A la Une

La valeur boursière de Microsoft rattrape Apple

La capitalisation boursière des deux sociétés a été calculée à l’aide des actions en circulation déclarées dans leur dernier dépôt 10Q. (Crédit photo: ANI)

Quatre mois seulement après que Apple Inc ait franchi la barre des 1 000 milliards de dollars des USA, le fabricant d’iPhone a perdu son avance en tant que société la plus précieuse de Wall Street et est sur le point d’être remplacé par Microsoft Corp.

L’action Apple a reculé de 1,77% après que le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump eut déclaré au Wall Street Journal que des droits de douane pourraient être imposés sur les ordinateurs portables et les téléphones portables importés de Chine.

La perte a annulé le gain de 1,35% enregistré lors de la séance de bourse officielle et placé la valeur boursière d’Apple à 814 milliards de dollars.

Les actions de Microsoft ont enregistré une baisse de 0,35% après les heures de bureau pour atteindre 106,10 dollars des USA, portant ainsi sa capitalisation boursière à 814 milliards de dollars des USA. Microsoft avait progressé de plus de 3% au cours de la séance de négociation officielle de lundi, lorsque le marché avait enregistré de larges gains.

La capitalisation boursière des deux sociétés a été calculée à l’aide des actions en circulation déclarées dans leurs plus récents dépôts 10 Q.

La négociation après la cloche est souvent volatile et manque du volume généralement observé lors des séances de négociation officielles.

Les actions technologiques ont été sanctionnées au cours des derniers mois par l’inquiétude des investisseurs face à la hausse des taux d’intérêt et aux conséquences du différend commercial entre les Etats-Unis d’Amérique et la Chine.

Mais Apple a davantage souffert que les autres piliers de la Silicon Valley, en baisse de 23% depuis que le fabricant d’iPhone avait averti le 1er novembre que les ventes du trimestre crucial des vacances manqueraient probablement aux attentes de Wall Street.

La demande mondiale pour les smartphones a ralenti ces dernières années, rendant plus difficile pour Apple d’accroître ses revenus.

La capitalisation boursière d’Apple a dépassé celle de Microsoft en 2010, le fabricant de logiciels Windows étant confronté à une demande peu élevée en ordinateurs personnels, en partie à cause de l’explosion des smartphones pilotés par l’iPhone.

Depuis que Satya Nadella a pris ses fonctions de directeur général en 2014, Microsoft a réduit sa dépendance à l’égard des logiciels Windows pour PC et est devenu un acteur majeur du cloud computing, juste derrière Amazon.com.

Trente-trois analystes recommandent d’acheter les actions de Microsoft, un seul ayant une évaluation négative et un autre une évaluation neutre, selon les données de Refinitiv.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Asian Age

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :