A la Une

Prise d’otages politiques – Le juge accorde une caution à la directrice des finances de Huawei accusée d’avoir fraudé U

© REUTERS / Alexander Bibik

Un juge canadien a accordé une caution à Meng Wanzhou, la ressortissante chinoise qui est le directeur financier de Huawei, le plus grand fabricant d’équipements de télécommunication au monde.

Meng a été arrêtée la semaine dernière au Canada alors qu’elle était soupçonnée d’avoir violé les sanctions des Etats-Unis d’Amérique (EUA) contre l’Iran. Elle a été accusée de complot en vue de frauder les États-Unis d’Amérique et pourrait passer 30 ans en prison si elle est reconnue coupable aux États-Unis d’Amérique, où elle devrait être extradée. Les Etats-Unis d’Amérique n’ont pas encore déposé de demande d’extradition mais disposent de 60 jours pour le faire.

Emily Lazatin @EmilyLazatin

has entered the courtroom here at BC Supreme Court in Vancouver.

She briefly spoke with her legal team….Now just waiting for judge and oral decision on bail.

Melanie Nagy

@MelanieNagyCTV

Judge now going over allegations against .It is alleged used as an unofficial subsidiary to conduct business in Iran (a violation of international sanctions).Meng accused of fraud and deceiving banks about the relationship between companies

Meng est aussi la vice-présidente du conseil d’administration de Huawei et la fille aînée de son fondateur, Ren Zhengfei, ancien ingénieur de l’Armée de libération du peuple.

Andrea Woo | 鄔瑞楓

@AndreaWoo

Judge says concerns re: multiple passports (seven in 11 years) have been put to rest with explanation from ’s husband. (Only two valid. Others were filled with visas, etc.)

Andrea Woo | 鄔瑞楓

@AndreaWoo

Judge says he puts “very little weight on US inference” that by not travelling to US lately, was evading apprehension. “Entirely speculative.”

Joanna Chiu 趙淇欣

@joannachiu

Wow, Meng’s defense lawyer David Martin just explained the doctrine of « face » in Chinese culture to the judge to argue that wouldn’t skip bail because she wouldn’t want to « embarrass her father whom she loves, » and given her prominence, embarrass China as a whole.

Joanna Chiu 趙淇欣

@joannachiu

Defense: « She would not ever breach a court order … would be to humiliate and embarrass her father whom she loves. It would humiliate and embarrass .. with its 180,000 employees around the world and given her prominence in China, she would not embarrass China itself. »

Le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique a pris pour cible à plusieurs reprises Huawei et ZTE Corp., soupçonnant que des dispositifs fabriqués par la société pourraient être utilisés à des fins de surveillance. Cette année, les téléphones Huawei ont été interdits de vente sur les bases militaires des Etats-Unie d’Amérique [et a poussé d’autres pays alliés à faire la même chose (MIRASTNEWS)].

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. Prise d’otages politiques – Le juge accorde une caution à la directrice des finances de Huawei accus ée d’avoir fraudé U | Boycott

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :