A la Une

Voici pourquoi les vrais amis du Venezuela devraient aider les autorités légales et légitimes du pays: Juan Guaido n’exclut pas une intervention militaire des Etats-Unis

© Yuri Cotez Source: AFP
Juan Guaido, président autoproclamé du Venezuela.

L’opposant Juan Guaido, [usurpateur (MIRASTNEWS)] autoproclamé président par intérim du Venezuela, s’est dit prêt, si nécessaire, à autoriser une intervention militaire des Etats-Unis pour forcer le chef de l’Etat Nicolas Maduro à quitter le pouvoir.

Ce 8 février, l’opposant à Nicolas Maduro et président autoproclamé du Venezuela Juan Guaido a annoncé qu’une intervention militaire des Etats-Unis dans son pays, avec pour objectif de contraindre Nicolas Maduro au départ, n’était pas à exclure.

«Nous ferons tout ce qui est nécessaire. C’est une question évidemment très polémique, mais en faisant usage de notre souveraineté, de l’exercice de nos prérogatives, nous ferons le nécessaire »», a répondu Juan Guaido à la question de l’utilisation des compétences légales qui sont les siennes en tant que président du Parlement et président par intérim pour autoriser une éventuelle intervention militaire.

Dans une tribune publiée le 30 janvier dans le New York Times, Juan Guaido, avait jugé que le soutien de l’armée vénézuélienne était «crucial» pour parvenir à «un changement de gouvernement», malgré le soutien affiché des gradés vénézuéliens au gouvernement. De son côté, Nicolas Maduro a à plusieurs reprises dénoncé une ingérence américaine derrière l’opposition et ses manifestations.

Le 23 janvier, Donald Trump avait apporté son soutien au président de l’Assemblée nationale et chef de l’opposition vénézuélienne après que ce dernier s’était autoproclamé «président par intérim» du pays, quelque jours après l’investiture du président du Venezuela Nicolas Maduro, réélu pour un second mandat. Les alliés de Washington dans la région lui avaient alors emboîté le pas à l’instar de l’Argentine, du Canada, du Chili, de la Colombie ou encore du Pérou.

Lire aussi : Les sanctions contre le secteur pétrolier vénézuélien font remonter les cours du brut

Source: RT France

Voici pourquoi la Chine, la Russie et autres vrais amis doivent anticiper les évènements – Guaido n’exclut pas d’autoriser l’intervention des Etats-Unis d’Amérique au Venezuela

Le vice-président autoproclamé « président en charge » du Venezuela, Juan Guaido. / Yuri Cortez / AFP

Le chef auto-proclamé [usurpateur (MIRASTNEWS)] de l’opposition vénézuélienne  a déclaré qu’il était disposé à « tout faire » si c’est nécessaire, interrogé par l’AFP s’il autoriserait une intervention militaire des Etats-Unis d’Amérique.

Le chef de l’Assemblée nationale méprisé, Juan Guaido, qui s’est autoproclamé le 23 janvier président du pays bolivarien, n’exclut pas d’autoriser une intervention des Etats-Unis d’Amérique ou une force étrangère au Venezuela si nécessaire, a-t-il déclaré lors d’un entretien avec l’AFP.

« Nous ferons tout notre possible. C’est évidemment une question très controversée. Mais en utilisant notre souveraineté [usurpée (MIRASTNEWS], en exerçant nos pouvoirs, nous ferons le nécessaire », a déclaré M. Guaidó à propos de l’utilisation éventuelle de ses [soi-disant (MIRASTNEWS] pouvoirs [usurpés (MIRASTNEWS)] pour autoriser une intervention militaire.

Agence France-Presse

@AFPespanol

Guaidó no descarta autorizar una intervención de EEUU en Venezuela de ser necesario, dice en entrevista

Le dirigeant, dont la présidence par intérim a reconnu une demi-centaine de pays, a réaffirmé sa volonté de « tout faire » pour « générer la gouvernabilité », à l’insistance de l’AFP qui l’interrogeait sur le point de savoir s’il autoriserait une intervention militaire.

« Nous allons faire tout ce qui a un coût social inférieur, qui génère la gouvernabilité et la stabilité afin de pouvoir assister à l’urgence », a déclaré Guaido.

En outre, lors de l’entretien, le chef de l’Assemblée nationale vénézuélienne a déclaré qu’il ferait « tout ce qui est nécessaire » pour sauver des vies humaines. « (Je ferai) tout ce qui est nécessaire, tout ce que nous devons faire pour sauver des vies humaines, afin que des enfants ou des patients ne meurent pas à cause du manque de médicaments au Venezuela », a-t-il déclaré.

Agence France-Presse

@AFPespanol

[Amplía] @jguaido dijo en entrevista con que hará « todo lo que sea necesario, todo lo que tengamos que hacer para salvar vidas humanas, para que no sigan muriendo niños » o pacientes por falta de medicinas en Venezuela.
Lea más aquí: http://u.afp.com/JJjN  pic.twitter.com/2LsF6p9VRm

Ce vendredi, Lester Toledo, « nommé » par Guaido, a exhorté les forces armées du pays sud-américain à se « rebeller » contre le gouvernement du président [légalement élu (MIRASTNEWS]] Nicolas Maduro et à autoriser l’entrée « de l’aide humanitaire » en provenance de Colombie [après que leur coup d’Etat ait lamentablement échoué (MIRASTNEWS)].

Pour sa part, Maduro [Président légitime (MIRASTNEWS] a déclaré ce jour que « la souveraineté nationale tente d’être violée par un spectacle appelé opération humanitaire ».

« S’ils veulent aider le Venezuela, qu’ils libèrent l’argent qu’ils nous ont bloqués », a-t-il déclaré, évoquant les sanctions imposées par les Etats-Unis d’Amérique au pays, y compris le blocage de milliards de dollars.

La veille, Guaido avait demandé au pape Francisco sa « collaboration » afin de trouver une issue à la crise au Venezuela, à l’instar de Nicolas Maduro cette semaine.

La crise politique au Venezuela a éclaté après que Juan Guaido, président de l’Assemblée nationale (AN) – méprisé depuis 2016 et dont les actes sont nuls et non avenus, selon plusieurs décisions de la Cour suprême de justice du Venezuela -, s’est autoproclamé « président en charge » de son pays et a été reconnu comme tel par les [intrigantes autorités des (MIRASTNEWS)] Etats-Unis d’Amérique et d’autres pays [vassaux] d’Amérique latine et d’Europe.

Le président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump, est allé jusqu’à dire que l’intervention militaire au Venezuela est une « option » pour résoudre la situation dans la nation latino-américaine.

Pour sa part, Caracas a dénoncé le fait que l’opposition vénézuélienne mène un « coup d’État » avec le soutien des États-Unis d’Amérique et a accusé Washington de mener des « guerres injustes », [un peu partout dans le monde (MIRASTNEWS)] ainsi que de « raser des populations civiles innocentes » et « bloquer des économies ».

Cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis !

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :