A la Une

Le réveil du dragon: la Chine alignera sa flotte de porte-avions sur celle des Etats-Unis d’Amérique

© AFP 2018 / STR

La Chine envisage de lancer six porte-avions, dont quatre à propulsion nucléaire, jusqu’en 2035, dans le but d’égaler les Etats-Unis d’Amérique en termes de puissance navale.

Actuellement, la Chine n’a qu’un seul porte-avions en service, le Liaoning, un navire soviétique acheté d’Ukraine en 1998 et modernisé pour le pays asiatique. En outre, la marine chinoise possède le Type 001A, le premier porte-avions construit dans le pays, mais il est toujours en phase de test.

Pékin cherche à élargir sa flotte de porte-avions pour répondre à ses ambitions navales mondiales et à défendre ses intérêts grandissants sur la scène internationale. La construction de son prochain porte-avions à propulsion diesel classique, le Type 002, a débuté l’année dernière. Ce sera le premier navire chinois équipé du système de lancement électromagnétique pour aéronefs (EMALS), similaire à celui utilisé par les navires des Etats-Unis d’Amérique et capable de catapulter des avions plus rapidement.

« Le pays doit continuer à se développer jusqu’à atteindre le même niveau que les Etats-Unis d’Amérique », a déclaré Wang Yunfei, expert naval et officier à la retraite de la marine chinoise, au South China Morning Post (SCMP).

Pour l’expert militaire, Song Zhongping, le Type 002, pourrait être le seul porte-avions à propulsion diesel classique avec EMALS dans le pays, car les prochains bateaux chinois de ce type auront une propulsion nucléaire.

Selon Wang, les porte-avions à propulsion nucléaire équipés d’EMALS doivent être construits et mis en service d’ici 2035, ce qui porterait le nombre total de porte-avions à au moins six, mais quatre seulement seront utilisés en première ligne.

Les deux experts ont estimé que le Liaoning serait obsolète en 2035 et serait probablement remplacé par le Type 001A.

Wang a ajouté que le budget alloué aux projets de porte-avions ne sera pas réduit en dépit du ralentissement économique du pays et de la guerre commerciale avec les Etats-Unis d’Amérique.

« Même si le ralentissement économique avait un effet, nous pouvons ajuster les proportions des dépenses militaires totales pour assurer la poursuite de la modernisation de la marine, par exemple, nous pouvons réduire le nombre de nouveaux tanks », a déclaré l’expert.

Cela peut vous intéresser: le nouveau porte-avions russe aura-t-il un pont allongé?

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :