A la Une

Des écrans à la réalité: Qui est le comédien qui pourrait devenir président de l’Ukraine et quel est son succès?

Vladimir Zelenski lors de la production de la série ‘Le serviteur du peuple’. / Valentyn Ogirenko / Reuters

L’acteur Vladimir Zelenski a déjà acquis de l’expérience en matière de « direction » de son pays: en tant que protagoniste de la populaire série « Le serviteur du peuple », filmée par son propre producteur.

Les élections présidentielles de dimanche se sont tenues en Ukraine sans qu’aucun des candidats ne se soit imposé au premier tour. Après l’examen minutieux de 80,33% des protocoles, le scénariste et acteur Vladímir Zelenski a terminé en tête avec 30,41% des voix, tandis que l’actuel président, Piotr Poroshenko, a obtenu 16,03% des voix, selon les données provisoires du comité électoral ukrainien.

Le candidat retenu, qui a réussi à laisser derrière lui tous les représentants de «l’establishment», est un novice en politique réelle. Ce qui est certain, c’est qu’il a de l’expérience dans la direction du pays en tant que protagoniste de la populaire série «Le serviteur de la ville», filmée par son propre producteur, Studio Kvartal 95 (Estudio Barrio 95).

Vladimir Zelenski attend dans les coulisses d’une salle de concert à Kiev (Ukraine), 2019. / Valentyn Ogirenko / Reuters

Le président à l’écran

Vladimir Zelenski est un humoriste très populaire en Ukraine et l’un des entrepreneurs les plus prospères dans le domaine du divertissement. Dans sa série, il incarne un professeur d’histoire ukrainien, un citoyen ordinaire qui, de manière inattendue, devient chef de l’État. Loin de la politique mais honnête, le protagoniste gouverne le pays de son mieux: il rejette les privilèges, il tente de lutter contre la corruption dans laquelle la plupart des autorités sont impliquées, et il est confronté à plusieurs histoires ridicules et dramatiques.

« Le serviteur du peuple » a dirigé le « classement » de la chaîne ukrainienne 1 + 1 (la deuxième plus populaire du pays), devenant le leader du nombre de téléspectateurs dans tous les groupes d’âge. La série a été vendue à l’Estonie et au Kazakhstan, et même au géant mondial Netflix, tandis que l’idée de la série a également été achetée par la chaîne Fox.

Vladimir Zelenski présente un spectacle d’humour dans une salle de concert à Brovary (Ukraine), 2019. / Valentyn Ogirenko / Reuters

Président en réalité?

Le 1er janvier à minuit, Zelenski a annoncé son intention de participer aux élections présidentielles. Au cours des deux mois et demi de la campagne électorale, il a réussi à convaincre de nombreux sceptiques qu’il ne se moquait pas de lui. Alors que ses adversaires le critiquent en tant qu’« amateur », ses partisans objectent que la société en a assez de l’ancien « establishment ».

Ainsi, Alexandr Daniliuk, ancien ministre de la Défense ukrainien et conseiller important de Zelenski, estime que, même si certains disent que le candidat « ne connaît pas la politique étrangère », il ne sait pas « quel est l’appareil public » ni « que faire de la guerre », la société « en a marre des experts ». Porochenko « traite intelligemment des questions économiques », connaît « parfaitement » la politique étrangère et « sait parler en public », mais « a perdu sa crédibilité », précise Daniliuk dans des déclarations au portail Meduza.

Vladimir Zelenski vote dans un collège électoral à Kiev (Ukraine) le 31 mars 2019. / Valentyn Ogirenko / Reuters

Dans le même ordre d’idées, l’analyste politique Konstantin Kalachov considère les résultats du premier tour comme « prévisibles » et affirme que le succès du comédien est dû à la demande de nouveaux responsables politiques dans la société ukrainienne.

Comme l’a expliqué l’expert dans un entretien avec RIA Novosti, tous les candidats avaient un point fort, tel que la « position patriotique » de l’actuel président ou l’engagement en faveur du « renouvellement » de Zelenski. Kalachov affirme à cet égard que l’ex-Premier ministre Ioulia Timochenko – qui a obtenu 13,24% des voix à ce jour – n’est pas passée au second tour précisément parce qu’elle « est associée à la vieille élite », tandis que l’électorat « veut quelque chose de nouveau. »

Pour sa part, le politologue Evgueni Mchenko prédit que le comédien pourrait former une coalition avec l’un des candidats pour obtenir plus de voix, alors que Porochenko ne dispose d’aucun recours pour attirer plus de voix et réduire l’écart. Par conséquent, estime-t-il, les chances de Zelenski d’accéder à la présidence sont plus grandes. Le deuxième tour des élections aura lieu le 21 avril.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :