A la Une

Les entreprises du Royaume-Uni sont «horrifiées» par les projets de Brexit sans accord

Les entreprises britanniques « observaient avec horreur » la résolution des conflits politiques avant la conclusion d’un accord sur le Brexit, ont annoncé mercredi cinq grands groupes économiques.

Dans une déclaration commune, elles ont averti que le manque de progrès à Westminster augmentait les perspectives d’un Brexit sans accord.

L’intervention survient alors que les ministres du Cabinet ont décidé d’accélérer les préparatifs en vue d’un Brexit sans accord, y compris la mise en disponibilité de 3 500 membres des forces armées.

Un vote sur l’accord du Premier ministre Theresa May n’est prévu qu’à la mi-janvier face à la sévère opposition des députés conservateurs. Les ministres ont décidé d’allouer 2 milliards £ supplémentaires à 25 départements de Whitehall afin de se préparer pour le Brexit.

Les cinq organisations professionnelles – la CBI, l’Institute of Directors, les Chambres de commerce britanniques, la Fédération des petites entreprises et l’organisme de fabrication EEF ont déclaré que des entreprises de toutes tailles « atteignaient le point de non-retour, nombre d’entre elles mettant actuellement en place des plans d’urgence prévoyant une perte de temps et d’argent considérable».

«Les entreprises suspendent ou détournent des investissements qui devraient stimuler la productivité, l’innovation, l’emploi et contribuer au stockage de biens ou de matériaux, détournant les échanges transfrontaliers et déplaçant les bureaux, les usines et donc les emplois et les recettes fiscales hors du Royaume-Uni».

«À seulement 100 jours de la fin, la suggestion selon laquelle un «non-accord» peut être «géré» n’est pas une proposition crédible. Les entreprises seraient confrontées à de nouveaux coûts et tarifs douaniers énormes. Une perturbation dans les ports pourrait détruire des chaînes d’approvisionnement soigneusement construites.»

«Ce n’est pas où nous devrions être. La responsabilité de trouver une voie à suivre incombe désormais directement à 650 députés au Parlement.»

L’appel à l’unité est peut-être tombé dans l’oreille d’un sourd puisque le SNP, les libéraux démocrates, Plaid Cymru et les Verts ont déposé un vote de censure envers le gouvernement.

Les partis ont critiqué le dirigeant travailliste Jeremy Corbyn pour son incapacité à exiger une motion de censure totale du gouvernement.

Corbyn a déposé une motion de censure lundi en mai, qui ne laisse aucun espoir de disposer de temps parlementaire pour un débat et un vote. Le chef du SNP Westminster, Ian Blackford, a accusé le chef du parti travailliste d’être heureux de laisser Theresa May utiliser une tactique dilatoire pour éviter un vote sur son accord.

« Ce n’est pas acceptable et les gens méritent mieux », a-t-il déclaré.

NOUVEAUX CONTRÔLES D’IMMIGRATION

Dans un communiqué séparé, le gouvernement a déclaré que les travailleurs peu qualifiés des pays de l’UE n’auraient plus automatiquement le droit de travailler au Royaume-Uni après le Brexit, conformément aux nouvelles règles proposées en matière d’immigration.

Le ministre de l’Intérieur, Sajid Javid, a déclaré que ces plans n’incluraient pas d’objectif spécifique visant à réduire le nombre d’entrées au Royaume-Uni. May est obsédée par la réduction de la migration, ce qui en fait l’une de ses «lignes rouges» non négociables dans les négociations sur le Brexit.

Dans une interview accordée à la BBC, si on demandait à maintes reprises au gouvernement de respecter son engagement manifeste de ramener le solde migratoire annuel à des dizaines de milliers, Javid aurait seulement déclaré que « l’objectif est de ramener le solde migratoire à des niveaux plus durables ».

Selon les propositions, le seuil de salaire minimum de 30 000 £ par an déjà imposé aux travailleurs non-UE s’appliquera également aux migrants de l’UE27.

Le solde migratoire de l’UE a atteint son plus bas niveau en six ans, alors que de plus en plus de citoyens européens ont quitté le Royaume-Uni après le vote sur le Brexit, a rapporté l’Office des statistiques nationales le mois dernier.

Selon les estimations, le solde migratoire à long terme de l’UE vers le Royaume-Uni était de 74 000 en juin 2018, son niveau le plus bas depuis 2012. Le solde migratoire hors UE était de 248 000, en raison de l’augmentation de l’immigration de travail et d’études, en particulier de ressortissants asiatiques.

Le solde migratoire global est resté stable à 273 000 l’année dernière, bien au-dessus de l’objectif controversé du gouvernement, qui était inférieur à 100 000.

EC DÉVOILE UN PLAN D’ACTION

La Commission européenne a annoncé qu’elle mettait en œuvre son plan d’urgence sans accord, ajoutant que le Royaume-Uni n’aurait pas son mot à dire sur les mesures qui pourraient être introduites pour minimiser les perturbations causées par un Brexit sans accord.

Elle a indiqué que les mesures temporaires seraient adoptées unilatéralement par l’UE dans des domaines tels que les services financiers, le transport aérien, les douanes et la politique climatique.

« Le paquet d’aujourd’hui comprend 14 mesures dans un nombre limité de domaines où un scénario de « non-accord » créerait une perturbation majeure pour les citoyens et les entreprises dans l’UE27. »

La commission a estimé qu’il était « essentiel et urgent d’adopter ces mesures aujourd’hui pour s’assurer que les mesures d’urgence puissent être opérationnelles le 30 mars, date du Brexit, afin de limiter les dommages les plus importants causés par un scénario de « non-accord » dans ces domaines ».

Brexit : l’essentiel en 2 minutes

Toute l’Europe / Youtube

Brexit

Les préparatifs sans compromis pour le Brexit s’intensifient

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Web Financial Group

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :