A la Une

La réaction: les sanctions contre le Venezuela pourraient affecter les Etats-Unis d’Amérique et bénéficier l’Iran

Les experts soulignent que la pénurie de pétrole lourd causée par les mesures punitives pourrait forcer les Etats-Unis d’Amérique d’émettre de nouvelles exemptions pour le brut iranien.

Descargar video

Les prix du Brent Brut ont atteint ce jour leurs indicateurs maximums jusqu’à présent cette année, et les analystes évoquent les sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre le Venezuela et l’Iran comme l’une des causes fondamentales de ce phénomène. Mais cette augmentation de prix n’est pas le seul effet des mesures punitives.

Plusieurs articles de médias connus dans le monde entier, tels que Reuters, The Wall Street Journal et OilPrice.com, suggèrent que l’annonce par Washington des sanctions contre la société pétrolière nationale vénézuélienne PDVSA pourrait entraîner une pénurie de pétrole lourd sur le marché international, de sorte que les États-Unis d’Amérique seraient affectés par leurs propres restrictions.

Réaction

L’effet de cette annonce n’affecte pas seulement le prix du brut lourd dans le monde, mais provoque également une baisse de la qualité de ce produit. Et c’est que le brut vénézuélien est reconnu comme l’une des meilleures qualités car il contient moins de soufre que les autres bruts lourds produits dans le reste du monde.

Au cours des dix premiers mois de 2018, les raffineries des Etats-Unis d’Amérique ont importé du Venezuela 150 millions de barils de pétrole. Certaines des raffineries les plus importantes de la côte du golfe, comme celles situées au Texas et en Louisiane, fonctionnent avec du pétrole lourd vénézuélien.

Ces sociétés le mélangent au pétrole brut léger extrait dans le pays d’Amérique du Nord pour élaborer une série de carburants et c’est là que les raffineries des Etats-Unis d’Amérique préviennent qu’elles pourraient être parmi les plus touchées par les sanctions contre Caracas.

Se retirer ou rester?

Selon l’analyste international en géopolitique énergétique Vladimir Adrianza, il est peu probable que les États-Unis d’Amérique puissent remplacer le pétrole brut vénézuélien par du pétrole provenant d’autres pays.

Dans ce contexte, Mike Wirth, directeur exécutif de l’US Chevron, a récemment annoncé que la société avait « une ferme intention de rester au Venezuela ». Maintenant, cette compagnie pétrolière ayant des liens directs avec la Maison-Blanche a entre quatre et cinq mois pour décider de poursuivre ou non ses activités, car leur licence actuelle ne leur permettrait pas d’exercer ses activités au-delà de cette période.

Toutefois, si Chevron décidait de se retirer du territoire vénézuélien, il se détournerait de l’esprit des sanctions, dans la mesure où il devra ainsi doter le gouvernement de Nicolas Maduro d’une infrastructure importante, ce qui, de toute évidence, n’est pas ce que la Maison Blanche recherche avec des sanctions.

Un « soulagement » pour l’Iran

D’autre part, la pénurie de brut lourd due aux sanctions contre le Venezuela pourrait entraîner une nouvelle série d’exemptions dans les mesures restrictives imposées par les États-Unis d’Amérique contre le pétrole iranien, a déclaré Sara Vakhshouri, présidente du cabinet de conseil SVB Energy International.

Il convient de rappeler qu’en novembre 2018, peu après l’instauration de sanctions contre le secteur énergétique iranien, la Maison Blanche a accordé une série de dérogations à huit pays – Inde, Italie, Grèce, Japon, Corée du Sud, Turquie et Chine (y compris Taiwan) – qui achètent du brut lourd à Téhéran dans le but d’empêcher que le marché pétrolier ne soit affecté.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :