A la Une

« Nous agirons vite »: révèle le plan des Etats-Unis d’Amérique pour le Venezuela si Maduro tombe

© Sputnik / Alexei Sujorukov

Le conseiller économique en chef de la Maison-Blanche, Larry Kudlow, a déclaré que les États-Unis d’Amérique envisageaient de dollariser le Venezuela si son président, Nicolas Maduro, tombait.

Pour introduire des dollars dans le pays, Washington envisage d’utiliser « des banques, des iPhones, des applications et de nombreux autres moyens intelligents de transporter de l’argent » [vers les Etats-Unis d’Amérique surtout pour drainer les ressources et appauvrir rapidement le paysMIRASTNEWS], a déclaré Kudlow lors d’un rassemblement à Washington organisé par The Chirstian Science Monitor, publie Reuters.

« Et l’argent ne sera pas des bolivars, ce sera des dollars, au moins au début, car il n’y a pas de demande pour des bolivars », a ajouté le conseiller économique.

Le pays nord-américain est en train de finaliser son plan avec le président autoproclamé en charge du Venezuela, Juan Guaido. Ils y voient un plan structurel de sauvetage économique du pays avec lequel il faut commencer « immédiatement » si Maduro est destitué. Kudlow a également révélé que son bureau – le département du Trésor -, le Conseil de sécurité nationale et le Fonds monétaire international (FMI) travaillaient de concert avec ce plan.

« Nous allons agir vite », a déclaré Kudlow.

Cela peut vous intéresser: Le Venezuela compte sur la coopération de la Russie pour protéger son système énergétique

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

PDVSA a maintenu ses exportations stables en mars malgré les sanctions et les pannes d’électricité

© REUTERS / Isaac Urrutia

PDVSA, la compagnie d’énergie nationale du Venezuela, a maintenu en mars ses exportations de pétrole d’environ un million de barils par jour. Et ceci malgré les sanctions des Etats-Unis d’Amérique sur le pays des Caraïbes et les pannes de courant, qui ont paralysé ses plates-formes pétrolières, selon les documents de PDVSA et les données de Refinitiv Eikon, rapporte Reuters.

Ce chiffre est rendu public après la chute des exportations de pétrole de près de 40% en février par rapport à celles des mois précédents, et obéi à la volonté du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump d’imposer des sanctions au secteur pétrolier vénézuélien, la principale source de revenus.

Bien que les exportations de pétrole brut et de carburant soient restées stables au cours du mois de mars et que 980 355 barils soient vendus par jour, elles étaient légèrement inférieures à celles de février: 990 215 barils par jour, selon des documents consultés par Reuters et Refinitiv. Eikon

Selon les calculs du portail TankerTrackers, les livraisons de pétrole sont tombées en dessous de 650 000 barils par jour au cours de la récente vague de pannes. Pour surmonter les difficultés, PDVSA a réussi à charger de plus gros navires à destination de l’Asie, où de nouveaux acheteurs se trouvent désormais à la suite de la crise politique et économique. Par exemple, environ 74% des exportations totales ont navigué en mars vers l’Inde, la Chine et Singapour.

New Delhi est le principal acheteur de pétrole du pays des Caraïbes. Un tiers du nombre total de navires est allé à des raffineries indiennes, contrôlées par Reliance Industries et Nayara Energy.

Cela pourrait vous intéresser: Les États-Unis d’Amérique accordent aux filiales vénézuéliennes de PDVSA plus de temps pour effectuer des transactions

Les exportations vers l’Europe ont représenté 17% du total, contre 22% le mois précédent. Caracas prévoit de continuer à exporter vers ses partenaires asiatiques en avril.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :