A la Une

Goldman Sachs fait l’objet d’accusations criminelles en Malaisie pour avoir aidé des milliards à disparaître du fonds public

FICHIER PHOTO: Une enseigne de Goldman Sachs à la Bourse de New York © Reuters / Lucas Jackson

La Malaisie a engagé des poursuites pénales contre Goldman Sachs et deux ex-banquiers pour le pillage de plusieurs milliards de dollars du fonds public, 1MDB. La banque états-unienne [d’Amérique] nie l’accusation, affirmant qu’elle avait été trompée par le précédent gouvernement malaisien.

Les filiales du géant bancaire de Wall Street et ses anciens employés clés, l’ex-président de Goldman en Asie du Sud-Est, Tim Leissner, et l’ex-directeur général, Roger Ng, sont accusés d’avoir fait de fausses déclarations en aidant à constituer des cautions pour 1MDB, en Malaisie, a annoncé lundi, le procureur général Tommy Thomas.

La Malaisie indique que l’accusé a voulu détourner 2,7 milliards de dollars  à partir des 6,5 milliards de dollars d’obligations émises par 1MDB et souscrites par Goldman Sachs, dans trois offres distinctes entre 2012 et 2013.

La Malaisie a également porté plainte contre l’ancien employé de 1MDB, Jasmine Loo Ai Swan, et le financier local Low Taek Jho, également connu sous le nom de Jho Low, qui maintient son innocence. L’accusation estime que le duo a conspiré avec Leissner et Ng pour corrompre des responsables afin d’obtenir la sélection, l’implication et la participation de Goldman Sachs dans ces émissions d’obligations.

Kuala Lumpur cherche maintenant à récupérer les 2,7 milliards de dollars détournés à partir de Goldman Sachs ainsi que les 600 millions de dollars de frais reçus par la banque. L’accusation demande des amendes et jusqu’à 10 ans de prison pour chacun des accusés. Les amendes peuvent s’élever à au moins 1 million de ringgit (240 000 dollars), selon les feuilles de facturation, consultées par Reuters.

Abu Dhabi poursuit Goldman Sachs pour son « rôle central » dans l’escroquerie de corruption

La banque d’investissement des Etats-Unis d’Amérique Goldman Sachs a été accusée par un fonds souverain d’Abou Dhabi de jouer un rôle clé dans un scandale international de corruption et de permettre des pots-de-vin aux anciens dirigeants du fonds… LIRE LA SUITE

Des milliards de dollars du fonds malaisien auraient été utilisés pour tout acheter à partir des hôtels particuliers de Beverly Hills, des yachts et un jet privé aux d’œuvres d’art, entre autres, dans le cadre d’une fraude qui aurait impliqué l’ancien Premier ministre malaisien, Najib Razak.

Lorsque la Malaisie a porté les accusations, la banque a riposté, affirmant qu’elle était la victime de faux fonctionnaires malaisiens. Le scandale qui dure depuis longtemps a déjà secoué les actions de la banque, qui ont chuté de plus de 30%.

« Certains membres de l’ancien gouvernement malaisien et 1MDB ont menti à Goldman Sachs, à un conseil externe et à d’autres personnes au sujet de l’utilisation du produit de ces transactions », a déclaré Goldman dans un communiqué cité par les médias. Il a ajouté que les charges n’avaient aucun effet sur sa « capacité à mener nos activités actuelles à l’échelle mondiale ».

Les Etats-Unis d’Amérique poursuivent UBS pour fraude présumée liée à la sécurité hypothécaire

La plus grande banque de Suisse, UBS, a été accusée par les autorités américaines d’avoir fraudé des investisseurs lors de la vente de titres adossés à des créances hypothécaires résidentielles jusqu’à la crise financière mondiale de 2008-2009... LIRE LA SUITE

Les analystes avertissent que le scandale n’est que la pointe de l’iceberg dans les actes «criminels» de la banque. Malgré des enquêtes dans plusieurs pays, y compris aux Etats-Unis d’Amérique, quels que soient les crimes commis, les chefs de Goldman n’iront jamais en prison car ils sont trop proches des deux côtés de la tribune politique ddes Etats-Unis d’Amérique, a déclaré à RT Jack Rasmus, professeur d’économie politique au St. Mary’s College. Il a également averti que la banque conduisait le monde à la prochaine crise financière.

« Ils ne se sont tout simplement pas retrouvés pris à d’autres endroits », a déclaré Rasmus dans une interview à RT. « Nous sommes au bord d’une autre crise financière qui fera pâlir la dernière en comparaison et Goldman Sachs et des entreprises comme celles-ci sont au centre de la cause. »

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on Goldman Sachs fait l’objet d’accusations criminelles en Malaisie pour avoir aidé des milliards à disparaître du fonds public

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Goldman Sachs fait l’objet d’accusations criminelles en Malaisie pour avoir aidé des milliards à disparaître du fonds public — MIRASTNEWS – Peuples Observateurs Avant Garde Togolaise et Africaine
  2. Goldman Sachs fait l’objet d’accusations criminelles en Malaisie pour avoir aidé des milliards à disparaître du fonds public — MIRASTNEWS – Avant-Garde Togolaise et Africaine Peuples Observateurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :