A la Une

Le conseil d’administration de Nissan fait appel à Senard et aux actionnaires

Jean-Dominique Senard s’adresse aux médias après avoir été nommé président de Renault à l’issue d’une réunion du conseil d’administration au siège de Renault à Boulogne-Billancourt, en banlieue de Paris, le 24 janvier.

TOKYO – Le conseil d’administration de Nissan a choisi comme administrateur Jean-Dominique Senard, récemment nommé président du partenaire français de l’alliance du constructeur japonais Renault SA.

Nissan Motor Co. a déclaré dans un communiqué que son conseil d’administration avait décidé mardi de tenir une assemblée générale extraordinaire des actionnaires le 8 avril, afin de destituer son ancien président, Carlos Ghosn. Auparavant, il avait également été licencié de Mitsubishi Motors Corp., son partenaire dans l’alliance, et avait démissionné de Renault.

Nissan n’a pas précisé si Senard était envisagé pour remplacer Ghosn à la présidence.

Ghosn a été arrêté le 19 novembre et inculpé de falsification de rapports financiers et d’abus de confiance. Les actionnaires doivent approuver sa destitution et l’ajout de Senard au conseil.

Nissan cherchera également à obtenir l’approbation des actionnaires pour l’éviction de Greg Kelly, qui a été arrêté avec Ghosn pour inconduite financière présumée dans le but de collaborer à la sous-déclaration de l’indemnisation de Ghosn.

Ghosn a répété qu’il était innocent.

Renault a nommé Senard de Michelin au poste de président et le directeur général de Renault, Thierry Bollore, au poste de directeur général le mois dernier. Ghosn avait précédemment occupé les deux postes.

Auparavant, Renault avait gardé Ghosn à sa tête, mais le gouvernement français, qui détient environ 15% de la société, a demandé qu’il soit remplacé. Renault détient 43% du capital de Nissan.

Nissan a annoncé que les candidatures à son conseil d’administration seraient soumises à son assemblée générale annuelle des actionnaires fixée au mois de juin.

Un comité spécial de Nissan doit élaborer des propositions visant à renforcer la gouvernance d’entreprise d’ici à la fin mars.

The Associated Press

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : The Japan News

Nissan éliminera Ghosn du conseil d’administration lors de la réunion des actionnaires du 8 avril

Nissan Motor a décidé mardi de tenir une assemblée extraordinaire des actionnaires le 8 avril, au cours de laquelle le constructeur japonais devrait renvoyer l’ancien président Carlos Ghosn et son ex-député Greg Kelly du conseil d’administration.

Les actionnaires se prononceront également sur une proposition visant à intégrer Jean-Dominique Senard, président nouvellement nommé de Renault, au conseil d’administration de Nissan.

Hiroto Saikawa, président-directeur général de Nissan, a déclaré mardi dernier qu’il espérait que les négociations avec le partenaire de l’alliance Renault se dérouleraient sans heurts. « À partir d’avril, nous aurons [Senard] ajouté en tant que réalisateur et nous pourrons avoir des conversations sur la prochaine étape avec M. Senard », a déclaré Saikawa.

Nissan a démis Ghosn de sa présidence immédiatement après son arrestation en novembre. Kelly a été simultanément licencié de son poste de directeur des représentants. Mais les deux restent au conseil car un vote des actionnaires est requis pour révoquer un membre du conseil.

Dès le début, Renault a demandé une réunion extraordinaire des actionnaires. Toutefois, le conseil d’administration de Nissan s’est opposé à la fixation d’une date pour la réunion, craignant que le partenaire français mette à profit sa participation de 43,4% dans Nissan pour imposer des modifications non souhaitées au constructeur japonais. Ce n’est que lorsque Ghosn a démissionné de Renault à la fin du mois dernier, parallèlement à un remaniement de la direction chez le constructeur français, que Nissan a commencé à faire des compromis.

Saikawa a rencontré en privé Senard pendant que des représentants de l’alliance Nissan-Renault se sont réunis à Amsterdam pour une réunion régulière la semaine dernière. Les deux ont affirmé qu’ils partageaient la même compréhension pour le maintien de l’alliance, entre autres problèmes fondamentaux.

L’ordre du jour de la réunion d’actionnaires d’avril sera limité au renvoi de Ghosn et Kelly et à la nomination de Senard. Cela ouvre la voie au débat sur la question de savoir qui occupera la présidence vacante de Nissan, ainsi que la composition ultime du conseil d’administration de Nissan. L’assemblée générale ordinaire des actionnaires de Nissan aura lieu en juin.

Source de nouvelles: Nikkei

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : News On Japan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :