A la Une

Groupe de réflexion: la Russie devient le deuxième producteur d’armes au monde

Un groupe de réflexion suédois a déclaré lundi que la Russie était devenue le deuxième producteur mondial d’armes après les Etats-Unis d’Amérique. La Russie a dépassé la Grande-Bretagne, qui occupait ce poste depuis 2002 et reste le premier fabricant d’armes de l’Europe occidentale.

L’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm a indiqué dans son rapport annuel sur les 100 plus grands groupes d’armement au monde que les ventes combinées d’armes des entreprises russes s’élevaient à 37,7 milliards de dollars en 2017, soit une hausse de 8,5% par rapport à l’année précédente. Les ventes de la Russie ont représenté 9,5% sur un total mondial de 398,2 milliards de dollars.

Le rapport inclut les ventes nationales et étrangères dans le monde entier, mais n’inclut pas les entreprises chinoises en raison de statistiques peu fiables, a indiqué l’institut.

Siemon Wezeman, chercheur principal à l’institut, a déclaré que les producteurs d’armes et de systèmes d’armes russes connaissaient une croissance importante depuis 2011.

« Cela correspond à l’augmentation des dépenses de la Russie en achats d’armes pour moderniser ses forces armées », a déclaré M. Wezeman.

Pour la première fois dans l’histoire du rapport, une société russe – Almaz-Antey, basée à Moscou et appartenant à l’État, qui fabrique notamment des systèmes de défense antiaérienne avancés – figurait parmi les 10 plus grandes entreprises d’armes du monde.

Le rapport a noté que la Russie avait lancé une initiative visant à consolider son industrie de l’armement en 2007, processus qui devrait s’achever prochainement.

Dans l’ensemble, les États-Unis d’Amérique ont continué de dominer la liste avec 42 sociétés représentant 57% du total des ventes, y compris le plus grand producteur d’armes au monde, Lockheed Martin Corp.

Le rapport met en évidence une augmentation de 24% des ventes des entreprises d’armement turques en 2017 par rapport à l’année précédente. Cela reflétait « les ambitions de la Turquie de développer son industrie de l’armement afin de satisfaire sa demande croissante en armes et de devenir moins dépendante des fournisseurs étrangers », a déclaré le chercheur senior Pieter Wezeman.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The State

SIPRI: Les Etats-Unis d’Amérique éclipsent le reste du monde dans la production d’armement

Selon un rapport d’expert, les entreprises des Etats-Unis d’Amérique représentent de loin le sommet du commerce mondial des armes. La plus grande entreprise de défense allemande a été classée 25ème parmi les 100 premières du monde. La Russie, la Turquie et la Chine augmentent également leur production.

Les entreprises des Etats-Unis d’Amérique représentent plus de la moitié du marché mondial des équipements militaires, selon une étude récente de l’Institut de recherche sur la paix de Stockholm, le SIPRI. L’entreprise des USA Lockheed Martin reste le leader incontesté des 100 plus grandes entreprises de défense du monde – aucune autre entreprise du secteur n’a réalisé un bénéfice aussi important en 2017. Avec un chiffre d’affaires de 44 milliards de dollars (27,8 milliards d’euros), Lockheed Martin est largement en tête du classement SIPRI. Rheinmetall AG, le plus grand groupe allemand de défense, basé à Düsseldorf, ne compte même pas pour un dixième de cette somme. Avec des ventes de 3,4 milliards de dollars, Rheinmetall se classe au 25ème rang.

Grand acheteur: La Maison Blanche

Le succès du leader, Lockheed Martin, repose principalement sur les importants besoins en équipements des forces armées des Etats-Unis d’Amérique, pour lesquels le groupe fabrique divers systèmes d’armes. Ceux-ci comprennent les avions de combat « F-35 Lightning » et les avions de transport « C-130 Hercules ».

Boeing est le deuxième fabricant d’armes au monde. En juillet, Donald Trump a attribué à Boeing le contrat de construction de deux nouveaux avions Air Force One pour les voyages du président des Etats-Unis d’Amérique. Trump a ramené le prix à 3,9 milliards de dollars et a supprimé le précédent motif bleu clair et blanc.

Course pour les meilleures armes

L’armée des Etats-Unis d’Amérique est le client le plus fiable de l’industrie de l’armement des Etats-Unis d’Amérique. Elle est constamment à la recherche de nouvelles armes et peut se permettre des systèmes extrêmement coûteux, tels que des porte-avions. La course aux armements avec des pays tels que la Russie et la Chine alimente également les affaires: Lockheed Martin développe actuellement un « missile hypersonique » coûteux qui peut contourner les systèmes de radar conventionnels. La Russie et la Chine ont déjà des missiles à longue portée de ce type qui volent à plusieurs vitesses. La course aux armements inclut également l’espace, que Donald Trump veut dominer avec une future « force spatiale ». Au cours de la prochaine année, les États-Unis d’Amérique ont l’intention d’investir la somme record de 716 milliards de dollars en armement.

Hormis les États-Unis d’Amérique, seules quelques entreprises européennes peuvent occuper les premières positions, y compris le groupe Airbus, dans lequel l’Allemagne détient également une participation. Airbus produit l’avion de transport A400M, sujet aux pannes, pour plusieurs armées européennes. La Grande-Bretagne reste le plus grand fabricant d’armes d’Europe occidentale, suivie de la France. Le méga groupe britannique « BAE Systems », qui compte plus de 83 000 employés, est le seul fabricant européen à figurer dans le top 5 mondial. BAE Systems participe à la construction de l’avion de combat européen « Eurofighter Typhoon », qui est également vendu à des pays tels que l’Arabie saoudite.

Les entreprises russes et turques en hausse

En 2017, les entreprises de défense russes, qui bénéficient du programme de modernisation de l’armée de [la Russie initiée par] Poutine, ont réalisé de solides gains. Almaz-Antey, la plus grande entreprise d’armement de Russie, figure pour la première fois dans le top 10 de la liste du SIPRI. La Turquie s’arme également: la stratégie du président Recep Tayyip Erdogan de moins dépendre des importations d’armes a permis aux fabricants turcs d’accroître de 24% leurs bénéfices.

Selon les chercheurs de Stockholm, trois sociétés chinoises devraient également figurer parmi les premières. Cependant, comme elles publient peu d’informations fiables sur leurs ventes d’armes, elles ne sont pas incluses dans la liste.

Quatre entreprises allemandes

Quatre entreprises allemandes figurent parmi les 100 plus grands fabricants d’armes du monde: Rheinmetall, Thyssenkrupp et Krauss-Maffei Wegmann, qui produisent des sous-marins, des navires, des chars et des véhicules blindés pour les forces armées allemandes. Ils les vendent aussi à l’étranger. Les trois entreprises ont augmenté leurs bénéfices en 2017. Hensoldt, basée près de Munich, est une nouveauté sur cette liste. Elle fabrique des radars et des capteurs pour la guerre électronique. Mais dans l’ensemble, les ventes d’armes ont peu d’importance pour le commerce extérieur allemand, car elles représentent moins de 1% du total des exportations allemandes.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : DW

1 Comment on Groupe de réflexion: la Russie devient le deuxième producteur d’armes au monde

  1. josephhokayem // 16 décembre 2018 à 18:21 // Réponse

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :