A la Une

Les Banques centrales du monde cachent-elles quelque chose?

© Sputnik / Roman Galkin

Après avoir connu la plus forte baisse depuis 2008, les indices états-uniens et mondiaux se redressent depuis des semaines. Plusieurs analystes tentent de le relier au changement de rhétorique du système de la Réserve fédérale et aux négociations fructueuses entre les Etats-Unis d’Amérique et la Chine. Quelle est la vraie raison de cette croissance?

Peu de temps après avoir connu le chaos total, les indices financiers des Etats-Unis d’Amérique connaissent une augmentation sans précédent depuis 2009.

Les analystes du portail russe Vesti Finance affirment qu’il existe une explication claire du phénomène. Cependant, cela ne concerne que la situation économique.

Au contraire, la croissance récente était liée à l’activité des Banques centrales elles-mêmes.

Fin 2018, les investisseurs ont compris que les autorités monétaires avaient commencé à normaliser leur politique et à retirer des actifs liquides. En conséquence, la panique s’est emparée du marché, mais les élites mondiales ont rapidement été accusées d’empêcher la baisse des prix des actifs.

Sven Henrich

@NorthmanTrader

Oh wait……
chart via @zerohedge

« Cela ne change rien du tout, car en 2016, 2017 et 2018, à chaque début d’année, les bilans des principales banques centrales commencent à croître et, par conséquent, la valeur des actifs augmente également », explique le portail

Cela pourrait vous intéresser: « Croissance paradoxale et revenu sensationnel »: La Russie surprend une moitié allemande

La situation n’aurait rien de spécial si ce n’était des déclarations des organes monétaires. En d’autres termes, la Fed a prétendu avoir réduit la valeur comptable des comptes, tandis que la Banque centrale européenne a annoncé la conclusion du programme d’assouplissement quantitatif.

« Il semble que les propos de certains régulateurs financiers ne correspondent pas à leur activité », notent les experts.

C’était en décembre lorsque le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, avait conclu l’achat d’actifs. Cependant, le compte de solde poursuit sa croissance sans changer de rythme.

À cet égard, les analystes de Vesti Finance notent que les investisseurs devraient se concentrer sur le comportement des Banques centrales et pas seulement sur leurs déclarations.

Sujet connexe: De mauvais augure, pourquoi la crise mondiale pourrait-elle exploser cette année?

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :