A la Une

Maduro dit que Washington est derrière le « complot » pour le tuer

Capture d’écran sur RT / MIRASTNEWS

CARACAS (AFP-Jiji) – Le président vénézuélien Nicolas Maduro a accusé samedi les Etats-Unis d’Amérique d’utiliser des fonds gelés du Venezuela pour financer des mercenaires afin de l’assassiner dans un « complot », qui aurait été dirigé par le leader de l’opposition, Juan Guaido.

« Nous avons démantelé un plan organisé personnellement par la marionnette diabolique pour me tuer », a déclaré Maduro à des milliers de partisans à Caracas, évoquant Guaido, reconnu comme président par intérim par plus de 50 pays.

Il a affirmé que la Colombie, voisine du Venezuela alignée sur les Etats-Unis d’Amérique, était également impliquée et a déclaré qu’un chef paramilitaire colombien non identifié avait été capturé dans le pays « et témoigne ».

Le gouvernement de Maduro a donné des détails du prétendu complot à la télévision publique. Le ministre de l’Information, Jorge Rodriguez, a déclaré que des « bourreaux » originaires du Salvador, du Guatemala et du Honduras avaient été recrutés « avec de grosses sommes d’argent » et envoyés en Colombie avant les missions au Venezuela pour procéder à des «assassinats ciblés» et à des «sabotages».

Rodriguez a accusé le chef d’état-major de Guaido, Roberto Marrero, d’avoir reçu de l’argent des États-Unis d’Amérique et d’être l’un des principaux organisateurs de l’opération présumée.

Marrero, un avocat âgé de 49 ans, a été arrêté jeudi à son domicile de Caracas, ce qui a suscité un tollé et exigé sa libération immédiate par les États-Unis d’Amérique, l’Union européenne et les principaux pays d’Amérique latine qui reconnaissent Guaido au poste de président par intérim du Venezuela.

Il a crié à un voisin, un député de l’opposition, que les agents du renseignement de SEBIN qui l’avaient arrêté avaient planté deux fusils d’assaut et une grenade chez lui.

Quelques heures plus tard, le gouvernement de Maduro a montré des images des armes qu’il avait découvertes et avait allégué que Marrero faisait partie d’une «cellule terroriste».

Les sanctions montent aux États-Unis d’Amérique

Rodriguez a enregistré des enregistrements de conversations WhatsApp entre Marrero et Guaido, dans lesquels il a évoqué l’utilisation de fonds vénézuéliens bloqués par des sanctions des Etats-Unis d’Amérique [n’oublions pas que les fonds de la Lybie défigurée gelés par l’ONU dans les pays occidentaux ont comme par enchantement disparuMIRASTNEWS] pour financer des groupes armés avec le soutien du président colombien Ivan Duque.

Les accusations ont été répétées peu après par Maduro alors qu’il s’adressait à une foule de milliers de partisans dans la capitale.

Selon son gouvernement, les États-Unis d’Amérique ont saisi 30 milliards de dollars d’actifs vénézuéliens, y compris de l’argent sur des comptes bancaires. [Alors que les mêmes Etats-Unis d’Amérique ont proposé une maigrichonne ‘aide humanitaire’ que Maduro a qualifié de ruse pour faire entrer des armes dans le paysMIRASTNEWS].

Rodriguez a affirmé que des fonds [de l’Etat et du peuple vénézuéliensMIRASTNEWS] se trouvant  sur des comptes à Bank of America et à Banesco Panama étaient utilisés pour exécuter le complot.

Guaido, le chef de l’assemblée dirigée par l’opposition, a demandé à la communauté internationale de maintenir sa pression sur le gouvernement de Maduro.

Les États-Unis d’Amérique ont renforcé les sanctions successives imposées au Venezuela, suspendant les visas de 300 Vénézuéliens réputés proches du régime et rendant difficile pour la société pétrolière publique PDVSA d’exploiter ou d’obtenir des crédits sur les marchés.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Japan News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :