A la Une

Le Royaume-Uni extradera un homme d’affaires pour le transfert de fonds Kadhafi à la campagne Sarkozy

© AP Photo / Patrick Hertzog, Pool

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a démenti les informations faisant état de liens entre sa campagne présidentielle de 2007 et le défunt dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Un juge à Londres a ordonné l’extradition d’un homme d’affaires français soupçonné d’avoir versé de l’argent au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Alexandre Djouhri est recherché par des enquêteurs français qui enquêtent sur la corruption présumée d’un agent public étranger, le complot visant à détourner des fonds publics et le blanchiment d’argent.

L’ancien président Sarkozy a toujours nié avoir reçu de l’argent de Kadhafi pour financer sa candidature aux élections de 2007.

« Je suis convaincue qu’il n’y a pas de preuves suffisantes que les autorités françaises ont manipulé ou utilisé des procédures pour opprimer ou infliger un préjudice injuste à M. Djouhri », a écrit la juge de district Vanessa Baraitser dans son jugement rendu au Westminster Magistrates ‘Court de Londres.

« J’ordonne donc l’extradition vers la France d’Alexandre Djouhri », a-t-elle ajouté.

© AFP 2018 /

L’homme d’affaires franco-algérien Alexandre Djouhri arrivant au tribunal de Londres en janvier 2019

Djouhri a été arrêté à l’aéroport d’Heathrow à Londres en janvier 2018.

Après l’audience du mardi 26 février, il a annoncé qu’il ferait appel de la décision d’extradition.

Revendication de ‘piège judiciaire’

Avant l’audience, Djouhri avait déclaré être victime d’un « piège judiciaire ».

Les enquêteurs français examinent son implication présumée dans la vente en 2009 d’une villa dans les Alpes françaises pour 10 millions d’euros.

Un fonds d’investissement libyen géré par Bashir Saleh, l’ancien chef de cabinet du leader libyen Moammar Kadhafi, a acheté la propriété à un prix « très gonflé », et Djouhri est soupçonné d’en être le véritable propriétaire.

Djouhri a été libéré sous caution conditionnelle pour raisons de santé en février après avoir subi une opération au cœur.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :