A la Une

Yankee go home ! – Trump dit que le groupe État islamique sera vaincu « d’ici ce soir » – mais 400 soldats des Etats-Unis d’Amérique resteront en Syrie

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump montre des cartes illustrant la taille du «califat physique ISIS» à Washington le 20 mars 2019. © Reuters / Kevin Lamarque

Quand des prédateurs s’invitent sur votre table sans y être invités, que faudrait-il faire les bouter dehors par la force?

Le président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump, a confirmé que 400 soldats états-uniens resteraient indéfiniment en Syrie, tout en promettant une nouvelle fois la défaite totale des terroristes de l’Etat islamique, précisant que ce serait «d’ici ce soir».

Trump avait apparemment été bien préparé pour faire ces révélations, face aux journalistes mercredi, muni d’une carte imprimée de «la défaite de l’Etat islamique». La photo avant / après montre ce que le groupe terroriste l’Etat islamique (ex-ISIS / ISIL) avait l’habitude de contrôler «le jour du scrutin» en 2016 et comment il a perdu son territoire depuis lors.

LIRE PLUS

PREMIÈRES IMAGES des forces des FDS dans le camp libéré de l’Etat islamique près de Baghouz, en Syrie

«Quand j’ai pris le contrôle, c’était le bordel», a déclaré Trump en pointant la carte. Aujourd’hui «il n’y a pas de rouge. En fait, il y a en fait un petit endroit qui disparaîtra ce soir. »

Le président des Etats-Unis d’Amérique faisait référence à la région de Baghouz, dans l’est de la Syrie, où des centaines de terroristes de l’Etat islamique et leurs familles sont bloqués dans un petit campement assiégé par un siège imposé par des activistes kurdes soutenus par les États-Unis d’Amérique. Trump, notamment, n’a donné aucun crédit à l’armée syrienne, à la Russie et à d’autres alliés pour avoir réduit le soi-disant califat à son état misérable actuel. [Les Etats-Unis d’Amérique auraient-ils l’art de s’accaparer des médailles pour les victoires des autres ?MIRASTNEWS].

Le président a également confirmé la décision de laisser 400 soldats états-uniens en Syrie – 200 au nord et 200 dans la région d’Al-Tanf, à la frontière jordanienne. Les troupes états-uniennes occupent des parties de la Syrie depuis des années, invoquant la nécessité de combattre l’EI. Une telle explication est particulièrement douteuse lorsqu’il s’agit de la région d’Al-Tanf, car le groupe terroriste est parti de là-bas et les troupes états-uniennes et leurs militants alliés ne font face qu’à des forces du gouvernement syrien.

Alors que Trump [très changeant, instable et imprévisible MIRASTNEWS] a annoncé une décision brutale de se retirer de la Syrie en décembre dernier, il a depuis lors fait volte-face. Le retrait de l’ensemble du contingent des Etats-Unis d’Amérique, fort de 2 000 hommes, a rapidement été annulé. Trump a accepté de laisser 200 personnes, puis 400 personnes dans ce pays déchiré par la guerre [imposée et piloter de l’étranger par des puissances prédatricesMIRASTNEWS].

LIRE AUSSI

Les États-Unis d’Amérique annoncent un soutien accru pour les casques blancs «héroïques» en Syrie

Vous aimez cet article? Partagez-le avec un ami!

Traduction, commentaire, Titre 2 et ajout au Titre 1 : MIRASTNEWS

Source : RT

La Syrie et la Russie se félicitent du succès de leur lutte commune contre le terrorisme

© STRINGER / SANA Source: AFP
Sergueï Choïgou et Bashar al-Assad à Damas le 19 mars.

Bachar el-Assad a reçu le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou à Damas. Le responsable russe s’est félicité du succès de la lutte contre le terrorisme et a regretté que les Occidentaux entravent le retour à la paix.

Le président syrien Bachar el-Assad a reçu le 19 mars le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. L’occasion pour le chef d’Etat de rappeler l’importance de la coordination des deux pays en matière de lutte contre le terrorisme.

«Avec le soutien de la Russie, la lutte contre le terrorisme a enregistré un succès remarquable», a pour sa part déclaré Sergueï Choïgou, cité dans un communiqué du ministère de la Défense repris par l’agence syrienne Sana. «Le principal, c’est que nous ayons été capables de sauver l’Etat syrien et de créer les conditions pour le retour à une vie pacifique», s’est-il félicité.

Le ministre russe a en outre pointé du doigt «les pays occidentaux» qu’il accuse de vouloir «minimiser tout changement positif en Syrie en créant de nouveaux obstacles à la fin de la crise». De même, au cours de cette rencontre, Bachar el-Assad a déclaré que la coordination entre Moscou et Damas était un facteur clé des victoires contre Daesh et les groupes djihadistes liés à Al-Qaïda.

Des forces de Daesh sont concentrées sur la rive orientale de l’Euphrate près du village de Baghouz, encerclé par les Forces démocratiques syriennes, soutenues par Washington. Le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham, dominé par l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda, contrôle quant à lui des territoires de la province d’Idleb, dans laquelle la Russie et la Turquie ont créé une «zone démilitarisée».

Lire aussi : La France annonce avoir rapatrié de Syrie plusieurs enfants de djihadistes

Source: RT France

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :