à deux autres questions liées au scandale de longue date, impliquant son utilisation d’un serveur de messagerie privé alors qu’elle était secrétaire d’État, a rapporté le président de Judicial Watch, Tom Fitton.

Tom Fitton

@TomFitton

Federal court ruled yesterday Hillary Clinton must answer additional email questions, under oath. @JudicialWatch‘s heavy lifting gets results… (Pic with Michael Bekesha, JW attorney who argued for us in court!) https://www.judicialwatch.org/press-room/press-releases/judicial-watch-federal-court-ordered-hillary-clinton-to-answer-additional-email-questions-under-oath/ 

Clinton a maintenant 30 jours pour répondre sous serment à deux questions concernant la configuration de son système de messagerie privé. La première demande à l’ancienne première dame de décrire « la création du système clintonemail.com, y compris qui a décidé de créer le système, la date à laquelle il a été décidé de créer le système, pourquoi il a été créé, qui l’a mis en place et quand il est devenu opérationnel. »

Deuxièmement, Clinton est invitée à « identifier la base » d’une divergence apparente entre son témoignage de 2015 devant le comité spécial de la Chambre des représentants sur Benghazi, où elle a indiqué que 90 à 95% de ses courriels étaient sur un serveur gouvernemental, et des révélations ultérieures selon lesquelles plus de 30 000 courriels et pièces jointes datant de son mandat de secrétaire d’État de 2009 à 2013 ont en fait été détenus sur un serveur privé chez elle.

Le tribunal a confirmé le droit de Clinton de ne pas répondre à la question de savoir pourquoi elle avait continué à utiliser son appareil mobile Blackberry malgré les avertissements du personnel de sécurité du département d’État à ne pas le faire.

Judicial Watch a intenté une action en justice en vertu de la Freedom of Information Act contre Clinton et des membres de son personnel, y compris l’ancien chef de cabinet adjoint Huma Abedin, à la suite de révélations selon lesquelles l’aide avait reçu la désignation « fonctionnaire spéciale du gouvernement », lui permettant d’accepter un emploi extérieur tout en travaillant à la Maison Blanche.

Le président de Judicial Watch, Tom Fitton, a qualifié la décision du juge Sullivan de « bonne nouvelle », mais a déclaré qu’il était « honteux que les avocats de Judicial Watch doivent continuer à se battre contre les ministères de l’État et de la Justice, qui défendent toujours Hillary Clinton, pour obtenir des réponses élémentaires à nos questions sur l’inconduite de Clinton par courrier électronique. »

Outre les problèmes de sécurité, notamment la crainte que le serveur de Clinton ait été piraté par des acteurs étrangers, le problème des serveurs de messagerie a conduit à s’interroger sur les raisons pour lesquelles Clinton a estimé nécessaire de garder ses communications confidentielles. En 2017, de nouveaux documents remis à Judicial Watch par le département d’État ont révélé des exemples de politique consistant à «payer pour jouer» au département d’État de Clinton, notamment des dons à la Fondation Clinton qui semblaient avoir été faits en échange de choses telles que des nominations gouvernementales, des positions politiques et des contrats gouvernementaux.

En mars 2016, WikiLeaks a mis en place une archive interrogeable de plus de 30 000 courriels et pièces jointes envoyés vers et depuis le serveur de messagerie privé de Clinton alors qu’elle était secrétaire d’État. De nouveaux documents ont été ajoutés au début de 2018.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :