A la Une

Croisade anti-Huawei: Les Etats-Unis d’Amérique créent une coalition pour faire pression sur la Chine – Chercheurs

© AP Photo / Mark Schiefelbein, Fichier

Les chercheurs ont déclaré à Sputnik que les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés cherchaient à expulser le géant chinois des télécommunications Huawei et ses équipements de pointe 5G de leurs marchés, affirmant que la récente campagne punitive pourrait ne pas avoir de lien avec les négociations commerciales en cours entre Washington et Pékin.

« La campagne punitive contre Huawei est évidemment un objectif à long terme des États-Unis d’Amérique (EUA), mais cela n’est peut-être pas nécessairement lié aux négociations commerciales Chine-EUA », a déclaré Li Kai, chercheur à l’Université de finance et d’économie de Shanxi (SXUFE).

Le China Daily a présumé mardi que les récentes attaques contre Huawei par les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés visaient à forcer Pékin à faire des concessions dans le cadre des négociations commerciales EUA-Chine.

« Les parties à l’origine de l’attaque ont même utilisé un enlèvement politique pour forcer la société et la Chine à se soumettre », a souligné le journal, citant le dirigeant de Huawei, Meng Wanzhou, qui a été arrêté au Canada le 1er décembre 2018 pour violation des sanctions anti-iraniennes.

Cependant, selon Li, « même si le problème de Huawei est abordé lors des négociations [sino-états-uniennes], les deux parties ne seront pas en mesure de parvenir à un compromis ».

« Certains cas peuvent être réalisés en ce qui concerne l’affaire Meng Wanzhou, mais la campagne punitive menée par les États-Unis d’Amérique contre l’utilisation d’équipements Huawei dans des projets 5G ne sera pas stoppée, car le problème affecte les intérêts à long terme des États-Unis d’Amérique! » le chercheur chinois a suggéré.

Le 23 novembre 2018, le Wall Street Journal a signalé que Washington avait « lancé une extraordinaire campagne de sensibilisation auprès des alliés étrangers », les exhortant à ne pas utiliser les équipements de télécommunication fabriqués par la société chinoise Huawei Technologies.

La France suivra-t-elle les traces des États-Unis d’Amérique?

Dans le même temps, le journal Les Echos a rapporté lundi que le gouvernement français réfléchissait à un amendement à une loi contre Huawei. La nouvelle a été annoncée deux jours seulement avant la visite du conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi en France, prévue le 23 janvier 2019.

Selon le média, cet amendement vise à élargir les pouvoirs des agents de sécurité français en matière d’inspection rétroactive du matériel des opérateurs de télécommunications. Cela limiterait également l’accès de Huawei aux réseaux français 5G.

Les Echos ont souligné que les États-Unis d’Amérique, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon avaient déjà interdit au géant chinois des télécommunications de fournir du matériel 5G à leurs marchés.

Le 20 janvier, le Globe and Mail a publié un éditorial de Richard Fadden, ancien conseiller en sécurité nationale auprès du Premier ministre canadien, affirmant que « le gouvernement du Canada devrait… interdire à Huawei des réseaux 5G canadiens de protéger la sécurité des Canadiens ».

Il avait été précédemment rapporté que Huawei pourrait être banni de la 5G en Allemagne, alors que le groupe de télécoms britannique BT a confirmé en décembre 2018 qu’il n’achèterait pas l’équipement de la société de technologie chinoise pour le cœur de ses réseaux sans fil 5G.

Alexander Lomanov, chercheur en chef à l’Institut des hautes études orientales de l’Académie des sciences de Russie (ASR), fait référence à Li: « Les États-Unis d’Amérique sont prêts à tout mettre en œuvre pour convaincre leurs alliés de créer un large front uni pour faire pression sur la Chine, la faisant ainsi sortir des marchés occidentaux et la coupant des importations technologiques occidentales ».

Il a cité l’observation du China Daily selon laquelle Washington et ses alliés ont adopté une « tactique de la meute de loups » contre Pékin.

« Que fera la Chine ensuite, attaquée par un groupe de loups gris? » A demandé Lomanov. « Restera-t-elle seule jusqu’à la fin ou comprendra-t-elle qu’il a également besoin d’alliés pendant la [nouvelle] guerre froide? »

Selon le savant russe, ce n’est pas la première fois que l’Occident crée une vaste coalition contre la Chine.

L’extradition de Meng vers les États-Unis d’Amérique

La question de Huawei a pris une nouvelle signification avec des informations selon lesquelles Washington pourrait bientôt demander formellement l’extradition de Meng.

« On m’a dit qu’ils [le ministère de la Justice des Etats-Unis d’Amérique] procéderait. Nous n’avons eu aucune indication mobtrant qu’ils ne le feraient pas », a déclaré l’ambassadeur du Canada auprès des États-Unis d’Amérique, David MacNaughton, à CNN le 21 janvier.

Le document devrait être reçu par le Canada d’ici le 30 janvier, ce qui coïncide avec le début du deuxième cycle de négociations commerciales entre la délégation, dirigée par le vice-premier ministre de la République populaire de Chine, Liu He, et leurs homologues américains à Washington.

En réponse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a souligné que Washington et Ottawa avaient violé leur accord d’extradition dans l’affaire Meng Wanzhou et a réitéré l’appel de Pékin à la libération du directeur de Huawei.

Pour sa part, le géant chinois de la communication a exprimé l’espoir que les États-Unis d’Amérique et le Canada accepteraient bientôt de libérer Meng: « Huawei espère que les gouvernements états-unien et canadien seront en mesure de libérer Mlle Meng dès que possible. Nous espérons également une décision juste des systèmes judiciaires états-unien et chinois », lit-on dans le communiqué.

Les points de vue et les opinions exprimés par les intervenants ne reflètent pas nécessairement ceux de Sputnik.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :