A la Une

15 installations industrielles reprennent la production dans la ville industrielle de Sheikh Najjar à Alep

Alep, les installations industrielles SANA-15 ont repris leur production dans la ville industrielle de Sheikh Najjar, après avoir été réparées au cours du premier trimestre de 2019, le nombre total d’installations industrielles mises en service s’élevant à 550, y compris plusieurs domaines industriels tels que l’ingénierie, textiles, aliments et produits chimiques.

Hazem Ajjan, chef de la ville industrielle de Sheikh Najjar, a déclaré à la journaliste de SANA que des travaux sont en cours pour restaurer et réhabiliter 175 installations industrielles, et que 50 nouveaux permis de construire ont été octroyés récemment à des investisseurs et des industriels pour la création de nouvelles usines, soulignant que le nombre de lots industriels donnés aux industriels a atteint 556 lots au cours des deux dernières années.

Ajjan a souligné les facilités accordées et les exonérations fiscales accordées aux investisseurs afin de les inciter à retourner dans leurs installations de la ville industrielle, ajoutant que des progrès ont également été accomplis dans la fourniture de services de base, y compris de l’eau potable et industrielle, tandis que des travaux sont en cours pour fournir davantage de réseaux électriques.

Il a ajouté que les études relatives à la première phase du secteur de l’artisanat avaient été achevées récemment et qu’il fournirait 800 lots à investir dans les prochains jours, en plus de la reprise du travail dans les zones de logement des travailleurs.

SANA a visité un certain nombre d’installations industrielles qui ont repris la production, notamment une usine de textile et de rembourrage, dont le propriétaire, Tareq Jin Ali, a indiqué qu’il était rentré dans son installation et avait repris la production en le réparant et en installant de nouvelles machines.

Mohammed Wafaee, propriétaire d’une installation de fabrication de plastique et de meubles de maison, a affirmé sa détermination à reprendre la production de chaises en plastique et de fournitures pour la maison afin de répondre aux besoins du marché local et d’exporter la production excédentaire.

Mohammed al-Abeid, propriétaire d’un établissement de fabrication d’aliments à grignoter tels que des biscuits et des frites, a déclaré qu’il avait repris le travail et produisait des produits sains de haute qualité, en plus de créer des emplois.

Dans le même temps, Abdelbasit Hammaden, de l’usine textile d’Al-Dabbagh, a évoqué les travaux d’entretien et de restauration effectués dans l’installation, qui avaient été endommagés par des terroristes. Six machines de fabrication de rideaux ont été mises en production il y a un mois et demi, et il travaille toujours à réparer le reste des machines.

Shaza/Hazem Sabbagh

Traduction : MIRASTNEWS

Source : SANA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :