A la Une

Un groupe aux Etats-Unis d’Amérique demande à la justice de révéler une tentative de la Fed d’espionner les internautes

Facebook [Fichier photo]

Un groupe de défense des droits des États-Unis d’Amérique a déposé mercredi une requête auprès d’un tribunal de district des Etats-Unis d’Amérique en Californie afin de révéler comment le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique avait forcé Facebook à écouter sur écoute par la radio les conversations vocales cryptées des utilisateurs sur Facebook Messenger.

L’American Civil Liberties Union (ACLU), un groupe de défense des droits et des libertés civiles, veut demander à la cour de révéler des détails sur la tentative infructueuse du gouvernement fédéral de recoder secrètement l’application Messenger de Facebook et d’écouter les conversations des utilisateurs de Messenger.

« Une décision de justice susceptible d’affecter le droit à la vie privée de millions de personnes devrait être publique », a tweeté l’ACLU mercredi.

« Le public a le droit de connaître le raisonnement juridique qui a tranché cette affaire, à savoir quelle autorité le ministère de la Justice a cru devoir contraindre Facebook à saper son infrastructure de sécurité », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Selon des informations citées précédemment par les médias, ACLU aurait affirmé que le ministère de la Justice avait demandé à un tribunal fédéral d’ordonner à Facebook d’écouter sur écoute des conversations vocales cryptées d’utilisateurs de Messenger dans le cadre d’une enquête sur le gang MS-13, un gang criminel international originaire de Los Angeles, en Californie, dans les années 1980.

Facebook aurait refusé l’argument selon lequel la réécriture du code de l’application Messenger porterait atteinte à son infrastructure de sécurité pour tous les utilisateurs. Le gouvernement a poursuivi Facebook en justice, mais l’affaire s’est ensuite effondrée.

« Facebook a peut-être gagné cette fois, mais si le gouvernement tente de forcer un autre service à saper ses fonctions de sécurité et que ce service veut riposter, il ne pourra pas compter sur le raisonnement de la cour tant que l’opinion restera sous le secret », a déclaré ACLU.

Il a appelé à une plus grande transparence du fait que « le gouvernement a l’habitude de dissimuler un enregistrement de la surveillance publique ».

Plus de 1,3 milliard de personnes utilisent le Messenger de Facebook dans le monde entier.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : China.org.cn

1 Trackback / Pingback

  1. Un groupe aux Etats-Unis d’Amérique demande à la justice de révéler une tentative de la Fed d ’espionner les internautes | Boycott

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :