A la Une

Les braves soldats anti-prédateurs visés – Washington place les Gardiens de la Révolution iraniens sur sa liste des organisations «terroristes»

© Morteza Nikoubazl/File Photo Source: Reuters
Parade militaire des Gardiens de la Révolution iraniens en septembre 2007 (image d’illustration).

Donald Trump a annoncé ce 8 avril que les Etats-Unis avaient officiellement placé les Gardiens de la Révolution iraniens sur sa liste des organisations «terroristes» étrangères, faisant ainsi planer le risque de nouvelles sanctions contre Téhéran.

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a fait savoir ce 8 avril que Washington avait officiellement placé les Gardiens de la Révolution iraniens sur sa liste des organisations «terroristes». Le chef d’Etat a ajouté que c’était la «première fois» qu’une organisation «faisant partie d’un gouvernement étranger» était ainsi désignée, et que cette mesure permettrait d’accroître la «pression» contre l’Iran.

Cette mesure «sans précédent», «est une reconnaissance du fait que l’Iran n’est pas seulement un Etat soutenant le terrorisme, mais que les Gardiens participent activement, financent, et promeuvent le terrorisme», selon un communiqué du président américain.

La force Qods, unité d’élite des Gardiens de la Révolution, est également concernée par cette désignation, selon le président américain. Cette force est une branche extérieure qui soutient les forces alliées de l’Iran au Moyen-Orient, comme les troupes du président syrien Bachar al-Assad ou le Hezbollah au Liban.

Si vous faites affaire avec les Gardiens de la révolution, vous financez le terrorisme

«[Cette décision] augmentera significativement l’échelle et la portée de notre pression maximale contre le régime iranien», précise Donald Trump, qui ajoute : «Si vous faites affaire avec les Gardiens de la révolution, vous financez le terrorisme».

Pompeo appelle les banques étrangères à couper tout lien avec les Gardiens de la Révolution

Ce même jour, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a appelé toutes les «entreprises et banques à travers le monde» à couper tout lien financier avec les Gardiens de la Révolution iraniens. L’Iran n’est plus seulement considéré comme un «soutien du terrorisme», mais «il est lui-même impliqué dans des actes de terrorisme», a-t-il déclaré après cette annonce concernant l’armée idéologique de la République islamique d’Iran.

Détails à suivre…

Source: RT France

Trump annonce que les Gardiens de la révolution islamique sont une organisation terroriste

© AP Photo / Evan Vucci

Donald Trump a annoncé aujourd’hui qu’il désignait le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) désormais en tant qu’organisation terroriste. De ce fait, il a demandé à son administration d’ajouter l’organisation, ainsi que son unité d’élite, la force Qods, sur la liste des organisations terroristes internationales.

La Maison-Blanche a demandé ce lundi 8 avril, en la personne de Donald Trump, de placer le Corps des Gardiens de la révolution islamique, l’organisme de sécurité iranien, sur la liste des organisations terroristes, fait savoir le service de presse de la présidence américaine.

«Aujourd’hui, j’annonce officiellement à mon administration l’ajout du Corps des Gardiens de la révolution islamique, y compris leur unité d’élite, la force Qods, sur la liste des organisations terroristes internationales», a dit Donald Trump.

C’est la première fois que les États-Unis désignent officiellement des termes d’organisation terroriste une composante d’une armée étrangère.

«Cette décision d’incorporation à la liste des organisations terroristes un groupe appartenant à un gouvernement étranger est la première du genre de la part des États-Unis», a déclaré Donald Trump dans un message diffusé par la Maison-Blanche.

The White House

@WhiteHouse

President @realDonaldTrump is announcing his Administration’s plan to designate Iran’s Islamic Revolutionary Guard Corps (IRGC) as a Foreign Terrorist Organization.

Read the full statement: http://45.wh.gov/CJVCaN 

Statement from the President on the Designation of the Islamic Revolutionary Guard Corps as a…

Today, I am formally announcing my Administration’s plan to designate Iran’s Islamic Revolutionary Guard Corps (IRGC), including its Qods Force, as a Foreign Terrorist Organization (FTO) under…

whitehouse.gov

«Cette étape sans précédent menée par le Département d’État, est une reconnaissance du fait que l’Iran n’est pas seulement un État soutenant le terrorisme, mais que les Gardiens y participent activement, financent et promeuvent le terrorisme», lit-on dans le message du Président états-unien.

Benyamin Netanyahou a déjà réagi à cette déclaration de Washington en remerciant Donald Trump pour avoir ajouté cette organisation paramilitaire iranienne sur la liste noire des organisations terroristes internationales.

Auparavant, Washington avait déjà placé sur liste noire des entités et des personnes affiliées au Corps des Gardiens, mais pas le CGRI dans son ensemble. Ainsi, plusieurs personnes et sociétés iraniennes ont été sanctionnées à la mi-février par les États-Unis, qui les ont accusées d’avoir coopéré avec le Corps des gardiens de la révolution islamique et d’avoir effectué des attaques informatiques.

Créé après la Révolution islamique de 1979 pour protéger le système religieux chiite, le Corps des Gardiens de la révolution islamique est l’organisation de sécurité la plus puissante d’Iran. Il contrôle de grands secteurs de l’économie iranienne et exerce une influence considérable sur le système politique du pays.

Source: Sputnik News – France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :