A la Une

Poutine demande à l’armée russe de se préparer à la course aux armements avec les Etats-Unis d’Amérique

Le président russe Vladimir Poutine a récemment eu une série de réunions à Sotchi avec les chefs du ministère de la Défense et d’autres départements, ainsi qu’avec les principales entreprises du complexe de l’industrie de la défense. Ensemble, ils ont discuté des moyens d’améliorer les capacités de combat des troupes russes à la lumière des plans des Etats-Unis d’Amérique de se retirer du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire – un accord critique mettant fin à la guerre froide et empêchant Washington de maintenir des missiles nucléaires visant la Russie en Europe. Le ministre russe de la Défense, Sergueï Shoygu, en a parlé mardi lors d’une conférence téléphonique, a rapporté l’agence TASS.

L’armée russe et le programme d’ordre de défense de l’Etat travaillent «dans des conditions de course aux armements croissante», a déclaré le ministre.

Lors de la réunion finale avec le président, Shoygu a évoqué la nécessité de « produire et accumuler des missiles » et d’autres munitions dans le système de réserves de matériel de l’État.

Le nouveau programme d’armement du gouvernement, qui coûtera au budget 22 000 milliards de roubles (329 milliards de dollars) d’ici 2027, permettra de maintenir le rythme nécessaire de réarmement de l’armée et de la marine, a noté Shoygu.

En outre, ils ont discuté des moyens d’établir les réserves optimales de ressources logistiques et d’organiser leur stockage en toute sécurité et leur mise à niveau en temps voulu.

Anatoly Popov, directeur du département de la politique budgétaire pour l’armée et les forces de l’ordre, a annoncé début novembre que les dépenses en matière de défense et de sécurité augmenteraient d’un montant record. 1 160 milliards de roubles supplémentaires (17,36 milliards de dollars) seront alloués à ces fonctions.

«C’est une décision sans précédent, rien de semblable n’a été décidé auparavant, ou du moins depuis longtemps», a déclaré Popov.

Le financement des forces de sécurité augmentera chaque année. Dans la partie ouverte du budget, il représentera 2 380 milliards de roubles l’année prochaine, 2 460 milliards de dollars en 2020 et 2 520 milliards de dollars (37 milliards de dollars) en 2021.

Cependant, la plupart des dépenses relèvent de la partie classifiée du budget. «Avec la partie fermée, les dépenses en matière de maintien de l’ordre, de défense et de sécurité qui représenteront 30% du budget de l’État», a expliqué Popov. Sur la base des chiffres globaux figurant dans le budget approuvé par la Douma d’Etat, cela équivaudra à 5 400 milliards de roubles l’année prochaine, à 5 700 milliards de roubles en 2020 et à 6 000 milliards de roubles (90 milliards de dollars) en 2021.

Globalement, les forces de sécurité resteront la plus grosse dépense du Trésor fédéral: en 2019, elles seront dépensées à 70% de plus que pour soutenir la Caisse des pensions (3 200 milliards de roubles), et près de sept fois plus que sur le développement du système de l’éducation (800 milliards de roubles).

Traduction : MIRASTNEWS

Source : UAWire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :