A la Une

« Tentative de désinformation »: le ministère de la Défense rejette la relation entre l’accord Rafale et le règlement fiscal d’Ambani en France

Le Rafale

Intensifiant son attaque contre le gouvernement dirigé par le BJP, le Congrès a accusé samedi la Reliance d’Anil Ambani d’avoir tiré un avantage particulier du gouvernement français sous la forme d’un règlement fiscal après la signature de l’accord sur les avions de combat Rafale.

Le groupe du ministère de la Défense et de la Reliance n’a pas tardé à réfuter les accusations affirmant que le lien établi entre la question fiscale et l’affaire Rafale est « inexact, tendancieux et une tentative malicieuse de désinformation ». Répondant à l’allégation du Congrès, le ministère de la Défense a déclaré: « Nous avons vu des rapports établir un lien hypothétique entre l’exonération fiscale accordée à une société privée et le gouvernement indien qui a acheté des avions de chasse Rafale. Ni la période de l’allégement fiscal, ni l’objet de la concession ne sont liés, même de loin, au marché public conclu avec Rafale pendant le mandat du gouvernement actuel. La matière Rafale est totalement inexacte, tendancieuse et constitue une tentative malicieuse de désinformation. »

Citant le journal français Le Monde lors d’une conférence de presse, le porte-parole du Congrès a déclaré: « Entre février et octobre 2015, alors que les Français négociaient le contrat Rafale avec l’Inde, Anil Ambani avait bénéficié d’une exonération fiscale de 143,7 millions d’euros de la part de l’État français ». « Les autorités fiscales françaises qui avaient précédemment exigé près de 150 millions d’euros de la société Reliance, Reliance Atlantic Flag France, ont accepté de régler le problème avec seulement 7,5 millions d’euros. Le reste de la demande a tout simplement été agité. Le reste de la demande a tout simplement été agité. La demande de Monde, pas la mienne ».

« Les couches de connivence, le capitalisme de copinage et la corruption sont en train de se dévoiler. Dès que Modiji est arrivé au pouvoir, il a annulé l’accord signé par United Progressive Alliance (UPA) pour la création de 126 jets Rafale à 526 crore par unité avec une clause de transfert de technologie. Il s’est ensuite rendu en France et a annoncé que les Rafales Made in France seraient désormais achetés à un prix de 1600 crores par unité », a déclaré Congrress satement.

Le Congrès a également affirmé que l’ancien président français François Hollande avait prétendu que l’exclusion du Rafale et la constitution du groupe Reliance avaient été effectuées conformément aux souhaits du gouvernement indien. « Dès que l’accord a été signé, le gouvernement Modi a transféré 70% du montant de l’opération (50 000 crores de roupies environ) à Dassault Aviation à titre d’avance, ce même montant a été investi par Dassault dans la société de AA (Anil Ambani) par Dassault. C’est ainsi que Modi Kripa fonctionne », a déclaré le Congrès.

Lire aussi : La Cour suprême admet que des documents Rafale ont été divulgués

En réponse aux allégations, Reliance Communications a publié une déclaration niant tout « favoritisme ou gain » de la part des autorités françaises. Les accusations fiscales étaient complètement « insoutenables et illégales », indique le communiqué, affirmant que les litiges fiscaux étaient réglés « conformément au cadre juridique français applicable à toutes les sociétés opérant en France ».

Reliance Communications a déclaré qu’entre 2008 et 2012, Flag France avait enregistré une perte d’exploitation de 20 crores de roupies (2,7 millions d’euros), tandis que les autorités fiscales françaises avaient soulevé une demande fiscale supérieure à 1 100 crores pour la même période. « Un accord de règlement mutuel a été signé pour payer un montant final de 56 crores de roupies », a-t-il déclaré.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : DNA

Après l’accord avec Rafale, énorme renonciation fiscale pour la société française Anil Ambani: rapport

En avril 2015, le montant total dû par Reliance aux autorités françaises s’élevait à au moins 151 millions d’euros. (Fichier d’image)

Reliance Flag possède un réseau de câble terrestre et une autre infrastructure de télécommunication en France.

New Delhi: la France a annulé des taxes d’un montant de 143,7 millions d’euros en 2015, une filiale de télécommunication de Reliance Communications d’Anil Ambani, inscrite en France, quelques mois après l’annonce par l’Inde de l’acquisition de 36 avions à réaction Rafale, a rapporté aujourd’hui le journal français Le Monde.

Reliance Communications a rejeté tout acte répréhensible et a déclaré que le différend fiscal avait été réglé dans un cadre juridique accessible à toutes les sociétés opérant en France.

Le journal français a annoncé que les autorités fiscales françaises avaient accepté 7,3 millions d’euros de Reliance Flag Atlantic France comme règlement contre une demande initiale de 151 millions d’euros. Reliance Flag possède un réseau de câble terrestre et une autre infrastructure de télécommunication en France.

Réagissant au rapport, le ministère de la Défense a déclaré que les liens établis entre la question fiscale et l’affaire Rafale étaient totalement inexacts, tendancieux et constituaient une tentative malicieuse de désinformation.

« Nous avons vu des rapports établir un lien hypothétique entre l’exonération fiscale accordée à une société privée et les achats d’avions de chasse Rafale par le gouvernement indien. Ni la période de l’allégement fiscal ni l’objet de la concession ne sont liés, même à distance, à la passation de marché Rafale conclue au cours de la réunion. du gouvernement actuel « , a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué.

Le Premier ministre Narendra Modi avait annoncé que l’Inde achèterait un lot de 36 avions à réaction Rafale après des entretiens avec le président français François Hollande le 10 avril 2015 à Paris. L’accord final a été scellé le 23 septembre 2016.

Le Congrès a allégué d’énormes irrégularités dans cet accord, affirmant que le gouvernement achetait chaque avion à un coût supérieur à RS. 1 670 crore contre Rs. Le gouvernement de l’UPA a finalisé 526 crores au moment de négocier l’accord.

Le Congrès cible également le gouvernement sur la sélection de Reliance Defense, propriété d’Anil Ambani, en tant que partenaire de compensation pour Dassault Aviation, le fabricant de Rafale. Le gouvernement a rejeté les allégations.

Le journal français a déclaré que la société avait ouvert une enquête de la part des autorités fiscales françaises et était tenue de payer 60 millions d’euros d’impôt pour la période allant de 2007 à 2010.

Cependant, Reliance a proposé de payer 7,6 millions d’euros seulement à titre de règlement, mais les autorités fiscales françaises ont refusé d’accepter ce montant. Les autorités ont mené une autre enquête pour la période 2010-2012 et ont ordonné à l’entreprise de payer 91 millions d’euros supplémentaires en impôts, selon le rapport.

En avril 2015, le montant total dû par Reliance aux autorités françaises s’élevait à au moins 151 millions d’euros.

En octobre, six mois après l’annonce par le Premier ministre Modi de l’accord Rafale à Paris, les autorités françaises ont accepté 7,3 millions d’euros de Reliance en règlement, alors que la demande initiale s’élevait à 151 millions d’euros.

Un porte-parole de Reliance Communications a déclaré que les demandes fiscales étaient « totalement insoutenables et illégales » et que la société avait nié tout favoritisme ou tout bénéfice du règlement.

« Au cours de la période considérée par les autorités fiscales françaises – 2008-2012, soit il y a près de 10 ans, Flag France avait enregistré une perte d’exploitation de 20 crores de Rs (2,7 millions d’euros). Les autorités fiscales françaises avaient soulevé une demande fiscale supérieure à 1 100 crore de Rs. pour la même période », a déclaré le responsable.

« Conformément au processus de règlement des impôts français, conformément à la loi, un accord de règlement mutuel a été signé pour payer 56 crore de Rs. à titre de règlement final », a-t-il déclaré.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Deccan Chronicle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :