A la Une

Cap sur la «démolition»: Moscou dénonce les projets de Washington sur le Venezuela – La Russie et la Chine posent leur veto à la résolution des USA sur le Venezuela à l’Onu

© REUTERS / Marco Bello

La situation au Venezuela reste inquiétante, les autorités américaines étant toujours fidèles à leur politique visant à détruire les États d’Amérique Latine qui leur déplaisent, a annoncé la porte-parole de la diplomatie russe lors d’un point presse.

Washington poursuit sa politique ayant pour objectif de détruire les gouvernements «indésirables» de la région latino-américaine, a déclaré Maria Zakharova, ce jeudi 28 février.

«Tout ce qui se passe sur la scène vénézuélienne demeure inquiétant. Le cap sur la « démolition » des gouvernements indésirables persiste aux États-Unis comme l’une des priorités à l’égard de l’Amérique Latine et d’autres régions», a indiqué Mme Zakharova.

La porte-parole de la diplomatie russe a également commenté le projet de résolution de Washington proposant notamment d’organiser une élection présidentielle anticipée au Venezuela.

«Aujourd’hui, les États-Unis tenteront de prendre leur revanche au Conseil de sécurité de l’Onu. Le projet de résolution sur le Venezuela qu’ils avaient préparé sera soumis au vote. Il n’y a rien de nouveau là-dedans. Le même mélange de démagogie, de clichés accusateurs et de poses d’ultimatums. Bien entendu, la partie russe ne peut pas soutenir un tel projet», a souligné Mme Zakharova.

Elle a également ajouté que Moscou ne conservait pas d’illusion quant au fait que Washington serait prêt à «écouter la raison et adopter une approche constructive concernant la situation au Venezuela».

La crise politique au Venezuela a éclaté quand l’opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l’Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s’est autoproclamé le lendemain «Président en exercice du pays» et a prêté serment au cours d’une manifestation. Donald Trump l’a alors reconnu comme «Président par intérim».

Une quarantaine de pays, dont le Royaume-Uni et l’Allemagne, en ont fait de même. La France l’a également reconnu comme «Président en charge». Le Président Nicolas Maduro a qualifié Juan Guaido de pantin des États-Unis. Des pays tels que la Chine, la Russie, la Turquie ou le Mexique ont quant à eux apporté leur soutien au gouvernement en place.

Source: Sputnik News – France

La Russie et la Chine posent leur veto à la résolution des USA sur le Venezuela à l’Onu

© Sputnik .

La Russie et la Chine ont mis leur veto à la résolution sur le Venezuela que les États-Unis ont présentée au Conseil de sécurité de l’Onu. Selon le représentant de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia, en cas d’adoption de cette résolution, ce serait le premier cas dans l’Histoire de destitution d’un Président dans un État souverain.

La Russie et la Chine ont mis leur veto à la résolution sur le Venezuela que les États-Unis ont présentée au Conseil de sécurité de l’Onu. Selon le représentant de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia, en cas d’adoption de cette résolution, ce serait le premier cas dans l’Histoire de destitution d’un Président dans un État souverain.

La Russie et la Chine ont mis leur veto à la résolution sur le Venezuela que les États-Unis ont présentée au Conseil de sécurité des Nations unies.

«Probablement, les États-Unis ont pour but d’entrer dans l’Histoire. Si cette résolution était adoptée, ce serait le premier cas dans l’Histoire où le Conseil de sécurité destituerait un Président et en nommerait un autre dans un pays souverain», a tenu à souligner représentant de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia.

Vassili Nebenzia a appelé le Conseil de sécurité à voter contre la résolution américaine, l’ayant qualifié de «publicité propagandiste, dictée en majorité par des considérations politiques intérieures»:

«Nous sommes désolés qu’on y implique de nouveau le Conseil de sécurité».

«Est-ce la démocratie mondiale en action?» s’est-t-il adressé aux diplomates rassemblés dans la salle.

Des médias ont précédemment annoncé que Washington avait rédigé un projet de résolution proposant notamment d’organiser une élection présidentielle anticipée au Venezuela. Toutefois, les États-Unis n’ont pas encore soumis leur texte au Conseil de sécurité.

Le représentant de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia, a déclaré que la Russie avait aussi préparé un projet de résolution, appelant en revanche à soutenir la souveraineté et l’intégrité territoriale du Venezuela et à utiliser toutes les méthodes diplomatiques pour régler la situation.

Source: Sputnik News – France

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :