A la Une

Trump va autoriser des poursuites pour confiscation de biens à Cuba devant les tribunaux des Etats-Unis d’Amérique – Rapports

© AP Photo / Desmond Boylan

Selon Reuters, citant un haut responsable de l’administration, cette mesure s’inscrit dans la politique de l’administration Trump consistant à limiter le rapprochement de son prédécesseur Barack Obama avec Cuba.

Les Etats-Unis d’Amérique sont sur le point d’annoncer de nouvelles mesures punitives à l’encontre de Cuba, du Venezuela et du Nicaragua, a rapporté l’agence Reuters, citant une source à l’administration. La source a expliqué que ce qui inquiète Cuba, c’est que ces mesures, en particulier, permettront d’entamer des poursuites contre des sociétés étrangères qui ont bénéficié de la saisie de sociétés états-uniennes par Cuba après la révolution de 1959.

Cette mesure devrait être introduite dans le cadre de la loi Helms-Burton de 1996, qui donnait à Washington le droit de poursuivre en justice les sociétés exploitant des biens confisqués par Cuba. Cependant, chaque président des Etats-Unis d’Amérique depuis Bill Clinton a reporté la clause clé par crainte d’entrave aux relations avec Cuba et d’aliéner les alliés des États-Unis d’Amérique.

LIRE PLUS: Le Pentagone prépare de nouvelles options au Venezuela pour réduire la Russie, la Chine et Cuba – Rapport

Ainsi, le mouvement envisagé indique un changement important de la politique des Etats-Unis d’Amérique à l’égard de Cuba, en particulier après les efforts de l’ancien président des Etats-Unis d’Amérique Barack Obama pour normaliser ses relations avec La Havane après plus de 50 ans de non-engagement. Les deux parties ont rouvert des ambassades dans leurs capitales respectives et ont signé des dizaines d’accords de coopération.

LIRE PLUS: Pompeo met Cuba en garde contre le soutien à Maduro, une « conversation » avec la Russie

Selon l’agence de presse AP, cette mesure devrait être mise en œuvre à titre de mesure de représailles pour le soutien de Cuba au président vénézuélien, Nicolas Maduro, étant donné que Washington fait pression pour le retirer du pouvoir en faveur du chef de l’opposition Juan Guaido.

LIRE AUSSI: Pompeo blâme la Russie et Cuba pour la crise frappant les réfugiés au Venezuela

Selon le responsable cité par Reuters, cette nouvelle politique sera révélée par le conseiller des Etats-Unis d’Amérique à la Sécurité nationale, John Bolton, lors d’un discours prononcé mercredi à Miami.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

L’Iran ratifie un projet de loi désignant le CENTCOM des Etats-Unis d’Amérique comme un groupe terroriste – Rapports

CC BY 2.0 / U.S. Naval Forces Central Command / USS Essex (LHD 2)_150707-M-SV584-198

Selon l’agence de presse iranienne Mehr, 204 des 256 membres du parlement iranien présents ont voté en faveur du projet de loi.

Le parlement iranien a ratifié mardi un projet de loi qui désigne le Commandement central des Etats-Unis d’Amérique (CENTCOM) comme une organisation terroriste en représailles des Etats-Unis d’Amérique, qui a placé le Corps de gardes de la révolution islamique (IRGC) sous le même titre la semaine dernière, ont rapporté les médias locaux.

LIRE PLUS: Les États-Unis d’Amérique ne voient aucune menace imminente après la désignation par l’Iran comme étant des terroristes – Ministère de la Défense (DoD)

Le projet de loi considère également toute aide – financière, technologique et d’information – fournie à CENTCOM comme une mesure terroriste.

Cela vient après la publication lundi par le US Federal Register d’un communiqué confirmant que les États-Unis d’Amérique avaient officiellement désigné le corps des gardes de la révolution islamique (CGRI ; IRGC en anglais) comme une organisation terroriste étrangère. Auparavant, le 8 avril, le président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump, avait annoncé que les États-Unis d’Amérique incluaient le groupe iranien CGRI sur sa liste terroriste. En réponse, le ministère iranien des Affaires étrangères a proposé que le Conseil suprême de sécurité nationale du pays inclue le CENTCOM dans sa liste de groupes terroristes.

Les tensions entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Iran se sont accrues depuis que Washington s’est retiré de l’accord sur le nucléaire iranien l’année dernière et a rétabli les sanctions contre Téhéran. L’accord nucléaire prévoyait la levée graduelle des sanctions en contrepartie du maintien par l’Iran d’un programme nucléaire pacifique.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Le Venezuela vend 400 millions de dollars en or, lève le blocus économique des Etats-Unis d’Amérique – Rapport

CC0

Cette évolution intervient après que Reuters eut annoncé, en février, selon une source non identifiée, que le Venezuela envisageait de vendre 15 tonnes de ses réserves d’or de la Banque centrale aux Émirats arabes unis pour un montant en euros.

Les autorités vénézuéliennes ont vendu environ 400 millions de dollars en or, soit neuf tonnes, malgré les pressions exercées par les États-Unis d’Amérique sur les acheteurs potentiels de ce métal précieux, ont déclaré plusieurs sources citées par Bloomberg.

Les sources ont affirmé que l’or pourrait être acheté par des sociétés de Turquie et des Émirats arabes unis (EAU).

« La vente pourrait signifier que le président [vénézuélien] Nicolas Maduro a trouvé un moyen de contourner le blocus économique imposé par Washington« , ont indiqué les sources.

LIRE PLUS: Le Venezuela augmentera sa production de pétrole et d’or en 2019 face à la crise intérieure – Maduro

La Banque centrale du Venezuela n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires sur la vente rapportée. Ses réserves d’or totales s’élèvent actuellement à 8,6 milliards de dollars, selon les données fournies par la Banque.

© AP Photo / Ariana Cubillos
Des membres d’une agence militaire qui transporte des objets de valeur ont placé des lingots d’or dans un véhicule blindé destiné à la Banque centrale du Venezuela, à l’aéroport militaire de Carlota à Caracas (Venezuela), jeudi 1er mars 2018

La vente intervient après que le Venezuela eut annoncé, en février, son intention de vendre 15 tonnes de son or de la Banque centrale aux Emirats Arabes Unis et d’être payé en espèces en euros.

Dans le cadre d’un autre événement au cours de ce mois, le président Maduro a suggéré qu’un «plus ou moins 80 tonnes» d’or du Venezuela pourrait être gelé à la Banque d’Angleterre.

Cette décision fait suite à l’avis de Bloomberg selon lequel la Banque d’Angleterre avait refusé de retirer les réserves d’or du Venezuela, d’une valeur de 1,2 milliard de dollars, à la demande de Maduro.

LIRE AUSSI: Maduro met en garde contre le «vol d’or du Venezuela» dans le différend avec la Banque d’Angleterre

Entre-temps, le Trésor des Etats-Unis d’Amérique a imposé plusieurs séries de sanctions aux entreprises publiques vénézuéliennes depuis le mois de janvier. Fin mars, le Trésor a spécifiquement sanctionné la société minière d’État vénézuélienne Minerven et son président Adrian Antonio Perdomo Mata.

Les dommages causés par les sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre le Venezuela ont déjà dépassé 100 milliards de dollars, selon les médias.

Les mesures restrictives s’inscrivent dans le cadre de l’impasse politique actuelle au Venezuela, qui s’est intensifiée à la fin du mois de janvier lorsque le chef de l’opposition, Juan Guaido, s’est déclaré illégalement président par intérim du Venezuela, ce qui a été immédiatement approuvé par les États-Unis d’Amérique.

LIRE AUSSI: L’armée de 300 000 prospecteurs aide à remplir d’or les coffres du Venezuela – Rapports

Maduro a accusé Guaido d’être une « marionnette » des Etats-Unis d’Amérique, tout en reprochant à Washington d’avoir orchestré un coup d’Etat dans ce pays d’Amérique latine.

La Russie et une série d’autres pays ont à leur tour déclaré qu’ils reconnaissaient maintenant Maduro comme le seul président légitime du Venezuela.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :