A la Une

Des pique-or ? – La Banque d’Angleterre refuse de restituer 1,2 milliard de dollars en or vénézuélien

Le président vénézuélien Nicolas Maduro touche un lingot d’or alors qu’il s’exprime lors d’une réunion avec les ministres responsables du secteur économique au palais de Miraflores à Caracas, au Venezuela, le 22 mars 2018. REUTERS / Marco Bello / Fichier Photo | Photo: Reuters

Les dernières évolutions des tentatives du Venezuela pour empêcher un coup d’État par les Etats-Unis d’Amérique les ont vus tenter en vain de retirer leur or, actuellement bloqué à la Banque d’Angleterre.

Le président de la Banque centrale vénézuélienne, Calixto Ortega, s’est rendu à Londres à la mi-décembre pour demander l’accès aux actifs du pays. Il a avoué sa défaite cette semaine après que les autorités des Etats-Unis d’Amérique eurent fait pression sur leurs homologues britanniques pour empêcher la libération de 1,2 milliard de dollars en or.

Bloomberg a annoncé que le secrétaire d’État des vEtats-Unis d’Amérique Mike Pompeo et le conseiller en sécurité nationale du président Donald Trump, John Bolton, exerçaient des pressions sur leurs homologues britanniques pour qu’ils gèlent les avoirs vénézuéliens. Le député de l’opposition Juan Guaido, qui s’est déclaré illégalement « président par intérim » la semaine dernière, a soutenu cette décision, dans le cadre d’une décision inconstitutionnelle approuvée par Trump lui-même.

Plus tôt cette semaine, le président démocratiquement élu, Nicolas Maduro, a dénoncé les Etats-Unis d’Amérique pour avoir initié un coup d’État contre le Venezuela, utilisant la « démocratie » comme un faux objectif du désir réel d’accéder aux ressources énergétiques et minérales vénézuéliennes, telles que le pétrole, le gaz et l’or.

Dans un récent article d’analyse de teleSUR, Pourquoi le Venezuela est-il un objectif géopolitique clé pour les États-Unis d’Amérique? L’auteur cite l’affirmation de Maduro selon laquelle « ils ont une ambition pour le pétrole, le gaz et l’or. Nous leur disons: ces richesses ne vous appartiennent pas, elles le sont pour le peuple du Venezuela et c’est comme ça que ce sera pour toujours », a-t-il déclaré dans un discours après que Guaido se soit déclaré « président par intérim ».

Maduro a également critiqué les États-Unis d’Amérique d’avoir endossé Guaido et a ordonné à ses diplomates de quitter le Venezuela.

Selon RT, le Venezuela détient plus de 8 milliards de dollars de réserves de change. La quantité d’or vénézuélien conservée à la Banque d’Angleterre a doublé au cours des derniers mois, passant de 14 à 31 tonnes.

En novembre de l’année dernière, Nicolas Maduro prévoyait de certifier 32 champs aurifères dans le but d’éviter les sanctions imposées par les Etats-Unis d’Amérique. « Tout laisse à penser que le Venezuela sera la deuxième plus grande réserve d’or de la planète Terre », a-t-il déclaré lors d’une intervention télévisée.

Maduro, avec son équipe économique, a annoncé que le Venezuela installait 54 usines de traitement de l’or dotées de nouvelles technologies pour éviter l’utilisation polluante du mercure. Selon leurs prévisions, les usines rapporteront au Venezuela environ cinq milliards de dollars en 2019.

La Banque d’Angleterre, ainsi que des responsables de la presse de Pompeo, ont refusé de commenter les dernières révélations de cette semaine.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : teleSUR

Venezuela : redoutant une intervention étrangère, Maduro apparaît au contact de ses troupes (VIDEOS)

© Miraflores Palace Source: Reuters
Nicolas Maduro et son épouse Cilia Flores aux côtés de soldats vénézuéliens le 27 janvier 2019 à Puerto Cabello.

Face à une potentielle intervention militaire étrangère, option non-écartée par Donald Trump, le président vénézuélien Maduro s’est affiché aux côtés de ses troupes, en amont des «exercices militaires les plus importants de l’histoire» de son pays.

Tout en apportant un soutien sans réserve à Juan Guaido, président de l’Assemblée nationale vénézuélienne qui s’est récemment autoproclamé président par intérim du pays, Washington n’a pas exclu une intervention militaire : le président américain a affirmé le 23 janvier que «toutes les options» étaient «sur la table».

Dans la foulée de l’annonce de cette menace de Washington, Nicolas Maduro a posté une série de vidéos dans laquelle il apparaît aux côtés des troupes, réaffirmant ainsi sa légitimité auprès de l’armée vénézuélienne.

Lire aussi : Tout comprendre à la nouvelle offensive contre le Venezuela

Nous préparons les exercices militaires les plus importants de notre histoire.

De fait, des exercices militaires sont prévus entre le 10 et le 15 février. Nicolas Maduro a annoncé sur Twitter ce 27 janvier que les forces vénézuéliennes se préparaient actuellement aux «exercices militaires les plus importants de [l’]histoire» de son pays, à l’occasion du bicentenaire du Congrès d’Angostura organisé par Simon Bolivar le 15 février 1819, pendant les guerres de l’indépendance de la Colombie et du Venezuela.

Nicolás Maduro

@NicolasMaduro

Nos estamos preparando para los ejercicios militares más importantes de nuestra historia, en homenaje al Bicentenario de Angostura. Su objetivo es acoplar toda la capacidad, operativa, organizacional, de armas y de unión cívico militar, para defender nuestra Patria.

«Nous patrouillons le long des côtes de Puerto Cabello dans des chars amphibies, prêts à défendre notre patrie», a-t-il expliqué dans un autre tweet.

Nicolás Maduro

@NicolasMaduro

Patrullamos las costas de Puerto Cabello en los Tanques Anfibios, dispuestos para la defensa de nuestra patria.

Le chef d’Etat a également posté une vidéo dans laquelle on le voit participer à une séance d’entraînement, en présence d’hommes et de femmes officiers des forces armées vénézuéliennes. «En route pour le bicentenaire d’Angostura», a-t-il commenté.

Nicolás Maduro

@NicolasMaduro

Junto al Estado Mayor Superior, y los hombres y mujeres de nuestra gloriosa y digna , nos preparamos para la defensa integral de la Patria. ¡Rumbo al Bicentenario de Angostura!

Dénonçant un «coup d’Etat» contre le «président légitime», le 24 janvier, l’armée vénézuélienne assurait Nicolas Maduro de son soutien. «Les forces armées bolivariennes n’accepteront jamais un président imposé par des intérêts obscurs», lançait ainsi le ministre de la Défense.

Lire aussi : «Loyaux toujours, traîtres jamais» : l’armée apporte son soutien à Nicolas Maduro

Source: RT France

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :