A la Une

Après sa provocation, l’Ukraine compte demander à la Turquie de fermer le Bosphore aux navires russes au milieu de la faille du détroit de Kertch

© REUTERS / Murad Sezer

Plus tôt dans la journée, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il avait discuté de la possibilité d’une médiation de la crise russo-ukrainienne à la suite d’une violation de la frontière maritime russe par des navires de guerre ukrainiens.

Lors de la deuxième Conférence internationale sur la sécurité maritime à Kiev, Igor Voronchenko, commandant des forces navales ukrainiennes, a déclaré que les autorités du pays demanderaient à la Turquie de fermer le passage du détroit du Bosphore aux navires de guerre russes.

‘En tant que commandant des forces navales, je demande et exprime ma confiance en ce que la communauté internationale va toujours prendre une décision et reconnaître qu’il y a eu un acte d’agression contre l’État de l’Ukraine… Nous allons essayer de demander la fermeture du passage du détroit du Bosphore en République de Turquie’, a-t-il déclaré, accusant la Russie de violer le droit international. [Était-ce un des objets ayant poussé à la provocation contre la Russie afin d’internationaliser le conflit militaire interne ukrainien ? MIRASTNEWS].

Selon Voronchenko, cet objectif serait atteint conformément à l’article 19 de la Convention de Montreux de 1936 sur le régime des détroits, qui confère à la Turquie le contrôle du détroit du Bosphore et des Dardanelles et réglemente le passage des navires de guerre.

« Nous devions montrer notre visage dans le détroit de Kertch et la mer d’Azov et montrer de quoi ces bateaux sont capables », a-t-il ajouté.

Dimanche dernier, le Service de sécurité fédéral russe (FSB) a déclaré que trois navires de guerre ukrainiens avaient illégalement franchi la frontière maritime russe alors qu’ils tentaient de franchir le détroit de Kertch, l’entrée de la mer d’Azov. [Sans requérir une autorisation auprès des autorités russes, ni respecter les autres procédures de navigation légales. MIRASTNEWS].

Les navires ont finalement été saisis par la Russie après avoir omis de répondre aux demandes légales de quitter la zone.

Moscou a qualifié cette provocation de « non-équivoque », en violation du droit international, tandis que l’Ukraine a prétendu qu’il s’agissait d’un « acte d’agression » et a introduit la loi martiale, qui restera en vigueur jusqu’au 25 janvier.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :