A la Une

Mer Noire: des officiers ukrainiens avouent avoir violé la législation internationale

FSB

Trois officiers de la Marine ukrainienne, arrêtés par la Russie le 25 novembre, ont admis avoir recouru à des actes de provocation dans le détroit de Kertch, en pénétrant dans les eaux territoriales russes, selon le FSB russe.

Trois militaires ukrainiens sont passés aux aveux au cours de l’interrogatoire réalisé à l’issue de l’incident dans le détroit de Kertch dont une vidéo a été postée par le Service de sécurité de Russie (FSB), lorsque les navires militaires ukrainiens ont violé la zone économique exclusive de la Russie.

Le lieutenant-chef Andreï Dratch, le matelot Sergueï Tsybizov et le capitaine Vladimir Lessovoï ont tous les trois avoué avoir réalisé une provocation, avoir pénétré dans les eaux territoriales russes et violé la législation russe. Pour sa part, M.Lessovoï a ajouté que les navires avaient «intentionnellement ignoré les demandes de s’arrêter».

Les navires avaient à leur bord des armes d’infanterie et des mitrailleuses.

«J’étais conscient que les actes du groupe de navires de la Marine ukrainienne dans le détroit de Kertch revêtaient un caractère de provocation», a indiqué Vladimir Lessovoï.

Trois navires de la Marine ukrainienne ont violé le matin du 25 novembre la frontière russe de la côte de la mer Noire, près du détroit de Kertch. Selon le département du FSB pour la Crimée, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d’exécuter les ordres des garde-côtes.

Vers 19h00 heure de Moscou (17h00 heure de Paris), les vaisseaux ont entrepris une nouvelle tentative d’effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les garde-côtes russes ont alors eu recours aux armes pour les arrêter. Trois militaires ukrainiens ont été blessés, puis ont reçu des soins médicaux, leurs jours ne sont pas en danger.

La Russie a qualifié l’incident de «provocation» et a ouvert une affaire pénale à la suite de la violation de sa frontière d’État.

Lors de la réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’Onu qui s’est déroulée le 26 novembre à New York à la demande de Moscou consécutive à l’incident, l’examen de la question à l’ordre du jour, «Violation des frontières de la Fédération de Russie», a été bloqué.

En réponse à la situation dans le détroit de Kertch, les autorités ukrainiennes ont décidé lundi d’introduire la loi martiale dans certaines régions de l’Ukraine, le long de la frontière avec la Russie ainsi que le long des côtes de la mer Noire et de la mer d’Azov, pendant 30 jours.

Source: Sputnik News – France

Un contre des dizaines: un lion ne fait face à un troupeau d’hyènes

Un lion seul a été contraint d’affronter un troupeau affamé de plus de 20 hyènes dans la savane africaine. L’énorme chat a réussi à supporter le défi jusqu’à ce qu’un ami inattendu lui vienne en aide.

« Au début, il a commencé à montrer aux hyènes à quel point il dominait en essayant de les chasser un à un, puis il s’est retrouvé entouré de vingt ou trente d’entre elles sans issue, chaque fois qu’il en attaquait une, de nombreuses autres se sont précipitées vers lui par derrière », explique Simon Blakeney, l’un des auteurs de la vidéo.

Lorsqu’il est complètement entouré par l’énorme troupeau de carnivores, un autre lion se précipite. Les hyènes s’enfuient alors terrorisées et les deux félins finissent par se faire dorloter.

Cela peut vous intéresser: voici comment un lion reste « sans le saint et sans l’aumône »

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :