A la Une

Éditorial: L’anxiété intense des Etats-Unis d’Amérique mène à la chasse aux sorcières de Huawei

Dans cette photo d’archive du 10 janvier 2019, le stand de Huawei est présenté lors du salon de l’électronique grand public de la CES 2019 au Las Vegas Convention Center à Las Vegas, dans le Nevada. (ROBERT LEVER / AFP)

PÉKIN – C’est peut-être à cause de ce qu’il a accompli en tant que géant mondial de la technologie des télécommunications, dont le peuple chinois est fier, que Huawei Technologies Co Ltd est devenue une épine dans la chair des Etats-Unis d’Amérique.

Un groupe bipartite de législateurs des Etats-Unis d’Amérique ont présenté mercredi des projets de loi interdisant la vente de puces ou d’autres composants états-uniens à Huawei, ZTE Corp ou à toute autre entreprise de télécommunications chinoise qui, selon eux, aurait violé les sanctions des Etats-Unis d’Amérique ou les lois régissant le contrôle des exportations.

Selon des sources anonymes, le ministère de la Justice enquête sur des allégations de vol de secrets commerciaux par les partenaires commerciaux états-uniens de Huawei, y compris un appareil robotique T-Mobile utilisé pour tester les smartphones, a rapporté mercredi le Wall Street Journal.

Cependant, les États-Unis d’Amérique ont fait beaucoup de recherche, et depuis l’arrestation de Meng Wanzhou, directeur financier de Huawei, au Canada à l’instigation des États-Unis d’Amérique, jusqu’aux avertissements répétés des Etats-Unis d’Amérique à leurs alliés de ne pas utiliser les produits Huawei et de ne pas coopérer avec Huawei, ils n’ont fourni aucun brin de preuves à l’appui de leurs allégations.

LIRE PLUS: Le chef de Huawei nie les allégations d’espionnage, optimiste quant à l’avenir

Les politiciens des Etats-Unis d’Amérique peuvent croire qu’un mensonge répété mille fois sera accepté comme une vérité. Mais ils devraient savoir qu’ils se feront seulement honte à eux-mêmes lorsque Huawei aura prouvé son innocence de toutes leurs allégations.

En ce qui concerne les intérêts des Etats-Unis d’Amérique, ils semblent tellement paranoïaques à propos de Huawei et de la montée de la Chine qu’ils ont oublié que les entreprises technologiques du monde entier s’appuient désormais l’une sur l’autre pour l’innovation et le développement en raison de la chaîne d’approvisionnement mondialisée. Aucune entreprise de technologie ne peut survivre sans l’achat de composants fournis par d’autres.

Ce que le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique et ses politiciens font avec Huawei compliquera certainement les choses pour le géant chinois des télécommunications. Mais ils nuisent également au développement de la technologie des télécommunications à travers le monde.

C’est peut-être parce que son succès laisse présager l’ascension de la Chine en tant que principal rival des États-Unis d’Amérique que certains politiciens états-uniens n’épargnent aucun effort pour diaboliser Huawei en vue d’étouffer son développement. Mais en parlant mal de Huawei en tant que voleur de technologie et entreprise d’espionnage au nom du gouvernement chinois, ces politiciens états-uniens politisent les affaires. Cela va non seulement saboter le développement normal des relations sino-états-uniennes, mais aussi inévitablement les progrès de l’industrie mondiale des télécommunications.

A LIRE AUSSI: Un employé de Huawei renvoyé en Pologne sous des accusations d’espionnage

Huawei emploie 180 000 personnes dans le monde entier et participe à la construction de télécommunications dans le monde entier dans différentes conditions. Et le 18 décembre, Hu Houkun, président en exercice du Rotary, a déclaré lors d’une table ronde réunissant des médias internationaux qu’il prévoyait de lancer davantage de jeux de puces, de solutions matérielles et logicielles pour l’intelligence artificielle afin d’aider les clients à optimiser les avantages de la technologie 5G.

Et c’est le problème: la répression états-unienne contre Huawei est une attaque politisée, provoquée par la paranoïa de Washington, selon laquelle les Etats-Unis d’Amérique vont perdre leur pole position dans la dernière course à la technologie.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : CHINA DAILY

L’Université d’Oxford suspend le financement de Huawei

Les relations de la société de matériel télécom avec le gouvernement chinois sont examinées

https3a2f2fs3-ap-northeast-1.amazonaws.com2fpsh-ex-ftnikkei-3937bb42fimages2f02f42f12f62f18946140-1-eng-gb2f20190117n20oxford

Les diplômés ont quitté le Sheldonian Theatre après une cérémonie de remise des diplômes à l’Université d’Oxford en juillet 2017. L’université a fait état des préoccupations du public concernant les partenariats du Royaume-Uni avec Huawei dans la décision de cesser d’accepter des fonds. © Reuters

LONDRES – L’Université d’Oxford a annoncé jeudi avoir cessé d’accepter des financements de la société chinoise Huawei Technologies, premier fournisseur mondial d’équipements de réseaux de télécommunication, après un examen minutieux des relations de la société avec le gouvernement chinois.

« L’Université d’Oxford a décidé le 8 janvier de cette année qu’elle ne rechercherait pas de nouvelles opportunités de financement avec Huawei Technologies Co Ltd ou les sociétés de son groupe apparenté », a déclaré l’université dans un communiqué.

« Cette décision a été prise à la lumière des préoccupations exprimées par le public au cours des derniers mois concernant les partenariats entre le Royaume-Uni et Huawei. Nous espérons que ces problèmes pourront être résolus sous peu. »

Un porte-parole de Huawei a déclaré qu’ils n’avaient pas été informés de la décision d’Oxford et avaient seulement appris quand cela avait été rapporté dans les médias.

Reuters

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Nikkei ASIAN REVIEW

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :