A la Une

L’attaque de Strasbourg n’est pas un complot du gouvernement visant à saper le mouvement des Gilets jaunes – responsable du ministère de l’Intérieur

Affrontement entre policiers et manifestants lors de la manifestation du «gilet jaune» à Strasbourg le 1er décembre 2018. © Reuters / Vincent Kessler

La fusillade à Strasbourg, qui a fait trois morts mardi soir, n’était pas un stratagème secret du gouvernement pour saper les manifestations de masse qui sévissent en France depuis des semaines, contrairement aux rumeurs en ligne, a déclaré un haut responsable.

Le secrétaire d’Etat au ministère de l’Intérieur, Laurent Nuñez, s’est dit « scandalisé » par les affirmations selon lesquelles l’attaque de Strasbourg pourrait bénéficier au gouvernement dans sa lutte contre le soi-disant mouvement des Gilets jaunes.

France Inter

@franceinter

.@LaurentNunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur : « Je suis indigné […] on est clairement dans les thèses complotistes »

« Je ne comprends pas comment quiconque pourrait imaginer cela … Nous devrions appeler cela comme ça – de telles idées viennent évidemment des théoriciens du complot », a-t-il déclaré aux médias.

Selon des tweets et d’autres remarques, de telles théories du complot s’épanouissent dans les rangs des «Gilets jaunes». Et ceci est encore une autre preuve. Dire de telles choses est, franchement, honteux.

À la suite de la fusillade, tous les rassemblements de masse avaient été interdits à Strasbourg par le gouvernement. Aucune restriction n’a toutefois été imposée aux événements publics dans d’autres régions de la France.

Tir à Strasbourg: 2 morts et 14 blessés dans un attentat terroriste sur le marché de Noël (VIDEO)

Two people have been killed and 14 others injured in a shooting incident in the northeastern French city of Strasbourg, near one of the oldest and biggest Christmas markets in Europe… LIRE LA SUITE

Les Gilets jaunes (Yellow Vests) est le mouvement issu de l’opposition aux réformes économiques du gouvernement français. Ils ont pris ce nom en référence aux vêtements de protection des automobilistes, adoptés comme symbole de la résistance à la hausse de la taxe sur les carburants, décision qui a transformé le mécontentement brasseur en manifestations de masse à la mi-novembre.

Ce mois-ci, les manifestations de masse ont dégénéré en affrontements avec la police anti-émeute et en actes de vandalisme à une échelle sans précédent depuis des années en France. Leurs demandes ont également changé, car ils ont commencé à réclamer la démission du gouvernement, peut-être alimentée par des concessions économiques limitées combinées à une réponse policière brutale aux manifestations.

La fusillade dans la vieille ville de Strasbourg a fait deux morts et 14 blessés dans un acte terroriste apparent visant des personnes se rendant sur un marché de Noël. Le tireur a été identifié comme un homme de la région qui avait été placé sur la liste de surveillance de la police pour une possible radicalisation. Il aurait été arrêté et fouillé avant l’attaque dans le cadre d’une affaire de vol avec homicide.

Vous aimez cet article? Partagez-le avec vos amis!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :