A la Une

Le conseil de Nissan se réunit mais aucun président n’est choisi pour remplacer Ghosn

The Associated Press
Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan Motor Co., s’exprimera lundi lors d’une conférence de presse à Yokohama.

YOKOHAMA – Le conseil d’administration de Nissan s’est réuni lundi, mais n’a pas choisi de nouveau président pour remplacer Carlos Ghosn, qui avait été arrêté le mois dernier pour avoir enfreint la réglementation financière, estimant qu’une discussion plus approfondie était nécessaire.

Le directeur général de Nissan Motor Co., Hiroto Saikawa, a déclaré à la presse que le conseil d’administration avait approuvé la création d’un comité spécial composé de personnes extérieures pour renforcer la gouvernance de la société. Une date pour la sélection d’un président n’a pas été décidée.

« Nous prévoyons d’être prudents dans ce processus, et je ne prévois pas précipiter cela », a déclaré Saikawa.

Les recommandations pour renforcer la gouvernance sont attendues pour mars, et Saikawa a déclaré qu’il était prêt à attendre jusque-là pour choisir un président.

La réunion du conseil s’est tenue au milieu d’un scandale qui menaçait l’alliance de deux décennies du constructeur japonais avec Renault SA, une marque mondiale, et mettait en lumière la mauvaise gouvernance du constructeur de la voiture électrique Leaf.

Ghosn et un autre membre du conseil, Greg Kelly, ont été officiellement inculpés la semaine dernière pour falsification de rapports financiers selon lesquels le revenu de Ghosn serait sous-estimé de quelque 5 milliards de yens (44 millions de dollars) entre 2011 et 2015. Ils ont été arrêtés le 19 novembre par les procureurs de Tokyo et sont toujours en détention.

Une source proche de la famille de Ghosn a déclaré que Ghosn était innocent, le prétendu revenu n’ayant jamais été décidé ni versé. Aubrey Harwell, l’avocat états-unien de Kelly, un Américain, affirme qu’il est innocent et que des initiés de Nissan et des experts externes l’avaient informé que les rapports financiers étaient corrects.

Le président doit être choisi parmi les membres du conseil. Trois membres extérieurs du conseil d’administration –  le pilote de voiture de course Keiko Ihara, Masakazu Toyoda, universitaire, et Jean-Baptiste Duzan, ancien de Renault – prennent cette décision.

Le comité spécial pour la gouvernance comprend les trois membres extérieurs du conseil d’administration et quatre autres personnes extérieures, dont l’ancien juge Seiichiro Nishioka.

Saikawa est l’un des candidats à la présidence. Il a été choisi par Ghosn pour le remplacer. Il a dénoncé Ghosn et Kelly comme les « cerveaux » dans un stratagème visant à falsifier les déclarations de revenus et à exploiter les fonds et les avoirs de l’entreprise.

Renault a gardé Ghosn au poste de directeur général et a déclaré que son enquête n’avait pas révélé de faute dans l’octroi du dédommagement de Ghosn.

Les allégations de Nissan Motor Co. comprennent également des maisons de plusieurs millions de dollars dans plusieurs pays, dont la France, le Japon, le Brésil, le Liban et les Pays-Bas, achetées par Nissan ou une filiale et utilisées par Ghosn.

La dispute autour d’une maison à Rio de Janeiro est devenue une bataille judiciaire au Brésil, puisque Nissan cherchait à empêcher la famille de Ghosn de récupérer des objets.

The Associated Press

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : The Japan News

Nissan se réunit pour discuter du remplacement de Ghosn

TOKYO – Le conseil d’administration du constructeur automobile Nissan Motor Co. s’est réuni lundi pour discuter du remplacement de l’ancien président Carlos Ghosn après son arrestation pour faute financière, alors que les tensions grandissent dans l’alliance de l’entreprise avec Renault.

La société a limogé Ghosn de son poste le mois dernier après son arrestation pour des allégations de sous-déclaration de son salaire.

Mais il semble peu probable que l’on s’accorde immédiatement sur un remplaçant permanent, en partie à cause de la discorde ouverte avec le constructeur français Renault.

Nissan lui-même fait face à des accusations de soumission de documents financiers qui auraient sous-estimé le salaire de Ghosn, et Renault chercherait maintenant plus de poids au sein du conseil de la firme japonaise.

Le Wall Street Journal a annoncé dimanche que Renault avait demandé à Nissan de convoquer une assemblée générale des actionnaires pour discuter de la représentation de Renault au sein de son conseil d’administration composé de neuf membres et au sein de sa direction.

Il a mis en garde que l’acte d’accusation de Nissan « crée des risques importants pour Renault, principal actionnaire de Nissan, et pour la stabilité de notre alliance industrielle », a rapporté le journal.

Une source bien informée sur le sujet a confirmé que Nissan avait reçu la lettre et envisageait de tenir une assemblée générale extraordinaire des actionnaires, bien que les réglementations relatives à la convocation d’une telle assemblée la rendent peu susceptible de se produire avant février.

La lettre de Renault est le dernier signe des tensions au sein de l’alliance qui regroupe l’entreprise avec Nissan et Mitsubishi Motors – un partenariat que Ghosn a noué et qu’il a souvent été crédité de maintenir.

Tandis que Nissan et Mitsubishi Motors ont rapidement démis Ghosn de ses postes de direction après son arrestation, Renault l’a maintenu en tant que président-directeur général.

Et alors que le président de Nissan, Hiroto Saikawa, lançait une attaque contre son ancien mentor peu après son arrestation, décrivant son «côté sombre», Renault abordait les accusations avec plus de prudence.

La décision de remplacer Ghosn chez Nissan est prise par un comité consultatif composé d’un ancien dirigeant de Renault.

« Cela ralentit les choses, mais ce n’est pas la fin du monde », a déclaré à l’AFP une source proche du dossier

AFP-Jiji

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: The Japan News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :