A la Une

La Chine achète un logiciel géospatial pour le mettre sur un pied d’égalité avec l’OTAN et les Etats-Unis d’Amérique – Report (VIDEO)

© AP Photo / Lucas Jackson, Pool

Outre les membres de l’OTAN, les logiciels de Luciad sont également utilisés par des grands armateurs comme Boeing, Airbus Defence and Space, Lockheed Martin et Thales. L’année dernière, Luciad a été rachetée par le groupe technologique suédois Hexagon, qui avait déjà noué des liens avec l’industrie militaire et de défense chinoise.

Pékin a acheté un logiciel de haute performance à Luciad, un sous-traitant de la défense basé en Belgique, qui est utilisé pour la connaissance de la situation par les commandements militaires de l’OTAN et des États-Unis, ont déclaré des sources du gouvernement chinois citées par le South China Morning Post (SCMP).

L’obtention du progiciel Luciad, qui comprend le programme LuciadLightspeed, place les Forces armées chinoises, mieux connues sous le nom d’Armée de libération du peuple (APL) « sur un pied d’égalité sur le plan organisationnel avec certaines des opérations militaires d’élite occidentales », selon Stephen Chen du SCMP.

LuciadLightspeed est capable de traiter des données en temps réel, y compris des informations sur des objets se déplaçant rapidement, à une vitesse de 100 calculs par seconde, 75 fois plus rapide que son concurrent le plus proche et avec une précision de 3 centimètres (un pouce) à l’échelle mondiale.

LIRE PLUS: Le plus grand avion militaire du monde effectue sa première mission avec l’armée de l’air chinoise

Les données sont collectées à partir de toute une série de sources, telles que les flux de drones, les images satellite, les radars, les diagrammes de capteurs, les prévisions météorologiques et l’état des pelotons.

Dans ce contexte, SCMP a cité un ingénieur en information géospatiale non identifié d’une société aérospatiale basée à Pékin qui aurait déclaré: « Luciad est le logiciel Ferrari du système d’information géographique (SIG), qui arrive au bon endroit au bon moment ».

La société de technologie graphique Nvidia des Etats-Unis d’Amérique a pour sa part déclaré que le logiciel Luciad aidait les planificateurs à « visualiser et analyser les modifications de la position de l’ennemi ou à évaluer les informations de la cible en temps réel » afin d’ajuster les paramètres de mission pertinents.

LIRE PLUS: L’armée chinoise demande une protection renforcée de la propriété intellectuelle pour les technologies de la défense

Il n’est pas clair si Luciad avait divulgué chaque ligne de son code source aux autorités chinoises pour un contrôle de sécurité, ce qui est conforme à la loi chinoise sur tout fournisseur étranger fournissant des logiciels au pays.

Dans le même ordre d’idées, le SCMP a cité un expert en sécurité de l’information basé à Pékin et non identifié, selon lequel l’adoption de la technologie utilisée par l’OTAN dans le commandement militaire du pays « pourrait entraîner une infiltration non autorisée du cerveau des opérations militaires chinoises ».

La Chine possède l’un des systèmes de collecte de renseignements militaires les plus étendus au monde et dispose également du deuxième réseau de satellites en importance au monde, juste derrière les États-Unis d’Amérique.

Le logiciel Luciad serait utilisé par le commandement des opérations spéciales des Etats-Unis d’Amérique à la base aérienne MacDill de Tampa, en Floride. Une série de missions secrètes états-uniennes d’Amérique ont pris naissance à la base, notamment le raid de 2011 au Pakistan visant à assassiner le leader d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden.

Cet article vous plait, partagez-le avec vos amis !

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

La Chine atteint le niveau des Etats-Unis d’Amérique dans le renseignement militaire grâce à un nouveau logiciel

Capture d’écran. / YouTube / LUCIAD

La capacité d’analyser et de générer des images complètes du programme atteint une vitesse de 100 calculs par seconde et une précision de 3 centimètres.

La société belge Luciad – un fournisseur international prestigieux de systèmes d’information géographique – a fourni à la Chine un logiciel avancé utilisé par l’OTAN et les États-Unis d’Amérique. pour les salles de cartographie dans des conditions de guerre, rapporte le South China Morning Post. Key Mapper, le fournisseur chinois de services d’information géospatiale, a confirmé lundi qu’il était le distributeur officiel des logiciels de Luciad pour le gouvernement chinois.

La transaction comprend le programme LuciadLightspeed, qui permet de traiter les données en temps réel rapidement et avec précision, y compris les objets qui se déplacent à grande vitesse. Selon la société de technologie graphique des Etats-Unis d’Amérique NVIDIA, le logiciel analyse et génère des images de haute qualité à une vitesse de 100 calculs par seconde, 75 fois plus rapide que son concurrent le plus proche, avec une précision allant jusqu’à 3 centimètres et à l’échelle mondiale.

Cependant, comme pour tout fournisseur de logiciel étranger, les lois chinoises stipulent qu’il est impératif de casser chaque ligne du code source aux autorités pour des raisons de sécurité. À ce jour, Luciad n’a émis aucun commentaire à ce sujet et il n’est pas certain qu’il se soit soumis à ce processus.

L’adoption de la technologie utilisée par le commandement militaire de l’OTAN n’est pas sans risque pour la Chine en raison de la possibilité de contenir des codes cachés, selon un expert en sécurité informatique qui a travaillé avec le gouvernement chinois. « Cela peut conduire à une infiltration non autorisée dans le cerveau des opérations militaires chinoises », a-t-il ajouté.

Luciad a été fondée par le scientifique Lode Missiaen, qui a travaillé dans les années 90 au sein de l’Agence de consultation, de commandement et de contrôle de l’OTAN à La Haye, aux Pays-Bas.

L’importance du renseignement militaire

Pour vaincre l’ennemi dans une guerre, il est essentiel de disposer d’informations précises sur la situation du théâtre d’opérations. Dans la planification d’une stratégie militaire, les données fournies par des sources telles que les drones, les images satellites, les radars, les prévisions météorologiques, l’état des troupes et autres sont utilisées. Par rapport aux logiciels Luciad, les logiciels traditionnels peuvent générer des erreurs pouvant atteindre 500 mètres dans le positionnement de cibles en mouvement.

Dans ce contexte, la Chine exploite actuellement l’un des plus importants systèmes de collecte de renseignements militaires au monde, grâce à un réseau de satellites en expansion, dont la plupart servent le gouvernement ou l’Armée de libération du peuple, la deuxième plus grande armée du monde, la deuxième plus grande armée du monde après les Etats-Unis d’Amérique.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on La Chine achète un logiciel géospatial pour le mettre sur un pied d’égalité avec l’OTAN et les Etats-Unis d’Amérique – Report (VIDEO)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :