A la Une

Prédation à l’état pur – «Inadmissible» : Lavrov dénonce l’ingérence américaine dans les affaires d’Etats souverains

© Sultan Dosaliev/Kyrgyz, service de presse présidentiel Source: Reuters
Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères (image d’illustration).

Commentant la politique étrangère étasunienne en Amérique latine, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré qu’au-delà de sa stratégie au Venezuela, Washington menaçait de s’attaquer à Cuba et au Nicaragua.

Ce 13 février lors d’une réunion du Conseil russe de politique extérieure et de défense, Sergueï Lavrov s’est exprimé au sujet de la politique étrangère étasunienne dans plusieurs pays d’Amérique latine, dénonçant le fait que Washington «s’ingér[ait] ouvertement dans les affaires intérieures d’Etats souverains». Et le ministre russe des Affaires étrangères d’ajouter : «Au Venezuela, le Blitzkrieg [Guerre éclair] destiné à changer le gouvernement a échoué, mais les Américains ne renoncent pas à leur objectif d’y renverser le président légitime.»

Le chef de la diplomatie russe a en outre déclaré que les Etats-Unis avaient remis «leur doctrine Monroe» au goût du jour. Sergueï Lavrov faisait référence aux récents propos du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo qui a réaffirmé son intention de «restaurer la démocratie» au Venezuela. De fait, interrogé sur l’éventualité d’y mener une intervention militaire, le haut diplomate américain a déclaré : «Chaque outil, chaque option reste sur la table.»

Ils menacent de s’attaquer ensuite à Cuba et au Nicaragua […] Cette politique est inadmissible.

Enfin, Sergueï Lavrov n’a pas caché ses inquiétudes quant à de futures interventions américaines dans d’autres pays d’Amérique latine. «[Les Etats-Unis] menacent de s’attaquer ensuite à Cuba et au Nicaragua […] Cette politique est inadmissible» a-t-il déclaré.

Lire aussi : Tout comprendre à la nouvelle offensive contre le Venezuela

Source: RT France

Les Etats-Unis d’Amérique mènent un effort visant à injecter 10 milliards de dollars dans le commerce brisé du Venezuela une fois que Maduro est sorti

FICHIER PHOTO: Le secrétaire au Trésor des Etats-Unis d’Amérique, Steven Mnuchin, annonce les sanctions économiques imposées par le gouvernement Trump à la compagnie pétrolière vénézuélienne Petroleos de Venezuela (PdVSA), le 28 janvier 2019. © REUTERS / Jim Young

Les Etats-Unis d’Amérique (EUA) qui retiennent des dizaines de milliards de dollars du Venezuela étudient le meilleur moyen de siphonner son économie, en proposant des solutions ‘bateaux’

Après avoir étranglé l’économie du Venezuela avec ses sanctions toujours plus nombreuses, les États-Unis d’Amérique se sont maintenant portés volontaires pour négocier un programme d’aide commerciale de 10 milliards de dollars à donner à Caracas – mais pas avant que son propre protégé soit au pouvoir. [Impossible puisque c’est un usurpateur non élu et antidémocrateMIRASTNEWS].

Lors d’une conférence de presse tenue samedi, le secrétaire au Trésor des États-Unis d’Amérique, Steven Mnuchin, a déclaré que les Etats-Unis d’Amérique dirigeaient les efforts en vue de sauver l’économie vénézuélienne, que son pays étouffe avec la liste longue et continue de mesures punitives. L’aide ne sera disponible que pour le « nouveau gouvernement » de Juan Guaido, « président par intérim » autoproclamé, que Washington soutient dans sa campagne en faveur d’un changement de régime à Caracas.

LIRE PLUS

Pence évoque le débat sur l’Allemagne hitlérienne au Venezuela, la Russie met en garde contre toute provocation

« Nous allons essayer de mettre en place un consortium d’environ 10 milliards de dollars de financement du commerce qui serait disponible pour le nouveau gouvernement afin de stimuler le commerce », a déclaré Mnuchin.

Le Venezuela est aux prises avec une inflation en hausse, qui a rendu les produits de base inabordables pour le grand public et a donné lieu à un marché noir florissant. Une pénurie de nourriture et d’eau ainsi que des pannes de courant quasi quotidiennes [dues à des attaques cybernétiques des Etats-Unis d’AmériqueMIRASTNEWS] ont déclenché une migration massive du Venezuela, son économie étant en ruine. Les troubles économiques ont été exacerbés par les troubles politiques. Les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés ont parié sur Guaido pour exploiter les difficultés économiques et inciter à un coup d’État contre le président élu [démocratiquementMIRASTNEWS] du Venezuela, Nicolas Maduro.

Mnuchin a pris la parole plusieurs jours après la cinquième réunion des 20 ministres des Finances du groupe des [fauxMIRASTNEWS] « amis du Venezuela » qu’il a accueillis jeudi au département du Trésor. La réunion a également rassemblé le chef des conseillers économiques de Guaido, le Dr Ricardo Hausmann.

LIRE AUSSI

Le Venezuela veut vendre des réserves d’or pour soutenir l’économie dévastée par les sanctions état-uniennes – rapports

Après la réunion, Mnuchin a déclaré que les ministres avaient convenu de « soutenir l’engagement ferme des institutions financières internationales d’aider le gouvernement du président par intérim, Guaido, dans la préparation de nouvelles élections », notant qu’un « financement commercial très important » serait également nécessaire pour revitaliser le secteur privé du pays.

Pour le moment, cependant, les Etats-Unis d’Amérique et environ 50 pays qui se sont portés garants de Guaido continueront à faire pression pour qu’il accède au pouvoir [sans s’être présenté à la dernière élection présidentielle remportée brillamment et honnêtement par le bolivarien Nicolas MaduroMIRASTNEWS].

LIRE PLUS: Les États-Unis d’Amérique «envisagent sérieusement» l’option militaire au Venezuela alors que Rubio cherche à déclarer Maduro «terroriste»

[Si Maduro serait un soi-disant ‘terroriste’, comment nommerait-on la grande terreur que les Etats-Unis d’Amérique appliquent dans le monde entier, en particulier au Venezuela ? Et comment nommerait-on également les dirigeants de ce pays qui appliquent la violence maximale comme mode d’action pour tenter de dépouiller les autres nations et peuples de leurs richesses, ressources et souveraineté ?MIRASTNEWS].

« Nous continuerons à soutenir le Venezuela dans sa [fausse – MIRASTNEWS] transition vers un gouvernement [il – MIRASTNEWS] légitime, afin de répondre au plus vite aux aspirations [de la partie minoritaireMIRASTNEWS] du peuple [putschisteMIRASTNEWS] à une vie meilleure et à un avenir [anti – MIRASTNEWS] démocratique », a déclaré Mnuchin.

Les Etats-Unis d’Amérique ont déjà perturbé une grande partie du commerce pétrolier du Venezuela, principale source de revenus de Caracas, en confisquant les actifs du géant pétrolier et gazier vénézuélien aux États-Unis d’Amérique et en empêchant les clients états-uniens de payer pour le pétrole vénézuélien, ce qui a entraîné une forte baisse des exportations. Washington a placé neuf pétroliers et quatre sociétés sur la liste noire du Trésor états-unien dans un nouveau train de sanctions vendredi.

Mnuchin a déclaré que des responsables états-uniens avaient abordé la question de l’aide financière au Venezuela avec des représentants du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale. Cependant, le FMI n’a pas encore accepté cette idée: la directrice générale, Christine Lagarde, a déclaré samedi qu’il faudrait la « grande majorité » de ses 189 membres pour donner son feu vert au plan d’aide, qui est loin d’être assuré.

Traduction, Titre 2 et commentaires : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :