A la Une

Pax Americana: Pompeo demande à l’ONU, à l’OMC et à la CPI de se plier et se conformer à l’ordre mondial dirigé par les Etats-Unis d’Amérique

©GlobalLookPress / Jim West

Tentative de coup d’Etat de l’empire Etats-Unis d’Amérique sur l’ordre mondial

Les Etats-Unis d’Amérique vont diriger un nouvel ordre mondial libéral, a déclaré le secrétaire d’Etat des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo. Les organisations et les traités ne correspondant pas à cette image doivent être supprimés ou réformés, afin que les non-conformistes ne puissent les utiliser contre l’Amérique.

La vision du monde audacieux et prospère (pour les États-Unis d’Amérique et ses partisans) a été présentée par Pompeo dans un discours prononcé devant le German Marshall Fund mardi.

Un membre haut placé de l’administration Donald Trump a déclaré qu’une approche multilatérale ne permettait pas de créer un monde de capitalisme sans restriction. Les Etats-Unis d’Amérique devraient donc gouverner de manière suprême – pardon, assumer un rôle de leadership – pour s’assurer que des pays comme la Chine n’essayent pas d’offrir une manière alternative.

https://www.rt.com/news/445731-new-pax-americana-pompeo/video/5c09225efc7e93253e8b45ee

La Chine, ainsi que la Russie, l’Iran, Cuba, le Venezuela et d’autres pays figurant sur la liste des États-Unis d’Amérique ont eu leur part de reproches dans le discours, mais l’accent a été mis sur les institutions internationales, que Pompeo a déclarées incompatibles avec sa grande vision.

Les Nations Unies sont un moyen pour les puissances régionales de «s’entendre» et de voter les mauvais acteurs au Conseil des droits de l’homme. Les «mauvais acteurs» ne sont bien sûr pas l’Arabie Saoudite. La Banque mondiale et le Fonds monétaire international font obstacle aux prêteurs privés. L’UE est bonne, mais le Brexit devrait faire sonner la bureaucratie, qui ne sait pas à quel point le nationalisme est bon. La Cour pénale internationale est «voyou» car elle tente de tenir les Américains pour responsables des crimes commis en Afghanistan.

«Surréalisme»: l’Iran blâme les Etats-Unis d’affirmer que son test de missile contrevenait à la résolution des Nations Unies sur un accord nucléaire

De hauts responsables des Etats-Unis d’Amérique et du Royaume-Uni ont accusé Téhéran d’avoir violé une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui entérinait un accord nucléaire international. L’Iran a riposté, affirmant que l’accusation portée contre Washington était surréaliste… LIRE LA SUITE

L’Accord de Paris sur le changement climatique était mauvais pour l’Amérique, alors elle a quitté. L’ALÉNA était mauvais pour l’Amérique, ce qui a forcé une renégociation. L’accord nucléaire avec l’Iran n’a pas rendu Téhéran complaisant, il a donc dû disparaître.

Mais quelle organisation était un bon garçon et ne mérite pas un morceau de charbon de l’oncle Sam? SWIFT était. L’organisation de communications bancaires a cédé à Washington et a coupé les Iraniens de son système, de sorte qu’elle a sa place dans le nouveau monde radieux du leadership états-unien [d’Amérique].

Regardez le rapport de Murad Gazdiev sur le « nouvel ordre libéral » de Pompeo pour en savoir plus.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

Traduction et Titre 2 : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :