A la Une

Les prédateurs : Juan Guaido ouvrira le pétrole vénézuélien aux sociétés étrangères, selon son émissaire des Etats-Unis d’Amérique

Rencontre de Carlos Vecchio avec le vice-président des Etats-Unis d’Amérique Mike Pence © Reuters / Jim Young

Un représentant des Etats-Unis d’Amérique auprès du chef de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, a déclaré que les réserves de pétrole du pays seraient ouvertes aux investisseurs étrangers, renforçant les soupçons selon lesquels le soutien de Washington à Guaido dépendait du pétrole.

Le représentant de Guaido à Washington, Carlos Vecchio, a déclaré à Bloomberg que le chef de l’opposition souhaitait augmenter la production de pétrole et supprimer les exigences actuelles qui imposent au géant du secteur de l’État, PDVSA, de conserver une participation majoritaire dans des coentreprises. PDVSA doit actuellement conserver une participation de 51% dans des projets communs.

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a apporté son soutien au [l’apprenti putschisteMIRASTNEWS] Guaido en janvier et a appelé Maduro « illégitime » à se retirer après que le chef de l’opposition se soit déclaré président par intérim.

« Bon pour les affaires »: le conseiller Trump, Bolton, reconnaît l’intérêt des États-Unis pour les « capacités pétrolières » du Venezuela

« Nous voulons aller vers une économie ouverte, nous voulons augmenter la production de pétrole », a déclaré Vecchio lors d’une interview au bureau de Bloomberg à Washington. « La majorité de la production de pétrole que nous voulons augmenter sera avec le secteur privé. »

Les commentaires de Vecchio ne surprendront pas les analystes, qui ont prédit que Trump soutiendrait le capitaliste Guaido contre le socialiste Maduro, afin d’avoir accès aux vastes ressources naturelles du Venezuela pour les entreprises des Etats-Unis d’Amérique enthousiastes.

Vecchio, qui a assisté mardi au discours de Trump sur l’état de l’Union, en tant qu’invité du sénateur de Floride, Marco Rubio, a également déclaré que Citgo, le raffineur basé aux Etats-Unis d’Amérique contrôlé par PDVSA, ne se déclarerait pas en faillite malgré les rapports antérieurs, affirmant que cela n’était « pas nécessaire ».

    Les faucons de l’administration Trump qui tentent de mettre en place un changement de régime au Venezuela sont assez francs sur leurs véritables motivations (pétrole, marchés des capitaux et avantage géostratégique). Ce sont des libéraux qui se persuadent que Bolton & Pence veulent libérer les Vénézuéliens: https://t.co/rAmvfnsmKR

    – Glenn Greenwald (@ggreenwald), le 6 février 2019

Selon Bloomberg, Vecchio a également laissé entendre que la Maison Blanche pourrait envisager d’émettre un décret visant à protéger le Venezuela des créanciers, ce que les Etats-Unis d’Amérique ont fait pour l’Irak. Il a également déclaré qu’il était possible que le Venezuela sous [l’apprenti putschisteMIRASTNEWS] Guaido ne respecte pas les accords de dette conclus par le gouvernement Maduro.

Dans l’interview, Vecchio a exhorté la Russie, qui soutient Maduro, à rester neutre afin de « faciliter nos relations à l’avenir ». La Russie a condamné les efforts de changement de régime de Trump au Venezuela et a appelé à une médiation pour résoudre la crise politique.

LIRE PLUS: Le Royaume-Uni doit cesser de jouer le rôle de «caniche de Donald Trump» au Venezuela – Un député travailliste (VIDEO)

Les autorités Des Etats-Unis d’Amérique n’ont pas hésité à admettre que le pétrole constituait un intérêt majeur et un facteur de motivation dans la décision de soutenir Guaido. Le conseiller en sécurité nationale de Trump, John Bolton, a déclaré à Fox News que cela ferait une grande différence économique pour les États-Unis d’Amérique si les entreprises américaines « investissaient et produisaient dans les capacités pétrolières au Venezuela ».

Les câbles de WikiLeaks ont également révélé que le premier « intérêt fondamental » des États-Unis d’Amérique au Venezuela est de continuer à importer du pétrole.

    Quel est l’intérêt numéro 1 des Etats-Unis d’Amérique au Venezuela? Si l’histoire classée du Département d’État des Etats-Unis d’Amérique est un guide, pétrole. https://t.co/xCRNDT1oMFpic.twitter.com/8Z1e0IsKND

    – WikiLeaks (@wikileaks) 2 août 2017

Vous aimez cette histoire? Partagez-la avec un ami!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on Les prédateurs : Juan Guaido ouvrira le pétrole vénézuélien aux sociétés étrangères, selon son émissaire des Etats-Unis d’Amérique

  1. josephhokayem // 8 février 2019 à 18:57 // Réponse

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

    J'aime

Répondre à josephhokayem Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :