A la Une

Lavrov: Les démarches des Américains dans l’Est de la Syrie sont illégales

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré à Moscou que les mesures prises par les Etats-Unis d’Amérique dans l’est de la Syrie étaient illégitimes, exprimant ainsi les préoccupations de Moscou.

Lors d’un entretien avec la chaîne de télévision Rossiya 1, Lavrov a déclaré que les Etats-Unis d’Amérique (EUA) tentaient de prétendre que leur présence et leurs démarches étaient temporaires.

«Ce qui se passe sur la rive Est de l’Euphrate est une violation flagrante de l’engagement en faveur de l’intégrité territoriale de la Syrie, déclaré par tous et confirmé dans la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies. À mon avis, cela est déjà évident pour tous», a-t-il déclaré.

Lavrov a déclaré que les États-Unis d’Amérique qui déployaient des troupes et des conseillers sur la rive Est de l’Euphrate jouaient un jeu très dangereux en relation avec les Kurdes, ignorant qu’il s’agissait d’un problème sensible et urgent pour de nombreux pays non seulement en Syrie mais également en Irak, l’Iran et la Turquie.

«Il se passe des choses inacceptables sur la rive est de l’Euphrate. Les États-Unis d’Amérique tentent de mettre en place des structures quasi étatiques. Ils consacrent des centaines de millions de dollars à la reconstruction de ces zones afin que les populations puissent retrouver une vie normale et paisible, mais refusent de restaurer les infrastructures sur les territoires contrôlés par le gouvernement syrien», a-t-il déclaré.

Lavrov a poursuivi en affirmant qu’au fil des années, les pays occidentaux n’ont pas proposé d’alternative raisonnable aux idées et initiatives définies par les Etats garants (Russie, Iran et Turquie) dans le cadre des négociations d’Astana en matière de lutte contre le terrorisme, créant les conditions pour le retour des Syriens déplacés, l’assistance humanitaire et le processus politique dans le pays.

Dans le même contexte, Lavrov a déclaré que le président russe Vladimir Poutine et son homologue Recep Tayyip Erdogan avaient convenu lors d’une réunion à Buenos Aires en marge du sommet du G20 de prendre de nouvelles mesures pour prévenir la violation de l’accord sur Idlib signé à la ville de Sotchi à la lumière du non-engagement des terroristes à l’accord.

Shaza / Manal

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : SANA

Armes et munitions, y compris des missiles TOW de fabrication des Etats-Unis d’Amérique, saisies dans le sud du pays

Armes et munitions, y compris des missiles TOW de fabrication des Etats-Unis d’Amérique, saisies dans le sud du pays

Les tentatives d’infiltration de terroristes sur des points militaires dans la campagne de Hama ont échoué

Hama – Les unités de l’Armée arabe syrienne ont contrecarré les tentatives d’infiltration de groupes terroristes vers des postes militaires centrés sur la protection des villes sûres dans la campagne du nord de Hama, faisant des victimes parmi les terroristes.

Au nord de la ville de Maharda, un journaliste de la SANA a déclaré qu’une unité de l’armée stationnée à proximité du village de Shaliot avait suivi de près le mouvement d’un groupe terroriste sur les terres agricoles situées au sud du village d’al-Zakat et avait mené de lourdes frappes à leur encontre, causant de lourdes pertes dans les rangs des terroristes pendant que le reste s’est enfui.

Le journaliste a ajouté qu’une unité de l’armée avait suivi le mouvement d’un groupe terroriste dans les oliveraies au sud de la ville de Latamina en essayant de s’infiltrer vers des points militaires dans la direction de Zlain au sud et les avait ciblés à l’aide d’armes légères.

Les groupes terroristes continuent de violer l’accord de zone démilitarisée signé à Idlib en réitérant leurs tentatives d’attaquer des points militaires dans la campagne du nord de Hama.

Ghossoun /

MIRASTNEWS

Source : SANA

Zarif critique la complicité américaine dans les crimes de guerre

Téhéran, 2 décembre – Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a critiqué la complicité des Etats-Unis d’Amérique dans une guerre contre la Syrie et le Yémen.

«La complicité dans les crimes de guerre saoudiens et émiratis avec des armes, un soutien du renseignement et de la logistique apparemment insuffisant. Les États-Unis d’Amérique ont également multiplié les armes sophistiquées au profit d’extrémistes, notamment Al Qaida et ISIS. La première est la Syrie; maintenant c’est au Yémen. Objectif: Instabilité permanente pour justifier une politique odieuse», a déclaré Zarif dimanche.

Le journal britannique « The Guardian » a déclaré dans un article: «Une enquête sur l’utilisation d’armes dans la guerre au Yémen a montré de nombreux exemples d’armes fournies par le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique, entre autres, se retrouvant entre les mains de milices, notamment celles liées à Al-Qaida et ISIS.»

Un peu plus tôt, Zarif a insisté sur la possibilité de mettre fin à la guerre au Yémen et a déclaré: «J’ai évoqué la crise au Yémen en avril 2015. Aujourd’hui, après des souffrances humaines indicibles et des crimes de guerre perpétrés par la coalition saoudienne et ses complices états-uniens d’Amérique, ils ont tenté de blanchir leurs crimes avec des allégations absurdes contre l’Iran, notre plan en quatre points reste la seule option viable.»

MIRASTNEWS

Source : IRNA

Une coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique frappe les positions syriennes, selon une source militaire syrienne – Rapports

© AP Photo / Vadim Ghirda

Une source de l’armée syrienne a rapporté que la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique avait attaqué des positions de l’armée syrienne dans l’Est du pays, ont rapporté les médias syriens.

Une source militaire syrienne a rapporté que la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique avait tiré plusieurs missiles sur des positions syriennes et causé des dégâts matériels limités, a rapporté l’agence de presse syrienne SANA. Les missiles ont touché les positions au sud d’Al Sukhana, dans l’est de la Syrie, a déclaré la source à l’agence.

La source a ajouté que l’attaque avait eu lieu à 20h00 heure locale (18h00 GMT).

Le mois dernier, la télévision syrienne avait annoncé la mort de plus de 30 civils à la suite d’une frappe aérienne menée par la coalition dirigée par les États-Unis d’Amérique contre un village de la province de Deir ez-Zor, juste deux jours après que les médias syriens avaient accusé la coalition dirigée par les États-Unis d’Amérique de: tuant au moins 6 civils dans la ville de Hajin, dans le même secteur.

LIRE AUSSI: Nouveau missile des Etats-Unis d’Amérique ‘Deep Strike’ à longue portée intégré au lanceur – Raytheon

Le gouvernement syrien a à plusieurs reprises accusé la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique d’avoir fait des victimes civiles lors d’opérations aériennes en Syrie.

La coalition dirigée par les États-Unis d’Amérique mène ses opérations en Syrie depuis 2014, sans l’approbation de Damas ni un mandat de l’ONU.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on Lavrov: Les démarches des Américains dans l’Est de la Syrie sont illégales

  1. josephhokayem // 7 décembre 2018 à 20:31 // Réponse

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :