A la Une

Le chef des Nations Unies dénonce le mouvement des Etats-Unis d’Amérique dans le Golan, dit que la paix en Syrie exige une intégrité territoriale

© AP Photo / Ariel Schalit

La critique fait suite à la décision du président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump, de signer un décret reconnaissant officiellement la souveraineté de Tel-Aviv sur les hauteurs du Golan, occupée par Israël pendant la guerre des Six jours de 1967 et officiellement annexée en 1981.

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a critiqué l’ordre exécutif du président Trump dans le Golan. Il a déclaré aux dirigeants arabes que « toute résolution du conflit syrien doit garantir l’unité, l’intégrité territoriale de la Syrie, y compris le Golan occupé ».

S’exprimant lors de l’ouverture du 30ème sommet de la Ligue arabe en Tunisie dimanche, Antonio Guterres a souligné que, alors que « des millions de Syriens sont toujours déplacés et dans le besoin, et que des dizaines de milliers de personnes sont détenues arbitrairement … nous devons continuer à travailler pour tracer la voie politique vers une paix durable dans lequel tous les Syriens sont entendus, les griefs sont adressés et les besoins satisfaits. »

Selon ce responsable, le nouvel envoyé syrien des Nations unies, Geir O. Pedersen, a exposé les priorités pour une paix en Syrie conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité, qui appelle à un cessez-le-feu, à des élections sous la direction de l’ONU et un règlement politique dirigé par les Syriens dans ce pays déchiré par la guerre. La résolution a été approuvée à l’unanimité par le Conseil de sécurité en décembre 2015 et a été invoquée par la Russie, l’Iran et la Turquie comme base légale pour la résolution du conflit syrien lors des pourparlers de paix d’Astana en 2017.

Les propos d’Antonio Guterres font suite à une demande officielle du ministère syrien des Affaires étrangères la semaine dernière demandant au secrétaire général de « prendre une position officielle sans ambiguïté » sur « le problème de l’occupation israélienne du plateau du Golan syrien ». Damas a également appelé le Conseil de sécurité à « prendre des mesures efficaces » pour contraindre Israël à se retirer jusqu’à ses frontières d’avant 1967.

Le sentiment du chef de l’ONU a été partagé par d’autres hauts fonctionnaires qui ont pris la parole lors du sommet. La responsable de la politique étrangère de l’UE, Federica Mogherini, a accusé les États-Unis d’Amérique d’avoir « ignoré » les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, et a souligné que l’UE « continuerait à ne pas reconnaître la souveraineté israélienne » sur le Golan. De son côté, le roi saoudien Salman a déclaré que Riyad « rejette absolument » toute mesure niant la souveraineté syrienne sur le Golan. La Ligue arabe a unanimement dénoncé le mouvement des États-Unis d’Amérique dans le Golan.

Le 25 mars, Trump a signé un décret reconnaissant officiellement la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan. La majeure partie de ce territoire accidenté, d’importance stratégique, est sous contrôle israélien depuis 1967, date à laquelle il a été saisi par Tel Aviv pendant la guerre des Six jours de 1967. Israël a officiellement annexé le territoire en 1981, mais les Nations Unies ont qualifié la décision de « nulle et non avenue et sans effet juridique international ». Damas a à plusieurs reprises qualifié le Golan de partie intégrante de la Syrie et a déclaré que la souveraineté syrienne sur le territoire n’était pas à négocier.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :