A la Une

Le directeur financier de Huawei arrêté au Canada

© Photo AP / Fichier, Mark Schiefelbein

Les autorités canadiennes ont arrêté le directeur financier de Huawei Technologies, la société chinoise qui fabrique des téléphones portables et d’autres produits. Wanzhou Meng, qui est également vice-président du conseil d’administration de la société et la fille du fondateur, Ren Zhengfei, risque d’être extradé vers les États-Un is d’Amérique parce qu’il est soupçonné d’avoir violé les sanctions anti-iraniennes.

« Wanzhou Meng a été arrêtée à Vancouver le 1er décembre. Les Etats-Unis d’Amérique ont demandé son extradition. Une audience sur la mise en liberté sous caution a été fixée pour vendredi », a déclaré le porte-parole du ministère de la Justice, Ian McLeod, au Globe and Mail.

Les autorités des Etats-Unis d’Amérique ont demandé l’arrestation de Meng, a rapporté le journal.

« Comme une interdiction de publication est en vigueur, nous ne pouvons fournir aucun détail supplémentaire pour le moment. L’interdiction a été demandée par Mme Meng », a ajouté le porte-parole du ministère de la Justice.

En avril, le Wall Street Journal rapportait que les procureurs états-uniens [d’Amérique] à New York cherchaient à savoir si Huawei violait les sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre l’Iran. La révélation faisait suite à un certain nombre de mesures prises par les États-Unis d’Amérique pour réduire le nombre de téléphones fabriqués en Chine par des fabricants tels que Huawei et ZTE Corp sur le marché des Etats-Unis d’Amérique et pour interdire leur utilisation par des membres des forces armées, craignant que le gouvernement chinois ne les utilise pour la surveillance.

Le Pentagone a ordonné aux bases militaires des Etats-Unis d’Amérique de cesser de vendre des téléphones ZTE et Huawei fabriqués en Chine, craignant qu’elles ne représentent une menace pour la sécurité nationale, a rapporté Sputnik News en mai.

Les autorités des Etats-Unis d’Amérique ont également enquêté sur des allégations selon lesquelles Huawei aurait expédié des produits fabriqués aux États-Unis d’Amérique en Iran et dans d’autres pays, en violation des lois et des sanctions des Etats-Unis d’Amérique en matière d’exportation, depuis au moins 2016, a indiqué le point de vente.

Huawei est le deuxième fabricant mondial d’équipements de télécommunication.

Meng était auparavant membre du conseil d’administration d’une autre société, Skycom Tech Co. Ltd., accusée d’avoir tenté d’expédier du matériel informatique fabriqué par Hewitt Packard au plus grand opérateur de téléphonie mobile d’Iran. Huawei a déclaré que ni eux ni Skycom n’avaient jamais effectué cette expédition.

Huawei a déclaré que les autorités leur avaient donné peu d’informations sur les accusations portées contre Meng et ignoraient l’existence d’actes répréhensibles, a rapporté Reuters.

Vous aimez cet article? Partagez-le avec vos amis!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Pékin exhorte le Canada à libérer le directeur financier de Huawei arrêté à la demande des Etats-Unis d’Amérique

© Sputnik /

WASHINGTON / PEKIN – Huawei Technologies a déclaré jeudi ne pas avoir eu connaissance d’actes répréhensibles commis par son directeur financier, Meng Wanzhou, qui avait été arrêté au Canada à la demande des États-Unis d’Amérique.

« La société dispose de données limitées sur les accusations [contre Meng]. Nous ne sommes au courant d’aucune action illégale de la part de Mme Meng Wanzhou », écrit la société sur le site de microblogging Sina Weibo.

Pendant ce temps, l’ambassade de Chine à Ottawa a appelé les autorités canadiennes à libérer immédiatement Meng Wanzhou.

« La partie chinoise s’oppose fermement aux manifestations de ce type, qui portent gravement atteinte aux droits fondamentaux de la victime », a déclaré mercredi un porte-parole de l’ambassade. « La partie chinoise a interjeté des réprimandes sévères auprès des États-Unis d’Amérique et du Canada et les a exhortés à corriger immédiatement l’acte répréhensible et à rétablir la liberté personnelle de Mme Meng Wanzhou. »

DÉTAILS À SUIVRE

Vous aimez cet article? Partagez-le avec vos amis!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. Les actions s’effondrent suite à l’arrestation de l’exécutif de Huawei, qui met en cause les relations Chine-EUA – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :