A la Une

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères qualifie de cynique la position des Etats-Unis d’Amérique sur la coopération militaire entre Moscou et Caracas

© REUTERS / Carlos Garcia Rawlins

CARACAS – Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a qualifié de cynique la réaction du secrétaire d’État des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo aux vols de quatre avions militaires russes à destination de Caracas.

« La réaction de Mike Pompeo contre la coopération militaire entre la Russie et le Venezuela est non seulement irrespectueuse, mais aussi cynique: les États-Unis d’Amérique disposent d’au moins 800 bases militaires (connues) dans 70 pays. Aujourd’hui, 75 des 107 programmes des Etats-Unis d’Amérique de coopération en matière de sécurité fonctionnent Amérique latine », a déclaré Arreaza sur son compte Twitter.

Jorge Arreaza M

@jaarreaza

1/3 La reacción de @SecPompeo contra la cooperación militar entre Rusia y Venezuela, no es sólo irrespetuosa, es cínica: EEUU posee al menos 800 bases militares (conocidas) en 70 países. Hoy 75 de los 107 programas de EEUU para cooperación en seguridad, operan en América Latina

Secretary Pompeo

@SecPompeo

#Russia‘s government has sent bombers halfway around the world to #Venezuela. The Russian and Venezuelan people should see this for what it is: two corrupt governments squandering public funds, and squelching liberty and freedom while their people suffer.

Ver imagen en Twitter

Pompeo a déclaré le 10 décembre, également sur Twitter, que « le gouvernement russe a envoyé des bombardiers dans l’autre partie du monde, le Venezuela. Les Russes et les Vénézuéliens devraient voir cela comme il est: deux gouvernements corrompus qui gaspillent des fonds publics et répriment la liberté alors que leurs peuples souffrent ».

Deux bombardiers stratégiques Tupolev Tu-160, un avion de transport lourd Antónov An-124 et un avion de ligne Ilyushin IL-62 de la Force aérospatiale russe ont atterri le 10 décembre à l’aéroport international de Maiquetía, près de Caracas.

Le gouvernement du Venezuela a qualifié cette opération de « vols combinés ».

Pour le Venezuela, a déclaré Arreaza, il est inhabituel que la Maison-Blanche remette en question son droit de se défendre en coopération avec d’autres pays, après que le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Turmp ait menacé publiquement « une intervention militaire de lever leurs sanctions contre le Venezuela, » a-t-il ajouté.

Cela peut vous intéresser: La création d’une base militaire russe au Venezuela est-elle sur la table?

En outre, a-t-il déclaré, si les États-Unis d’Amérique étaient préoccupés par le gaspillage, ils examineraient « leur budget immense et injustifiable » de plus de 674 milliards de dollars d’ici 2019.

Le ministre vénézuélien de la Défense, Vladimir Padrino, a exhorté les pays de la région à ne pas craindre et a assuré que son pays recherchait la paix et non la guerre.

Mais, a-t-il ajouté, il doit être prêt à toute action de guerre face aux menaces répétées des Etats-Unis d’Amérique.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Spunik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :