A la Une

Le Dow Jones plonge de 650 points lors de la pire journée de négociation de la veille de Noël

© Reuters / Lucas Jackson

Le Dow Jones plonge de 650 points lors de la pire journée de négociation de la veille de Noël

L’indice Dow Jones Industrial Average a chuté de plus de 650 points lundi après que le président Donald Trump ait réitéré son attaque contre la Réserve fédérale sur Twitter.

Les pertes s’ajoutent à la faible performance de la semaine dernière, dans ce qui semble être la pire semaine de l’indice depuis la crise financière de 2008

Matthew Bennett @matthewbennett

Closes -653 points, nearly 3%

Matthew Bennett @matthewbennett

The one-year graph, closed today below the x-axis. pic.twitter.com/0fGxmyFlmv

Le Dow Jones a perdu 2,9% et le S & P500, 2,7% après le tweet du président, exprimant sa frustration devant la décision de la Fed d’augmenter son taux directeur à court terme. Le NASDAQ, riche en technologies, a également reculé de 3,8%.

Plus tôt lundi, Trump a poursuivi ses attaques régulières contre la Réserve fédérale. «Le seul problème de notre économie est la Fed. Ils n’ont pas la moindre idée du marché», a déclaré Trump sur Twitter. « La Fed est comme un golfeur puissant qui ne peut pas marquer car il n’a aucun contact – il ne peut pas faire de putt! »

[Les pays en développement comme la République du Congo n’ont pas encore compris que la donnée financière est l’élément clé du développement économique, sans que les plus grandes fortunes appauvrissantes et malfaisantes construites de façon artificielle, en prennent le contrôle total. Certains des éléments financiers les plus puissants ont pris le contrôle de l’État sans avoir les prérogatives de la plus grande intelligence. L’État est l’élément central du progrès à côté des organisations privées qui aident le pays à assurer le progrès économique et social, ainsi que la transformation sociétale. JDDM – MIRASTNEWS].

Traduction : MIRASTNEWS

SOURCE : RT

Les actions de Tokyo plongent 900 points après la déroute de Wall Street

https3A2F2Fs3-ap-northeast-1.amazonaws.com2Fpsh-ex-ftnikkei-3937bb42Fimages2F42F32F62F02F18620634-5-eng-GB2F90020over

Le marché se méfie de la confusion des politiques des Etats-Unis d’Amérique et des perspectives de l’économie mondiale

TOKYO – Les actions de Tokyo ont chuté mardi après le week-end de trois jours au Japon. L’indice de référence Nikkei Stock Average a plongé de plus de 900 points, soit 4,5%, tombant sous le niveau clé de 20 000 pour la première fois en 15 mois.
Pour continuer à lire, subs

Les actions de Tokyo plongent plus de 3% sur les craintes concernant l’économie des Etats-Unis d’Amérique

Un piéton passe devant un tableau d’affichage indiquant le cours de bourse de la Bourse de Tokyo à Tokyo le 18 décembre 2018. (Photo: AFP / Behrouz Mehri)

TOKYO: Les actions de Tokyo ont plongé de plus de trois pour cent à l’ouverture mardi face à la montée des doutes sur l’économie des Etats-Unis d’Amérique et aux craintes suscitées par la crise du financement du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique.

L’indice de référence Nikkei 225 a perdu 3,18%, ou 640,33 points, à 19 525,86 au début des échanges, tandis que l’indice général Topix a perdu 3,07% ou 45,73 points à 1 442,46.

« Les marchés boursiers japonais ont été volatils à la suite d’une baisse des actions des Etats-Unis d’Amérique, l’indice Nikkei 225 chutant sous le niveau des 20 000 pour la première fois depuis septembre 2017 », a déclaré Okasan Online Securities dans un commentaire.

Une hausse du yen par rapport au dollar pèse également sur le marché, ont déclaré des analystes.

Le dollar a rapporté 110,25 yens au début du commerce asiatique, contre 110,43 yens à New York lundi et 111,38 yens dans le commerce asiatique vendredi.

Le marché de Tokyo a été fermé lundi pour jour férié.

À New York, les actions des Etats-Unis d’Amérique ont fortement chuté face aux investisseurs, troublés par les informations publiées le week-end dernier, selon lesquelles le président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump, avait posé la question de la possibilité de limoger le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell.

La plongée a également eu lieu après que les efforts du secrétaire du Trésor, Steven Mnuchin, pour rassurer les investisseurs, soient tombés à plat.

Mnuchin a été largement critiqué par les observateurs du marché lors d’un appel téléphonique avec les six plus grandes banques des Etats-Unis d’Amérique, signalant sur Twitter que les six PDG disposaient d’une « abondante liquidité ».

Le mouvement « a suscité des inquiétudes sur le marché », a déclaré Toshiyuki Kanayama, analyste de marché principal chez Monex, dans une note.

À Tokyo, les actions ont été vendues à tous les niveaux.

Les grandes banques ont fortement chuté: Mitsubishi UFJ en baisse de 4,00% à 520,4 yens, Sumitomo Mitsui Financial en baisse de 4,19% à 351,5 yen et Mizuho Financial en baisse de 4,27% à 163,5 yen.

Les constructeurs automobiles sont également des perdants: Toyota en baisse de 4,09% à 6 153 yens, Honda de 3,66% à 2 814,5 yens et de Nissan de 4,15% à 846,2 yens.

AFP/hs

Traduction : MIRASTNEWS

Source : channelnewsasia.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :