A la Une

Cour Pénale d’Injustice : «Victoire internationale majeure»: Trump salue la décision de la CPI de ne pas enquêter sur les atrocités commises par les Etats-Unis d’Amérique

©  REUTERS/Piroschka van de Wouw

Après que la Cour pénale internationale (CPI) ait refusé d’enquêter sur les allégations d’atrocités des Etats-Unis d’Amérique (EUA) en Afghanistan, le président des EUA Donald Trump a applaudi la décision mais a déclaré que la CPI était « illégitime » et que les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés étaient hors de sa portée.

«C’est une victoire internationale majeure, non seulement pour ces patriotes, mais pour l’état de droit», a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué, se référant à la décision de la CPI de rejeter la demande d’enquête sur les actions des militaires des Etats-Unis d’Amérique et des services de renseignement Afghanistan.

Les États-Unis d’Amérique «imposent aux citoyens états-uniens les normes juridiques et éthiques les plus strictes» et ont toujours refusé de rejoindre la CPI en raison de ses «vastes pouvoirs en matière de poursuites, de menaces à la souveraineté des Etats-Unis d’Amérique et de «et d’autres lacunes qui le rendent illégitime». Trump a déclaré dans un communiqué.

Toute tentative visant à poursuivre le personnel des Etats-Unis d’Amérique, israélien ou allié aux fins de poursuites entraînera une réaction rapide et vigoureuse.

La semaine dernière, Washington a annulé le visa d’entrée de la procureure générale de la CPI, Fatou Bensouda, affirmant que quiconque osait mener une enquête sur l’armée des Etats-Unis d’Amérique ou le personnel du renseignement subirait le même sort. L’avocat gambien avait mené une enquête préliminaire sur des allégations de torture, de cruauté et d’agression sexuelle par le personnel des Etats-Unis d’Amérique et alliés en Afghanistan, datant de 2003-2004.

Bensouda avait «trouvé une base raisonnable pour croire que des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité avaient été commis en relation avec le conflit armé en Afghanistan» et aurait l’intention d’ouvrir une enquête formelle.

LIRE PLUS

« Le masque est désactivé »: les Etats-Unis se tournent vers la coercition et la manipulation contre la CPI, selon des analystes

Le secrétaire d’Etat des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo a averti Bensouda le mois dernier de « changer de cap » ou de faire face à des sanctions états-uniennes, déclarant toutefois que les Etats-Unis d’Amérique étaient déterminés à protéger leurs troupes et leurs civils de « vivre dans la crainte de poursuites injustes pour des actions entreprises pour défendre notre grand pays ».

Alors que Washington plaidait pour la création de tribunaux internationaux ad-hoc pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) et le Rwanda (TPIR), les États-Unis d’Amérique ont voté contre la création de la CPI en 1998 et ont refusé de s’affilier à son autorité après le tribunal a été officiellement créé en 2002.

LIRE AUSSI

«Moment historique pour mettre fin au colonialisme»: un tribunal des Nations unies déclare que le Royaume-Uni a illégalement occupé les îles Chagos

Les États-Unis d’Amérique se tiennent au-dessus du droit international depuis des décennies. En 1986, la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye a jugé que Washington avait violé le droit international en soutenant les Contras au Nicaragua. Les Etats-Unis d’Amérique ont refusé de participer à la procédure et ont bloqué l’exécution du jugement devant le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le journaliste britannique Neil Clark a récemment déclaré à RT que la pression exercée sur la CPI était différente de celle du passé, c’est que « les ingérences et les attaques sont désormais connues », alors qu’autrefois, elles étaient confinées aux canaux cachés et aux intrigues discrètes.

«Vous savez, c’est l’empire sans masque», a déclaré Clark.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :