A la Une

La Russie accuse l’Ukraine d’avoir violé le traité d’amitié alors que l’Ukraine annonce son retrait

La photo prise le 26 novembre 2018 montre trois navires de guerre ukrainiens saisis par la Russie (Xinhua / Sputnik).

MOSCOU, 12 mars (Xinhua) – La Russie a accusé mardi l’Ukraine d’avoir violé un traité entre les deux pays en vigueur depuis plus de deux décennies.

L’Ukraine a décidé de se retirer du Traité d’amitié, de coopération et de partenariat, qui était signé en 1997.

« Ce n’était clairement pas la faute de Moscou, qui a toujours été reconnu pour sa volonté de négotier et de discuter de propositions spécifiques pour la modernisation du cadre juridique, y compris le traité d’amitié de 1997 », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans son communiqué.

Le 10 décembre, le président ukrainien, Petro Porochenko, a promulgué une loi votée par le parlement ukrainien tendant à mettre fin au traité à compter du 1er avril. Porochenko a déclaré que c’était nécessaire, compte tenu de la réorientation de son pays vers l’Europe

Selon Porochenko, l’accord n’a pas été résilié plus tôt parce que l’Ukraine voulait utiliser ses dispositions pour prouver aux tribunaux internationaux comment enfreindre le traité, notamment en ce qui concerne « l’intégrité territoriale, l’inviolabilité des frontières, le non-recours à la force, la non-ingérence dans les affaires intérieures, le respect scrupuleux des engagements internationaux et des normes du droit international. »

Le ministère russe a accusé l’Ukraine d’avoir violé une clause aux termes de laquelle les parties s’engagent à ne conclure aucun accord avec des pays tiers contre l’autre partie.

En violation de ces dispositions, en 2004, l’Ukraine a qualifié de mémorandum d’appui aux opérations de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et, en 2005, sa doctrine militaire déclarant l’adhésion à l’OTAN comme un objectif stratégique de l’État.

L’Ukraine a ratifié en 2004 un mémorandum en soutien aux opérations de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et en 2005 une modification de sa doctrine militaire selon laquelle l’adhésion à l’OTAN était un objectif stratégique de l’État. L’Ukraine a ensuite amendé sa constitution stipulant que la course stratégique du pays était de devenir membre à part entière de l’OTAN. La Russie considère ces initiatives comme des violations.

Moscou a également accusé Kiev de violer « de manière flagrante et systématique » le traité en « menant une offensive ciblée contre la langue russe et les droits de la population russophone ukrainienne ».

Le ministère russe a déclaré avoir envoyé une note au ministère ukrainien des Affaires étrangères, énumérant les violations du traité par Kiev et lui demandant de « respecter ses obligations bilatérales et internationales non pas verbalement mais en actes ».

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : New China

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :