A la Une

Ukraine : largement devant Porochenko, le comédien Zelensky se qualifierait au second tour

© REUTERS/Valentyn Ogirenko
Le 31 mars à Kiev, Volodimir Zelensky réagit à l’annonce des premiers résultats de la présidentielle ukrainienne.

Selon les sondages à la sortie des urnes, le président sortant Petro Porochenko arriverait deuxième du premier tour de l’élection présidentielle ukrainienne, largement devancé par Volodymyr Zelensky, néophyte aux positions surprenantes.

Les Ukrainiens se sont rendus aux urnes ce 31 mars pour le premier tour de l’élection présidentielle. Parmi les 39 candidats en lice (un record), Volodymyr Zelensky, comédien et novice en politique, ainsi que le président sortant Petro Porochenko, arriveraient en tête des sondages effectués à la sortie des urnes, selon l’AFP. Ils se qualifieraient donc pour le second tour du scrutin qui aura lieu le 21 avril.

Le premier récolterait environ 30% des suffrages contre presque 18% pour le président Porochenko. L’ex-Premier ministre Ioulia Timocheko arriverait en troisième position avec 14%, selon les premières estimations.

Toutefois, cette dernière a revendiqué la deuxième place, dénonçant comme «malhonnêtes» les sondages de sortie des urnes la plaçant troisième.

La Commission électorale devrait publier les premiers résultats partiels officiels durant la nuit. La participation serait en hausse par rapport à 2014.

Volodymyr Zelensky s’est félicité d’un «premier pas vers une large victoire». Son adversaire, le président sortant a évoqué les premiers résultats comme une «rude leçon».

Auteur: RT France

1 600 plaintes reçues pour irrégularités

Selon l’agence Associated Press, le ministère ukrainien de l’Intérieur a reçu plus de 1 600 plaintes pour des irrégularités liées au vote.

Ces cas présumés concerneraient de la publicité non-autorisée en faveur d’un candidat dans les bureaux de vote, la corruption d’électeurs par des pots-de-vins ou encore, des manipulations d’urnes.

Un novice en tête

Comédien âgé de 41 ans, Volodymyr Zelensky n’a aucune expérience politique. Son principal fait d’arme dans ce domaine se résume au rôle qu’il tient depuis trois ans dans une série télévisée à succès, Serviteur du peuple, où il joue un professeur d’histoire qui se retrouve malgré lui à la tête du pays.

L’acteur, qui n’a pas mené une campagne traditionnelle, préférant les spectacles aux meetings électoraux, doit en grande partie son ascension au désamour des électeurs ukrainiens à l’égard de dirigeants éclaboussées par des scandales de corruption à répétition.

Les détracteurs du comédien l’accusent de n’être qu’une marionnette aux mains de l’oligarque Igor Kolomoïski, dont la chaîne de télévision a diffusé plusieurs de ses spectacles humoristiques la veille du scrutin. Ancien gouverneur de la région de Dniepropetrovsk et actionnaire principal de la plus grande compagnie pétrolière du pays, Igor Kolomoïski est un adversaire résolu du président sortant Petro Porochenko. Il a notamment financé le bataillon «Azov», une formation militaire de volontaires qui a été créée en début d’année 2014. Composé initialement de représentants de l’extrême droite et de radicaux proches du parti nationalise Secteur droit, ce bataillon agissait indépendamment des décisions des autorités ukrainiennes, en luttant pour les intérêts de ses sponsors dans l’est du pays.

Porochenko, «absolument» confiant dans sa victoire

Petro Porochenko suit à bonne distance Volodymyr Zelensky, avec 18% des suffrages selon les premières estimations. «Il faut encore un mandat présidentiel pour que les réformes deviennent irréversibles», avait plaidé le 30 mars le sortant, au cours d’un service religieux à Kiev, se positionnant comme l’artisan d’une adhésion future de l’Ukraine à l’UE et à l’OTAN.

LIRE PLUS

Dénonciation de 950 infractions lors des élections présidentielles en Ukraine

En troisième position (14% des votes selon les sondages sortie des urnes) se trouve un autre vétéran de la politique ukrainienne, l’ancien Premier ministre Ioulia Timochenko, qui a appelé à une «nouvelle stratégie» au sujet des régions de l’est contrôlée par les rebelles. Elle a aussi promis de diviser par deux les prix du gaz pour la population.

Point commun entre les trois candidats, ils militent tous pour un rapprochement avec les Occidentaux.

Les autorités ukrainiennes ont par ailleurs interdit aux observateurs russes de faire partie du dispositif de supervision et, dans ce qui constitue une décision inédite, ont décidé de ne pas ouvrir de bureaux de vote en Russie, privant du scrutin les électeurs ukrainiens qui y résident.

Lire aussi : «Soit Porochenko, soit Poutine» : la présidentielle en Ukraine, un choix cornélien ?

Source: RT France

Un comédien en tête de l’élection présidentielle en Ukraine

Capture Volodymyr Zelenskiy

KIEV – Un comédien qui n’a jamais occupé de poste politique figure en tête des sondages avant l’élection présidentielle en Ukraine, mais il semble ne pas avoir le soutien nécessaire pour gagner au premier tour.

Les Ukrainiens choisiront dimanche parmi les 39 candidats à la présidence, espérant pouvoir guider le pays de plus de 42 millions de personnes sur des problèmes tels que la corruption endémique, une guerre apparemment insoluble contre les séparatistes soutenus par la Russie dans l’est du pays et une économie en difficulté.

Le président Petro Poroshenko est candidat à un nouveau mandat, mais un sondage publié vendredi par l’Institut international de sociologie de Kiev lui a montré qu’il ne soutenait que 13,7% des électeurs.

Volodymyr Zelenskiy, qui a joué un rôle de premier plan en jouant le rôle de président dans une série télévisée humoristique, a remporté 20,9% des suffrages.

Ioulia Timochenko, une ancienne première ministre qui a terminé troisième à la présidence avec 9,7%.

Si aucun candidat n’obtient la majorité absolue des votes dimanche, un second tour aura lieu le 21 avril. Près du quart des personnes qui ont l’intention de voter déclarent rester indécises, selon l’enquête.

Tous les principaux candidats plaident en faveur de l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN et à l’Union européenne. L’élection sera suivie de près par ces organisations afin de déterminer si l’Ukraine est en train de développer des processus démocratiques.

L’inquiétude suscitée par la liberté et l’équité des élections a pris de l’ampleur cette semaine après que le ministre de l’Intérieur du pays eut déclaré qu’il enquêtait sur des centaines de déclarations selon lesquelles des militants de Porochenko et de Timochenko offriraient de l’argent aux électeurs pour soutenir leurs candidats.

Zelenskiy, 41 ans, est célèbre pour son interprétation à la télévision d’un instituteur qui devient président après qu’une vidéo le montrant dénonçant la corruption devienne virale. Avant même d’annoncer sa candidature, le nom de Zelenskiy figurait en bonne place dans les sondages électoraux, les électeurs potentiels semblant encouragés par sa série télévisée «Servant of the People», qui est devenue le nom de son parti.

Comme son personnage de télévision, Zelenskiy, le candidat s’est fortement concentré sur la corruption. Il propose d’interdire à vie toute personne reconnue coupable de corruption pour occuper un poste public et demande l’amnistie fiscale en vertu de laquelle une personne détenant des avoirs cachés le déclarerait, serait taxée à 5% et ne subirait aucune autre mesure. Il appelle également à des négociations directes avec la Russie pour mettre fin au conflit dans l’est de l’Ukraine.

« Nous en avons assez des vieux politiciens qui font de nouvelles promesses, alors qu’ils se contentent de voler et d’accroître la corruption », a déclaré samedi Oleg Derun, supporter de Zelenskiy.

Poroshenko, le titulaire sortant, âgé de 53 ans, est arrivé au pouvoir en 2014 avec l’image d’un «bon oligarque». L’essentiel de sa fortune provenait de la société de confiserie Roshen, d’où son surnom de «Roi du chocolat».

The Associated Press

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Japan News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :