A la Une

Yankee Go Home: Les législateurs irakiens exigent le retrait des Etats-Unis d’Amérique de leur pays – Rapport

© AFP 2018 / AHMAD AL-RUBAYE

Les Etats-Unis d’Amérique ont promis de « réduire progressivement » leur présence en Irak en février après la déclaration de victoire de Bagdad sur Daesh (ISIS)* en décembre dernier, mais ils ont refusé de retirer leur contingent du pays. En août, la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique a déclaré qu’environ 5 200 soldats des Etats-Unis d’Amérique en Irak resteraient dans le pays « aussi longtemps que nécessaire ».

Les législateurs irakiens ont exhorté Washington à mettre fin à ce qu’ils considèrent comme une présence militaire illégale dans leur pays.

S’adressant à la chaîne de télévision iranienne Press TV vendredi, le député Amer al-Shebli du Conseil des représentants a affirmé que le maintien de la présence des Etats-Unis d’Amérique était « une violation de la souveraineté irakienne ».

« Après la fin du terrorisme, le parlement précédent aurait dû prendre des mesures sérieuses pour forcer toutes les forces étrangères à quitter l’Irak », a déclaré al-Shebli.

« La présence des forces des USA en Irak est illégale », a ajouté le député des Etats-Unis d’Amérique Adnan al-Assadi. « En tant que membre de la commission de sécurité du Parlement, nous exprimons notre inquiétude face à la présence de l’armée des Etats-Unis d’Amérique et à l’augmentation constante du nombre de soldats. Ils ont des milliers de soldats ici. Le gouvernement dit qu’ils sont des conseillers », a-t-il déclaré.

« La souveraineté est l’atout le plus précieux de toute nation », a déclaré le législateur Kadhim al-Sayadi. « Les sacrifices du peuple irakien dans sa lutte contre Daesh montrent à quel point la souveraineté de son pays est importante pour lui. Aujourd’hui, aucun pays n’autorisera de bases militaires étrangères sur son territoire. »

D’autres législateurs ont déclaré que les États-Unis d’Amérique pourraient maintenir une présence militaire en Irak, mais uniquement s’ils sont préalablement parvenus à un accord avec le parlement et le gouvernement irakiens.

« La présence de toute force étrangère en Irak ne peut se faire que par des accords avec le gouvernement irakien, accord qui ne peut être passé sans l’approbation du Parlement », a déclaré le législateur du Parti démocratique kurde, Diar Barawri.

Les États-Unis ont envahi l’Irak en 2003 sous prétexte de retrouver et de détruire les armes de destruction massive du pays. Les armes n’ont jamais été retrouvées et les États-Unis d’Amérique se sont retirés du pays en 2011 après une occupation et une insurrection coûteuses qui ont entraîné la mort de plus de 4 800 soldats de la coalition et d’un million d’Irakiens. Après le retrait des Etats-Unis d’Amérique, le gouvernement pro-USA à Bagdad a été submergé par la violence sectaire, faisant de nouvelles victimes et par la montée en puissance de Daesh, qui a envahi de vastes étendues de l’ouest de l’Irak et de la Syrie et a déclaré un califat en 2014. Les Forces syriennes et irakiennes et leurs alliés ont lancé des opérations visant à vaincre le groupe terroriste et à récupérer leurs territoires. En 2018, les restes de Daesh ont été confinés dans une petite zone de la Syrie à l’est de l’Euphrate.

*Un groupe terroriste interdit en Russie et dans de nombreux autres pays.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on Yankee Go Home: Les législateurs irakiens exigent le retrait des Etats-Unis d’Amérique de leur pays – Rapport

  1. josephhokayem // 25 novembre 2018 à 18:50 // Réponse

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :