A la Une

Cameroun: barrage hydroélectrique Nachtigal

Image: NHPC

Des partenaires pour financer un projet de 786 milliards de FCFA

Le projet hydroélectrique Nachtigal situé dans la région Centre du Cameroun constitue l’un des grands piliers de la concrétisation de l’engagement du président Paul Biya lors de son discours inaugural du 6 novembre 2018 visant à améliorer les conditions de vie de la population camerounaise, notamment à travers le gouvernement, en particulier par la couverture progressive et totale du pays en énergie électrique. Deux jours après que le président Biya eut réaffirmé son engagement le 8 novembre 2018, il avait chargé le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, de signer des accords financiers relatifs à la construction du barrage hydroélectrique en amont de Nachtigal à Paris, en France.

Le financement de ce projet est assuré par la société Nachtigal Hydro Power (NHPC), dont les parties prenantes sont Électricité de France, la Société financière internationale et l’État du Cameroun. Le barrage d’une capacité de 420 mégawatts d’énergie a un coût total d’environ 786 milliards de FCFA. Il représentera 30% de la capacité électrique installée au Cameroun. À la suite du communiqué de presse du ministre des Finances, Louis Paul Motaze, de nombreux partenaires techniques et financiers internationaux et nationaux ont signé les accords de financement de Paris avec l’État du Cameroun.

Les partenaires internationaux comprenaient la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale et partenaire principal des 15 prêteurs internationaux du projet, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et la Société Electricité de France (EDF). Les partenaires locaux incluent des banques locales telles que la Standard Chartered Bank (SC), la Société Générale Cameroun (SGC), la Société Commerciale de Banque (SCB) et la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC).

Le ministre des Finances, M. Motaze, a déclaré dans le communiqué que « selon les mesures prises par les équipes techniques, les travaux de construction débuteront à la fin du mois de décembre 2018 pour une période de 57 mois ». Cela sera rendu possible grâce aux accords signés à Paris qui marquent une étape importante dans le processus et l’assurance du début effectif des travaux du barrage hydroélectrique en amont de Nachtigal.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Cameroon Tribune

Dollar and Treasury yields slip after Fed vice chair Richard Clarida cautions on global growth

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :