A la Une

L’AGNU adopte une résolution exhortant les Etats-Unis d’Amérique à mettre un terme aux agissements illégaux contre les diplomates russes

© AFP 2018 / Stan Honda

MOSCOU – L’Assemblée générale des Nations unies (AGNU) a adopté une résolution appelant les autorités des Etats-Unis d’Amérique à mettre fin à leurs actions illégales contre la mission russe aux Nations Unies, a annoncé la mission.

Selon les diplomates, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté jeudi deux résolutions sur recommandation de la Sixième Commission (juridique).

« Une résolution a été adoptée, demandant notamment aux autorités des Etats-Unis d’Amérique de mettre fin à leurs actions illégales concernant la Mission permanente de la Russie auprès de l’Organisation des Nations Unies et plusieurs autres missions à New York. Il s’agit du blocus des biens de la mission russe en Upper Brookville (Oyster Bay): limitation des mouvements du personnel d’un certain nombre de missions, y compris la mission russe, à une zone de 40 km (25 miles) pendant des années et un grand nombre de problèmes liés à la réception de visas états-uniens aux termes des procédures de l’ONU », a déclaré la mission dans un communiqué.

La résolution appelle également les autorités des Etats-Unis d’Amérique à abandonner immédiatement toutes les restrictions illégales imposées aux biens de la mission russe, à cesser de restreindre les mouvements de personnel diplomatique dans la zone des 40 kilomètres et à faciliter la délivrance de visas aux délégués se rendant à New York pour les affaires des Nations Unies, selon la mission russe.

L’autre document, adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies, insiste sur la nécessité pour les États de respecter les règles relatives à l’immunité des biens d’États étrangers, a ajouté la mission. Le diplomate a déclaré avoir informé le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, des cas de violation de ces règles de la part des autorités des Etats-Unis d’Amérique en ce qui concerne les propriétés russes. Ces informations figuraient dans le rapport de Guterres prévu pour l’adoption de la résolution.

L’ambassade des Etats-Unis a qualifié de « légales » les actions concernant les biens diplomatiques russes

© AFP 2018 / Mladen ANTONOV

La querelle concernant les propriétés diplomatiques russes aux États-Unis d’Amérique ne s’atténue pas. Après avoir pris le contrôle des complexes diplomatiques russes, Washington continue d’escalader les tensions: l’enlèvement des drapeaux russes a été suivi de la mauvaise utilisation des archives diplomatiques.

MOSCOU – Les Etats-Unis d’Amérique considèrent que leurs actions concernant la suppression d’archives du bâtiment fermé du consulat général de Russie à San Francisco sont tout à fait légales, le bien ayant perdu son immunité diplomatique à cette date, a annoncé jeudi l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Russie.

LIRE PLUS: L’ambassade de Russie reproche aux États-Unis d’Amérique d’avoir refusé l’accès aux archives diplomatiques

Selon un responsable de l’ambassade, les Etats-Unis d’Amérique ont retiré leur accord pour le poste de consulat de Russie à San Francisco, conformément à la Convention de Vienne sur les relations consulaires. En conséquence, « les biens ne sont plus considérés comme des installations diplomatiques ou consulaires et ne sont plus inviolable. »

L’officiel a souligné que « le département d’Etat a informé le gouvernement russe que tout bien considéré comme inviolable par la Russie devait être retiré à ce moment-là. Le personnel du consulat russe a laissé ces fichiers. Par courtoisie, nous avons renvoyé les fichiers à l’ambassade de Russie », a souligné ce responsable.

Le 2 septembre, les autorités des Etats-Unis d’Amérique ont fermé le consulat général de Russie à San Francisco. Les diplomates russes n’ont eu que trois jours pour faire leurs bagages et ont dû laisser quelques documents lors de l’évacuation. Washington a promis de permettre au personnel diplomatique russe de collecter les archives. Toutefois, les diplomates se sont vu refuser l’accès à l’ancienne installation diplomatique. Le 23 octobre, les autorités des Etats-Unis d’Amérique ont plutôt regroupé et transféré elles-mêmes des archives du consulat général de San Francisco à l’ambassade de Russie à Washington.

MFA Russia 🇷🇺

@mfa_russia

: After an incursion in @consulrussiaSF, US agencies inspected, repackaged and took some archives from Consulate General

Moscou a condamné les actions des États-Unis d’Amérique comme une violation du droit international et en particulier de la Convention de Vienne. Dans sa déclaration, l’ambassade de Russie s’est engagée à répondre à «l’attitude négligente» des Etats-Unis d’Amérique conformément au «principe de réciprocité», qui constitue «une pierre angulaire des relations diplomatiques».

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :