A la Une

Depuis plusieurs décennies les autorités françaises privatisent à tout-va, licencient et ‘ferment les portes’, font des ‘cadeaux financiers’,appliquent la rigueur extrême: pour quels résultats?

© Lionel BONAVENTURE / YANN COATSALIOU Source: AFP
Maxime Nicolle et Eric Drouet.

«Votre politique vérolée qui détruit ce pays» : Nicolle et Drouet répondent aux menaces de Castaner

Figures emblématiques du mouvement des Gilets jaunes, Maxime Nicolle et Eric Drouet ont réagi à l’intervention télévisée du ministre de l’Intérieur. Ce dernier les avait nommément visés et évoqué de potentielles sanctions pénales et financières.

Lors de son intervention le 18 mars sur le plateau de LCI, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’est exprimé sur deux figures médiatiques du mouvement des Gilets jaunes, Maxime Nicolle et Eric Drouet. Qualifiant les deux hommes de «révolutionnaires d’opérette» et estimant qu’ils incitaient à la casse et s’en réjouissaient, le ministre a appelé de ses vœux à des poursuites à leur encontre, sur les plans pénal et pécunier. «Je souhaite non seulement qu’il y ait des poursuites pénales. Mais il faut aussi qu’ils assument financièrement la casse», a ainsi déclaré le responsable de la sécurité des Français lors de son passage télévisé dont il a posté un extrait sur les réseaux sociaux.

Des propos face auxquels les deux intéressés n’ont pas tardé à réagir, sur leur groupes Facebook respectifs.

Dans sa publication, Maxime Nicolle a notamment affirmé qu’il se tenait à la disposition de la justice, arguant que cela n’entraverait en rien sa détermination à se défendre «contre [la] politique vérolée qui détruit ce pays et une grande partie des citoyens et de leur vie quotidienne». S’il estime que «toute cette casse et ce déchaînement des colères auraient pu être largement évités», le Gilet jaune breton considère qu’une pression exercée à son égard ne pourrait pas stopper «un mouvement qui n’a pas de leader».

Quant à Eric Drouet, après avoir interpellé dans une vidéo Edouard Philippe sur son annonce de «nouvelle stratégie de maintien de l’ordre», plus tard dans la nuit, il a posté une publication dans laquelle il s’est adressé aux chefs de l’Etat, du gouvernement et des forces de l’ordre.

Le Gilet jaune originaire de Seine-et-Marne a pour sa part déploré l’absence de réponse politique de l’exécutif, face aux revendications phares du mouvement. «Au bout de 18 semaines la seule réponse de l’État et la fermeté la répression policière et la répression judiciaire ?» s’est-il interrogé.

Lire aussi : Gilets jaunes : le préfet limogé, des manifestations interdites, annonce Edouard Philippe

Titre 1: MIRASTNEWS

Source: RT France

Violences sur les Champs-Elysées : le patron de la sécurité publique parisienne remplacé

© Philippe LOPEZ / AFP
Dégâts provoqués par des casseurs lors de l’acte 18 des Gilets jaunes.

Le directeur de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), Frédéric Dupuch, va être remplacé après les violences survenues sur les Champs-Elysées en marge de l’acte 18 des Gilets jaunes, selon l’AFP.

Selon des sources gouvernementales et proches du dossier, l’exécutif a décidé de mettre fin aux fonctions de Frédéric Dupuch, directeur de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP). La décision a été prise le 19 mars, trois jours après les épisodes de violence qui ont émaillé la manifestation des Gilets jaunes sur les Champs-Elysées.

Pierre Gaudin, l’actuel directeur de cabinet du préfet de police, a lui aussi été remercié, selon ces mêmes sources. Le remplacement de ce dernier avait été annoncé le 18 mars par le Premier ministre Edouard Philippe.

Le gouvernement a mis en cause «la chaîne de commandement» de la préfecture de police de Paris dans la gestion du maintien de l’ordre le 16 mars, qui s’est soldée par de spectaculaires scènes de violences, saccages et pillages sur l’avenue des Champs-Elysées.

«Des consignes inappropriées ont été passées pour réduire l’usage [des lanceurs de balle de défense]», a déploré ce 19 mars Edouard Philippe.

Regrettant «une inhibition» des forces de l’ordre et une stratégie du maintien de l’ordre «pas mise en œuvre», Christophe Castaner, qui ne fait pour sa part l’objet d’aucune sanction, a également affirmé que «des décisions, des instructions ont échappé [au préfet de police]».

Lire aussi : «Essaims de cloportes», «hordes de sauvages» : un syndicat d’officiers réagit à l’acte 18

Source: RT France

Le domicile et le véhicule d’Éric Drouet vandalisés cette nuit (photos)

© Sputnik .

La figure de proue des Gilets jaunes Éric Drouet a découvert que son pavillon situé en région parisienne avait été enduit de peinture jaune, tout comme sa voiture. Il a lui-même publié sur Facebook des photos des dégâts.

Dans la nuit de lundi à mardi, le domicile ainsi que la voiture de l’un des leaders des Gilets jaunes, Éric Drouet, ont été vandalisés, a annoncé Europe 1.

Valeriane @_Valeriane_

Et allez c’est parti chez les gilets jaunes pour la théorie du complot concernant la maison d’Eric Drouet. Doivent être surentrainés les membres du commando de barbouzes spécialisés en tag 😱😂

«Vers trois heures du matin, Éric Drouet a découvert que son pavillon, situé en région parisienne, avait été enduit de peinture jaune. Sa voiture a également été recouverte de la même peinture», rapporte la radio, ajoutant que les pneus du véhicule avaient été crevés.

Ce matin, le Gilet jaune a porté plainte.

Source: Sputnik News – France

Acte 18 bis ? Des centaines de Gilets Jaunes défilent dans les rues de Paris

© Philippe LOPEZ Source: AFP
Des Gilets jaunes manifestent pendant l’acte 18 à Paris, le 13 mars 2019 (Image d’illustration).

Des centaines de Gilets jaunes ont organisé une manifestation surprise ce 19 mars à Paris. Selon des journalistes présents sur place, le cortège s’est élancé depuis la Porte de Vincennes pour finir Place des Fêtes.

Aux cris de «Macron démission, Castaner en prison» ou encore «on est là»: plusieurs centaines de Gilets jaunes ont organisé une marche surprise à Paris ce 19 mars. Selon plusieurs journalistes, les protestataires se sont élancés depuis la Porte de Vincennes (20e arrondissement) et entendent rallier la Place des Fête (19e arrondissement).

LINE PRESS @LinePress

plusieurs centaines de personnes défilent dans les rues de

Comme en témoignent certaines images, des poubelles qui ont été renversées lors du passage des manifestants ont obstrué partiellement certaines voies.

Charles Baudry @CharlesBaudry

🔴Manifestation, hors samedi, des Gilets Jaunes de Paris et d’Ile-de-France. Départ Porte de Vincennes pour une arrivée Place des Fêtes. Circulation perturbée dans les rues de Paris.

Des membres des forces de l’ordre ont été mobilisées pour faciliter le passage de voitures et contenir le rassemblement. On rapporte en outre que la circulation est difficile sur les axes empruntés par les manifestants.

LINE PRESS @LinePress

plusieurs centaines de personnes défilent dans les rues de quelques tensions.

Charles Baudry @CharlesBaudry

🔴Des poubelles renversées avec départ de feu vite maitrisé dans les poubelles, au passage de la centaine de Gilets Jaunes. Les FDO essayent de maîtriser le cortège.

Détails à suivre…

Source: RT France

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :