A la Une

Le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique demande à ses alliés d’éviter les équipements de la société chinoise Huawei

Concurrence déloyale des USA ? Quel est la différence du rapport qualité-prix entre les équipements des Etats-Unis d’Amérique et ceux de la Chine pour les consommateurs ? Quels sont les preuves réelles du danger que représentent les produits de la société Huawei ?

Le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique tente de convaincre les fournisseurs d’accès sans fil et Internet des pays alliés d’éviter les équipements de télécommunication de la société chinoise Huawei Technologies, a rapporté jeudi le Wall Street Journal.

Les responsables des Etats-Unis d’Amérique ont contacté leurs homologues gouvernementaux et les responsables des télécommunications dans des pays amis où les équipements Huawei sont déjà largement utilisés pour traiter ce qu’ils considèrent comme des risques de cybersécurité, selon le rapport du WSJ, qui cite des personnes anonymes au courant de la situation.

Huawei a récemment fait l’objet d’un examen minutieux aux États-Unis d’Amérique.

Les dirigeants d’agences de renseignement et d’autres ont dit craindre que Huawei et d’autres sociétés chinoises soient redevables au gouvernement chinois ou au parti communiste au pouvoir, augmentant ainsi le risque d’espionnage.

Washington a envisagé d’augmenter l’aide financière au développement des télécommunications dans les pays qui fuient les équipements fabriqués en Chine, a rapporté le WSJ.

L’une des préoccupations du gouvernement repose sur l’utilisation d’équipements de télécommunication chinois dans les pays qui hébergent des bases militaires des Etats-Unis d’Amérique, telles que l’Allemagne, l’Italie et le Japon, a ajouté le rapport.

Un porte-parole du département du Commerce des Etats-Unis d’Amérique a déclaré dans un communiqué que le département resterait vigilant face à toute menace à la sécurité nationale des États-Unis d’Amérique. Huawei n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire de Reuters.

Traduction et Titre 2 : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : THE GLOBE AND MAIL

Les accusations des Etats-Unis d’Amérique de pratiques commerciales déloyales sont «inacceptables»: la Chine

Rejetant les nouvelles accusations de Washington relatives à des pratiques commerciales déloyales, Pékin a répété qu’il continuerait à « préserver les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises ». Photo: Bloomberg

La Chine a rejeté jeudi les nouvelles accusations des Etats-Unis d’Amérique de perpétuation de pratiques commerciales « injustes », et a appelé Washington à cesser de faire des provocations, a rapporté l’agence Reuters.

« La partie des Etats-Unis d’Amérique a lancé de nouvelles accusations sans fondement contre la partie chinoise, et la Chine les trouve totalement inacceptable », a déclaré un porte-parole du ministère du Commerce lors d’une conférence de presse à Pékin.

Exprimant sa profonde préoccupation devant un rapport publié cette semaine par Washington, selon lequel la Chine n’avait pas réussi à modifier ses pratiques « injustes », le porte-parole chinois, Gao Feng, a exhorté le gouvernement Trump à changer son état d’esprit de confrontation.

« Nous espérons que les Etats-Unis d’Amérique laisseront tomber les mots et les comportements qui nuisent aux relations économiques et commerciales bilatérales et adopteront une attitude constructive », a déclaré Gao.

Ces commentaires ont eu lieu après que Washington eut publié une mise à jour de l’enquête «Section 301» du représentant au Commerce des Etats-Unis d’Amérique, qui examine les politiques chinoises en matière de propriété intellectuelle et de transfert de technologie, alléguant que Pékin continue de se livrer à des pratiques déloyales.

Gao a indiqué que son ministère évaluait également l’impact potentiel d’une proposition séparée des États-Unis d’Amérique cette semaine visant à renforcer le contrôle des exportations de technologie, et a souligné que Pékin prendrait les mesures nécessaires pour défendre les intérêts légitimes des entreprises chinoises.

Citant des problèmes de sécurité, le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique a proposé lundi de renforcer le contrôle des exportations de technologies dans 14 domaines de pointe de la haute technologie, notamment l’intelligence artificielle et la technologie des microprocesseurs, une décision que beaucoup d’analystes considèrent comme directement ciblée sur la Chine.

Une période de consultation publique de 30 jours sur la proposition d’inclure ces secteurs dans son régime de contrôle des exportations plus large est en cours et se terminera le 19 décembre.

« Nous évaluons les mesures que les Etats-Unis d’Amérique pourraient prendre », a déclaré M. Gao, avertissant que la généralisation du concept de sécurité nationale par Washington ne ferait que créer des barrières inutiles et nuire au commerce.

« La Chine accordera une attention particulière à la législation des Etats-Unis d’Amérique applicable et prendra les mesures nécessaires pour protéger les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises, le cas échéant », a-t-il déclaré.

RC

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEW

Source : eijonsight

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :