A la Une

Nissan prévoit une action civile contre Ghosn

Nissan Motor Co. prévoit d’intenter une action en justice contre l’ancien président Carlos Ghosn afin de réclamer des dommages-intérêts pour sa faute présumée, selon des sources.

Dans le cadre d’enquêtes internes, Nissan a découvert plusieurs cas dans lesquels Ghosn et ses collaborateurs auraient dépensé des fonds d’entreprise à des fins privées. Le constructeur cherche à poursuivre une action civile pour résoudre les dommages fondés sur la responsabilité civile de Ghosn dans cette affaire.

Selon les sources, la filiale de Nissan, Zi-A Capital BV, a été créée en 2010 aux Pays-Bas dans le but d’investir dans des start-up prometteuses. Elle aurait été utilisée à la place pour payer officieusement Ghosn et ses collaborateurs pour des actions telles que l’achat de maisons pour Ghosn et sa famille.

La filiale a acheté la maison de Ghosn à Rio de Janeiro auprès de sa connaissance pour environ 5,8 millions de dollars (environ 630 millions de yens), y compris le coût des objets d’art en argent. Elle a également déboursé environ 17 millions de dollars (environ 1,85 milliard de yens) pour des travaux de rénovation de la maison de Ghosn à Beyrouth et la restauration d’un lustre.

En 2003, Nissan a signé un contrat de conseil avec la sœur de Ghosn au nom d’activités de dons dans le monde. Cependant, le constructeur n’a trouvé aucune preuve des activités qu’elle a accomplies. Malgré tout, le constructeur lui a versé environ 755 000 dollars des USA (environ 82 millions de yens) entre 2003 et 2016 à titre de rémunération.

Nissan considère que les facteurs ci-dessus correspondent à l’utilisation personnelle des fonds de la société.

Il a également été découvert qu’un courrier électronique interne aurait été envoyé au personnel de la salle de secrétariat de Nissan à l’occasion de l’établissement de Zi-A, indiquant que la rémunération serait versée de Zi-A à «CG» (Carlos Ghosn) et à d’autres personnes sans en informer le département des Ressources Humaines de Nissan..

Ce prétendu courriel avait été envoyé la veille de la réunion de la direction de Nissan, le 21 octobre 2010, au cours de laquelle il avait été décidé de créer Zi-A. L’e-mail aurait également indiqué que la nouvelle société serait la filiale non consolidée de Nissan, de sorte qu’elle n’aurait pas besoin de divulguer les détails financiers de Zi-A afin d’éviter les audits de l’auditeur.

Le courrier électronique aurait également indiqué qu’une rémunération serait versée à d’autres dirigeants de Nissan, notamment l’ancien administrateur représentant Greg Kelly, qui a également été mis en accusation pour violation de la loi sur les instruments financiers et les changes.

The Yomiuri Shimbun

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : The Japan news

1 Trackback / Pingback

  1. Nissan prévoit une action civile contre Ghosn | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :